Renégocier son prêt immobilier permet de demander des conditions tarifaires et de remboursement plus favorables. On vous explique tout !

Toutes les astuces pour renégocier son prêt immobilier

Temps de lecture : 5 min
Par Agathe Andorin — Mise à jour le 31/05/2021

L’ESSENTIEL

  • Lorsque les taux d’intérêts baissent, il est possible de renégocier son crédit immobilier, quel que soit son type. Vous pourrez alors bénéficier d’un allégement des mensualités de remboursement ou bien d’une réduction de la durée de remboursement.
  • Vous pouvez renégocier votre prêt immobilier autant de fois que vous le souhaitez. Cependant, une renégociation implique d’effectuer de nombreuses démarches qui ont un coût.
  • Pour procéder à la renégociation de votre crédit, vous devez être dans la première moitié de votre crédit immobilier, démontrer au moins 0,70 voire, 1 point d’écart entre le taux que vous avez sur votre crédit et le taux actuel pratiqué. De plus, il faut avoir un capital restant dû d’au moins 70 000 euros.

Vous remboursez un crédit immobilier depuis plusieurs mois ou années et vous constatez que les taux d’intérêts ont baissé depuis sa souscription ?

Sachez qu’il est possible de le renégocier auprès de sa banque ou bien de le faire racheter par une autre institution financière. Vous obtiendrez alors des conditions plus favorables. On vous explique tout ce que vous devez savoir pour renégocier votre prêt immobilier !

Renégocier son prêt immobilier avec sa banque

📉 Lorsque les taux d’intérêts baissent, il est possible de renégocier un crédit immobilier (quel que soit son type). Vous avez également la possibilité de le faire racheter par un autre établissement financier (généralement une autre banque) pour obtenir des conditions d’emprunt plus favorables.

Si vous arrivez à obtenir des meilleures conditions d’emprunt avec un taux plus faible que celui de votre crédit initial, cela peut se traduire par deux choses :

  • un allégement des mensualités de remboursement
  • ou alors une réduction de la durée de remboursement.

Ainsi, vous pouvez opter pour deux solutions :

Renégociation de prêtRachat de prêt
Cette option peut s’avérer plus simple au sein de votre banque car elle vous évite d’entamer des démarches administratives en cas de rachat du prêt par un autre établissement.
Elle permet aussi de ne pas avoir à payer des frais de dédommagement prévus par toutes les banques en cas de rachat.
Cependant, la renégociation du crédit au sein de votre banque n’est généralement pas sans frais non plus. Très souvent, le titulaire doit s’acquitter de frais de dossier.
Le rachat de votre crédit par une autre banque permet de faire jouer la concurrence et il est souvent possible d’obtenir des conditions plus favorables chez un concurrent que dans sa propre banque.
Cependant dans ce cas là également, vous pouvez avoir à vous acquitter de différents frais (de dossier, d’assurance, etc.).

📝 Si vous optez pour la renégociation et que votre banque l’accepte, il faudra donc obligatoirement l’officialiser par un avenant au contrat immobilier initial.

Quand renégocier un prêt immobilier ?

📊 Lorsque vous avez signé votre crédit immobilier, vous vous êtes engagé sur un taux d’emprunt spécifié dans votre offre de prêt. Depuis, les taux de crédit ont potentiellement évolué, à la hausse ou à la baisse. Si vous constatez une baisse significative des taux d’emprunt, il est peut-être temps de renégocier votre crédit immobilier. Le but : obtenir un nouveau taux plus intéressant et ainsi faire baisser le coût total de votre prêt.

Cependant, si l’opération est intéressante pour vous, votre banque n’a pourtant pas l’obligation d’accepter.

Vous devez remplir certaines conditions préalables :

  • être dans la première moitié de votre crédit immobilier
  • avoir au moins 0,70 voire, 1 point d’écart entre le taux que vous avez sur votre crédit et le taux actuel pratiqué aujourd’hui sur la même durée
  • et enfin, avoir un capital restant dû d’au moins 70 000 euros.

Deux options s’offrent alors à vous :

  • garder la même mensualité et réduire la durée, donc rembourser plus vite
  • ou alors rembourser sur la même durée mais rembourser un petit peu moins tous les mois et du coup récupérer du pouvoir d’achat mensuel.

Contrairement au cas du rachat de crédit, votre banque ne peut pas vous facturer d’indemnités de remboursement anticipé dans le cas d’une renégociation de crédit.

💸 En revanche, attendez-vous à devoir payer des frais de dossier, également appelés frais d’avenant. Ces frais varient selon les établissements prêteurs : il peut s’agir d’un montant forfaitaire ou proportionnel au montant du crédit. Sachez que ces frais de dossier peuvent très vite grimper, d’où l’importance de bien évaluer la situation. Dans certains cas, la renégociation n’est pas rentable.

💡 Bon à savoir : il est également possible de demander la renégociation de votre assurance emprunteur !

Délai entre 2 renégociations de prêt immobilier

De la même manière qu’une demande d’obtention de prêt immobilier nécessite du temps, il en faudra également pour conclure la renégociation de votre emprunt.

Ces derniers mois, les nombreuses baisses de taux ont poussé les particuliers à solliciter leur banque pour revoir une nouvelle fois leur taux. Ce type de demande à répétitions est de plus en plus fréquent. Les banques traitent donc déjà de nombreux dossiers.

Comme il y a de nombreuses demandes de renégociation et que celles-ci se mêlent aux nombreuses demandes de primo-accédants, il faut prévoir un peu plus d’un mois de délai pour le traitement de la demande et l’établissement du nouvel avenant.

Mais combien de fois est-il possible de renégocier son taux de prêt immobilier ? 🤔

Bonne nouvelle : vous pouvez renégocier votre prêt immobilier autant de fois que vous le souhaitez ! Légalement, rien ne vous empêche de renégocier votre taux d’emprunt. Cela peut être tous les ans si la baisse des taux le dicte. Il n’y a donc pas de délai particulier à respecter avant de redemander une négociation de votre prêt.

Cependant, les démarches pouvant être un peu longues et fatigantes, il vaut mieux s’assurer que la démarche en vaille la peine. De même, bien que le résultat se veuille économique, n’oubliez pas que cette renégociation peut entraîner des frais de dossier à prendre en compte dans votre calcul.

Enfin, la dernière condition pour renégocier votre prêt est évidemment d’obtenir l’accord de votre banque. Pour cela, elle va vous demander d’actualiser votre dossier afin d’être en accord avec votre situation actuelle. Selon votre demande (baisse du montant des mensualités de prêt ou réduction du temps de remboursement) elle va étudier votre dossier et éditer, ou non, un avenant à votre contrat.