Cette personne représente une personne au chômage qui approche de l'âge de la retraite, ce pourquoi elle se demande comment vont se cumuler ses droits.

Quel est l’impact du chômage sur votre retraite ?

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 07/05/2020

L’ESSENTIEL

  • Sous certaines conditions, vos périodes de chômage peuvent être prises en compte dans le calcul des trimestres requis pour percevoir la retraite.
  • Il est en principe impossible de cumuler droit de retraite et allocation chômage.
  • Cette règle ne s’applique pas lorsque vous avez été mis à la retraite d’office par votre employeur. Autrement dit, si votre employeur vous force à partir à la retraite, vous pouvez percevoir à la fois la retraite et l’allocation chômage.
  • Depuis 2012, il n’y a plus d’âge légal à partir duquel vous êtes dispensé de rechercher activement un emploi.
  • Ainsi, la recherche active d’un emploi est désormais obligatoire pour toute personne qui souhaite recevoir l’allocation chômage, quel que soit son âge.

Vous êtes au chômage et souhaitez connaître l’impact de cette période de chômage sur votre retraite ? Le chômage et la retraite peuvent-ils être cumulés ? Comment sont comptabilisées les périodes de chômage dans le calcul de vos trimestres requis pour la retraite ? Pas d’inquiétudes : on vous explique.

Cotisation pour la retraite en cas de chômage Pôle emploi

💡 Pour percevoir la retraite, vous devez avoir travaillé un certain nombre de trimestre. Le nombre exact de trimestres varie, selon votre année de naissance, entre 160 et 172 trimestres au total.

Or, certaines de vos périodes de chômage pourront également être prises en compte pour le calcul des trimestres requis pour percevoir la retraite.

Vous avez été au chômage avant 1980

✔️ Toutes les périodes de chômage antérieures au 1er janvier 1980 seront prises en compte pour le calcul des trimestres requis pour percevoir la retraite.

Ces périodes comptent, qu’elles aient été indemnisées ou non.

Vous avez été au chômage après 1980

A partir de 1980, les périodes ne sont prises en compte que sous certaines conditions.

👉 Chômage indemnisé

Sera comptabilisé 1 trimestre par période de 50 jours indemnisés, dans la limite de 4 trimestres par an, lorsque votre chômage est indemnisé.

👉 Chômage non indemnisé

Les trimestres de chômage non indemnisé ne seront comptabilisés, en principe, seulement si il s’agit de la 1ère période de chômage non indemnisé dans votre carrière.

Dans ce cas, 1 trimestre par période de 50 jours de chômage pourra être comptabilisé, dans la limite de :

  • 4 trimestres pour les périodes allant jusqu’au 30 juin 2011 ;
  • 6 trimestres à partir du 1er juillet 2011.

Attention ⚠️: pour que les trimestres puissent être validés, il faut dans tous les cas que vous ayez cotisé, autrement dit que vous ayez travaillé, à un moment donné, avant votre période de chômage.

Exemple 🔦 : dans l’hypothèse où vous n’avez jamais travaillé auparavant, la période au cours de laquelle vous êtes à la recherche de travail après vos études ne sera pas prise en compte pour la validation de trimestres requis pour votre retraite. En revanche, un seul job d’été suffira pour que cette période soit prises en compte.

S’il ne s’agit pas de la 1ère période de chômage de votre carrière, une condition supplémentaire devra être remplie. Effectivement, il sera également nécessaire que la période de chômage non indemnisé succède immédiatement à une période de chômage indemnisé.

📅 Les trimestres comptent alors de la même façon, dans la limite d’1 an. Si vous avez plus de 55 ans et que vous avez cotisé au moins 20 ans à la retraite, la limite est portée à 5 années.

Comment se cumulent la retraite et le chômage ?

❌ En principe, il ne vous est pas possible de cumuler les allocations chômage et la pension de vieillesse.

Effectivement, il faut normalement cesser toute activité professionnelle avant de pouvoir percevoir ses droits à la retraite.

Cependant, cette interdiction ne s’applique pas à vous dans l’hypothèse où vous avez été mis à la retraite d’office.

💪 On parle d’une mise à la retraite d’office lorsque vous n’avez pas eu l’occasion de décider vous-même de votre départ à la retraite. Cette pratique a surtout lieu dans les professions qui nécessitent des aptitudes physiques particulières.

L’employeur pourra, dans ce cas, décider de vous mettre à la retraite, avec ou sans votre accord. Ce sera par exemple le cas pour les officiers militaires, les capitaines de la marine marchande, les contrôleurs aériens ou encore les danseurs de l’Opéra de Paris.

💸 Lorsque vous avez été mis à la retraite d’office par votre employeur, vous avez le droit de cumuler retraite et allocation de retour à l’emploi (ARE), dans les conditions suivantes :

  • si vous avez moins de 50 ans, le cumul sera intégral ;
  • si vous avez plus de 50 ans, l’ARE sera minorée :
    • de 25% du montant net de la pension de retraite entre 50 et 55 ans ;
    • de 50% entre 55 et 60 ans ;
    • et de 75% à partir de 60 ans.

A 67 ans, c’est-à-dire l’âge légal de départ à la retraite, ce cumul s’arrête car vous ne pourrez plus percevoir d’ARE. Il s’arrête même si vous n’avez pas encore épuisés vos droits au chômage. Seule votre retraite vous sera alors versée.

Quel âge dispense de la recherche d’emploi ?

🕵️‍♂️ Pour bénéficier de l’indemnisation chômage, vous être activement à la recherche d’un emploi.

Autrement dit, vous devez vous rendre aux rendez-vous Pôle emploi et à d’éventuels entretien d’embauche. Pôle emploi vous demandera des preuves pour vérifier cela.

⚖️ Or, il était prévu avant 2012 qu’à partir de 60 ans, vous êtes dispensé de la recherche d’emploi. Autrement dit, vous ne devez plus vous rendre aux rendez-vous Pôle emploi pour continuer à percevoir votre allocation ARE.

Cependant, ce dispositif a été supprimé au 1er janvier 2012. Il n’y a désormais plus d’âge à partir duquel vous pouvez être dispensé de la recherche d’emploi.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits