Pour partir à la retraite à taux plein, vous devez valider un certain nombre de trimestres.

Retraite : combien vous faut-il de trimestres ?

Temps de lecture : 6 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 14/01/2021

L’ESSENTIEL

  • Afin de bénéficier de votre retraite à taux plein, vous devez remplir certaines conditions liées à votre âge ainsi qu’au nombre de trimestres cotisés.
  • Le nombre de trimestres que vous devez avoir cotisés au titre de l’assurance retraite varie selon votre année de naissance.
  • Pour valider un trimestre, vous devez toucher au cours de l’année travaillée l’équivalent de 150 fois le SMIC horaire.
  • Les trimestres sont validés soit par cotisation (ces cotisations sont automatiquement prélevées sur votre salaire), soit par assimilation (maladie, congé maternité, chômage).
  • Vous avez la possibilité de racheter certaines périodes durant lesquelles vous n’avez pas cotisé (par exemple : vos années d’études supérieures).

Vous souhaitez savoir à quelle date vous pouvez prendre votre retraite ? Pour cela, il est important de savoir combien de trimestres vous avez validés. Effectivement, pour pouvoir bénéficier de votre retraite à taux plein, l’une des conditions à remplir est liée au nombre de trimestres cotisés. Mais combien vous faut-il de trimestres ? Comment sont calculés ces trimestres ? Que faire si vous n’avez pas assez de trimestres ? On vous explique tout ce vous devez savoir !

Quel est le minimum de trimestres pour la retraite ?

Trimestres et retraite : comment ça fonctionne ?

👉 Pour votre départ à la retraite, il est très important de connaître le nombre de trimestres que vous avez validé au titre de l’assurance retraite.

Effectivement, afin de bénéficier de votre retraite à taux plein, vous devez remplir certaines conditions liées à votre âge ainsi que le nombre de trimestres cotisés.

Bon à savoir 📝 : la retraite est « à taux plein » lorsque vous ne subissez aucune minoration du montant de votre pension retraite. Ce taux est fixé à 50 % de votre salaire annuel moyen, calculé selon vos 25 meilleures années de revenus.

Combien de trimestres pour la retraite à temps plein ?

Ainsi, pour obtenir votre retraite à taux plein, vous devez avoir cotisé à l’assurance retraite pendant un certain nombre de trimestres.

🔦 Ce nombre varie en fonction de votre année de naissance :

Votre année de naissanceNombre minimum de trimestres pour bénéficier de la retraite à taux plein
1952164
1953 – 1954165
1955 – 1957166
1958 – 1960167
1961 – 1963168
1964 – 1966169
1967 – 1969170
1970 – 1972171
à partir de 1972172

Si vous réunissez le nombre de trimestres requis pour le départ à la retraite à taux plein, vous avez la possibilité de partir à la retraite à partir de l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans, sans décote.

Attention ⚠️ : vous n’êtes pas obligé de partir à la retraite à 62, et ce même lorsque vous avez travaillé un nombre suffisant de trimestres. Vous pouvez effectivement, poursuivre le travail, et bénéficierez alors d’une surcote sur votre pension retraite.

En revanche, si vous partez à la retraite à 62 ans, alors que vous ne réunissez pas le nombre de trimestres nécessaires, une décote définitive sera appliquée à votre pension retraite. Pour bénéficier du taux plein, il est effectivement impératif de travailler jusqu’à atteindre le nombre de trimestres requis.

Quel âge pour une retraite à taux plein ?

💰 Par ailleurs, à partir d’un certain âge, vous bénéficierez automatiquement d’une retraite à taux plein, sans considération des trimestres travaillés. Cet âge varie à nouveau selon votre année de naissance :

Vous êtes né : Âge minimum légal pour partir en retraite à taux plein
avant le 1er juillet 195165 ans
entre le 1er juillet 1951 et le 31e décembre 195165 ans et 4 mois
en 195265 ans et 9 mois
en 195366 ans et 2 mois
en 195466 ans et 7 mois
en 1955 ou plus tard67 ans

Bon à savoir 📝 : dans certains cas spécifiques, un départ à la retraite anticipée est possible. Par exemple : retraite pour carrière longue, retraite pour incapacité au travail, etc.

Le calcul des trimestres de retraite

Vous savez maintenant combien de trimestre il vous faut pour pouvoir obtenir la retraite à taux plein, mais comment obtenir un trimestre ? 🤷

Pour calculer le nombre de trimestres validés au titre de l’assurance retraite, vous devez pendre en compte les trimestres cotisés ainsi que les trimestres assimilés. Ainsi :

Trimestres validés = trimestres cotisés + trimestres assimilés

Les trimestres cotisés

En principe, lorsque l’on parle de trimestres, on fait référence aux cotisations prélevées sur votre salaire au titre de l’assurance retraite. Autrement dit, afin de constituer un trimestre, il est nécessaire de travailler un certain temps.

💰 Or, pour valider un trimestre, vous devez toucher au cours de l’année travaillée l’équivalent de 150 fois le SMIC horaire. Le SMIC horaire pris en compte pour ce calcul est celui en vigueur au 1er janvier de l’année concernée, ce qui correspond, en 2020, à 1522,60 € brut.

Lorsque vous travaillez, les cotisations sont automatiquement prélevées sur votre salaire et ainsi, vous validez des trimestres pour votre retraite : on parle dès lors de trimestres réellement cotisés. Cependant, les trimestres réellement cotisés ne sont pas les seuls trimestres pris en compte.

Les trimestres validés

💡 Effectivement, à cela, il est nécessaire d’ajouter également les trimestres appelés « assimilés« . Il s’agit des trimestres durant lesquels vous n’avez pas cotisés à l’assurance retraite (par exemple, car vous n’avez pas perçu de salaire sur lequel ont été prélevés des cotisations), mais qui sont tout de même considérés comme validés au titre de l’assurance retraite.

👉 Ces trimestres correspondent à certaines situations exceptionnelles :

🔎 Sauf hypothèses particulières (par exemple, départ anticipé pour carrière longue ou pour handicap), les trimestres assimilés sont pris en compte de la même manière que les trimestres cotisés dans le calcul des trimestres validés au titre de l’assurance retraite.

Le rachat des trimestres pour la retraite

📅 Si votre carrière comporte des périodes durant lesquelles vous n’avez pas ou peu cotisés pour l’assurance retraite, autrement dit que vous n’avez pas validé de trimestres, vous avez la possibilité de les « racheter« .

Le rachat de trimestres vous permet, à terme, de bénéficier d’une retraite à taux plein plus rapidement.

Par exemple 🔦 : un rachat de trimestres est possible pour la durée de vos études supérieures, dans la limite de 12 trimestres.

Si vous avez fait des études supérieures, vous avez la possibilité de racheter ces trimestres – autrement dit les transformer en trimestres validés au titre de l’assurance retraite.

Pour cela, vous devez avoir entre 20 et 66 ans inclus à la date de votre demande. Attention : dès lors que vous percevez votre retraite, il n’est plus possible de faire un rachat de trimestres. Il est obligatoire de racheter tous vos trimestres avant votre départ à la retraite.

Un tel rachat est possible lorsque vous avez étudié dans :

  • un établissement d’enseignement supérieur
  • une école technique supérieure
  • une grande école ou une classe préparatoire à ces écoles.

Bon à savoir 📝 : ce rachat est déductible de vos revenus imposables.

À noter que depuis le 31 décembre 2013, tous les trimestres d’apprentissage effectués peuvent être validés. Vous n’avez donc plus besoin de racheter ces trimestres.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits