L'image représente une donation, sur laquelle des frais de notaire doivent être payés.

Quels frais de notaire pour une donation ?

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 16/07/2020

L’ESSENTIEL

  • Une donation à la personne de votre choix peut engendrer différents frais : droits de donation, taxe de publicité foncière, frais de notaire, etc.
  • Effectivement, lorsque vous avez recours à un notaire, vous devez également vous acquitter de frais de notaire.
  • Le recours à un notaire est obligatoire dans certains cas, et notamment lors d’une donation d’un bien immobilier, d’une donation faite par contrat de mariage ou d’une donation au dernier vivant.
  • Le montant des frais de notaire est calculé sur la base de la valeur de l’objet de la donation.
  • Ils sont calculés en fonction d’un barème dégressif, qui varie selon qu’il s’agit d’un bien immobilier ou d’un bien mobilier.

Vous pensez à faire une donation à l’un de vos proches ? Dans bien des cas, vous devez alors avoir recours à un notaire. Or, dès qu’un notaire intervient, vous devez lui verser des frais de notaire ! Vous ne savez pas à quel montant vous attendre ? Vous souhaitez savoir qui doit payer les frais de notaire ? Pas de panique : on vous explique tout ce que vous devez savoir !

La donation sans notaire : est-ce possible ?

Qu’est-ce qu’une donation ?

🎁 Une donation est un acte, par lequel vous transmettez volontairement et sans contrepartie financière la propriété d’un bien faisant partie de votre patrimoine à la personne de votre choix.

Vous pouvez donner tout bien vous appartenant : une maison, un appartement, une voiture, des meubles, des bijoux, des tableaux …

👪 La donation peut bénéficier à la personne de votre choix, qu’ils s’agisse ou non d’un membre de votre famille, et notamment à :

  • vos enfants ou petits enfants
  • votre concubin, partenaire de Pacs
  • votre époux (on parle alors d’une donation au dernier vivant)
  • toute autre membre de votre famille
  • une personne étrangère à votre famille.

Cependant, vous devez respecter, lors de toute donation, la réserve héréditaire. Autrement dit, la donation ne doit pas avoir pour effet de porter atteinte aux parts réservées à certains de vos héritiers.

🔦 Vous ne pouvez donc faire de donation que de la « quotité disponible« . Cette quotité disponible correspond à une part de votre patrimoine total :

  • vous n’êtes pas marié et n’avez pas d’enfants : vous n’avez alors pas d’héritiers réservataires et pouvez librement disposer de votre patrimoine total
  • vous êtes marié et n’avez pas d’enfants : votre quotité disponible correspond à 3/4 de votre patrimoine total
  • si vous avez des enfants, alors :
Vous avez :Votre quotité disponible correspond à :
1 enfant1/2 de votre patrimoine
2 enfants1/3 de votre patrimoine
3 enfants ou plus1/4 de votre patrimoine

Fonctionnement d’une donation

Différentes formes de donations existent. Selon cette forme, des règles différentes sont à respecter. On distingue ainsi notamment les donations suivantes :

👉 Le présent d’usage

Vous pouvez avoir recours au présent d’usage lorsque vous souhaitez faire un cadeau à un proche pour une occasion particulière, tel qu’un événement familial (par exemple : une fête religieuse ou un anniversaire).

Pour pouvoir avoir recours à cette forme de donation, qui n’est pas soumise aux droits de donations et pour laquelle le recours à un notaire n’est pas obligatoire, la valeur de l’objet doit être raisonnable par rapport à vos ressources ainsi que par rapport à l’occasion envisagée.

👉 Le don manuel

Lorsque le recours à un notaire n’est pas obligatoire, vous pouvez opter pour le don manuel. Vous pouvez, de cette manière, transmettre des biens mobiliers, c’est-à-dire des objets ou des sommes d’argent.

Seuls les droits de donation doivent alors être payés. Aucun frais de notaire ne sera en revanche engendré.

👉 La donation par acte notarié

Dans certains cas, il est obligatoire de faire appel à un notaire pour pouvoir réaliser la donation. Le recours à un notaire va notamment être obligatoire dans les cas suivants :

  • la donation d’un bien immobilier
  • la donation partage
  • une donation faite par contrat de mariage
  • la donation au profit de 2 bénéficiaires successifs
  • la donation entre époux (aussi appelée donation au dernier vivant).

Bon à savoir 📝: vous devez également avoir recours à un notaire dans le cadre d’une donation avec réserve d’usufruit.

Comment calculer les frais de notaire pour une donation ?

💰 Lors d’une donation, vous devez en principe payer :

  • des droits de donation auprès de l’administration fiscale (sauf exceptions par abattements ou exonérations, par exemple lors d’un don familial ou don « Sarkozy »)
  • des frais de notaire, lorsqu’un acte notarié est nécessaire.

🔦 Le montant des frais de notaire dépend de la valeur de la donation. Ils sont ensuite calculés selon un barème dégressif :

  • pour la donation d’un bien immobilier :
Valeur de la donation consentieMontant des frais de notaire
Donation inférieure ou égale à 6 500 €4,931 %
Entre 6 500 € et 17 000 €2,034 %
Entre 17 000 € et 60 000 €1,356 %
Supérieure à 60 000 €1,017 %
  • pour la donation d’un bien mobilier :
Valeur de la donation consentieMontant des frais de notaire
De 0 à 6 500 €2,367 %
De 6 500 € à 17 000 €0,976 %
De 17 000 € à 60 000 €0,651 %
Plus de 60 000 €0,488 %

Qui paie les frais de notaire pour une donation ?

En principe, les frais liés à la donation doivent être pris en charge par celui qui bénéficie de la donation.

🤝 Cependant, vous pouvez également les prendre en charge en tant que donateur : vous êtes libres de vous organiser comme vous le souhaitez, avec le ou les bénéficiaires de la donation.

Attention ⚠️ : les frais de notaire ne sont pas les seuls frais. Effectivement, il faut notamment y ajouter les droits de donation ainsi que, pour les biens immobiliers, la TVA au taux de 20 % sur les frais de notaires, ainsi que la contribution de sécurité immobilière, la taxe de publicité foncière, etc.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits