Licenciement pour absence injustifiée

Temps de lecture : 4 min
Par Clémentine Vaure — Mise à jour le 18/02/2020

L’ESSENTIEL

  • L’absence injustifiée correspond à l’absence du salarié sans motif particulier et sans autorisation de son employeur.
  • Si l’employeur n’a pas nouvelle de son salarié après 48 heures d’absence, il peut user de son pouvoir disciplinaire.
  • L’employeur peut enclencher une procédure de licenciement pour faute grave, si son salarié ne justifie pas son absence et ne revient pas à son poste de travail.

Votre salarié ne se présente plus à son poste depuis quelques jours sans justification ? Il est parti en congés payés sans votre autorisation ? Vous ne savez pas comment réagir ? Pas de panique ! On vous explique. 😁

L’absence injustifiée, c’est quoi ?

Absence injustifiée définition

De manière générale, l’absence injustifiée correspond à l’absence non autorisée du salarié que ce dernier n’est pas en mesure de justifier. 

📌 Plusieurs situations peuvent alors être qualifiées d’absence injustifiée :

  • Une absence du salarié pendant quelques jours sans justification ;
  • Un abandon de poste : le salarié cesse son activité professionnelle sans avoir obtenu l’accord de son employeur ;
  • Le salarié était en arrêt maladie et ne revient pas à la date de reprise prévue ;
  • Le salarié prend des congés payés refusés par l’employeur.  

Bon à savoir💡: une absence injustifiée ne correspond pas à une démission, car le salarié n’a pas la volonté de rompre son contrat de travail.

L’absence de justification du salarié

Si votre salarié ne se présente pas à son poste, et qu’il ne vous a donné aucun motif justifiant son absence, vous devez essayer de le contacter. 

Vous devez mettre tous les moyens en œuvre pour joindre votre salarié : 

  • 👨🏻‍💻 Envoyez un mail à votre salarié ; 
  • 📲 Appelez votre salarié.

Si votre salarié ne répond pas, vous devez rédiger un courrier recommandé avec accusé de réception pour le mettre en demeure de justifier son absence. 📩

IMPORTANT ⏱: Si votre salarié ne justifie pas son absence dans les 48 heures, vous pouvez qualifier son absence d’injustifiée

🚨ATTENTION🚨: si votre salarié revient au bout de 3 ou 4 jours, vous pouvez lui infliger une sanction disciplinaire avec un avertissement ou un blâme, afin de le mettre en garde. 

Procédure de licenciement pour absence injustifiée

Si votre salarié ne revient pas et ne répond pas à votre mise en demeure, vous pouvez entamer une procédure de licenciement pour faute grave.  

🔦 Vous devez alors justifier que l’absence de votre salarié a des conséquences sur l’activité de votre entreprise.

🚨ATTENTION🚨 : La loi prévoit que vous pouvez user de votre pouvoir disciplinaire dans un délai de 2 mois à compter du moment où vous avez eu connaissance des faits. Cependant, il est préférable de commencer la procédure de licenciement le plus tôt possible

📌 La procédure de licenciement pour faute grave se déroule en plusieurs étapes : 

  • La convocation de votre salarié à un entretien préalable : vous devez alors envoyer une convocation à votre salarié par courrier recommandé avec accusé de réception. 
  • L’entretien préalable : l’entretien doit intervenir au moins 5 jours ouvrables après l’envoi de la convocation. 
  • La lettre de licenciement : suite à l’entretien, vous devez envoyer la lettre de licenciement à votre salarié. ATTENTION⏱: vous devez attendre au moins 2 jours ouvrables après l’entretien pour l’envoyer. 

⛔️IMPORTANT⛔️: vous ne pouvez pas licencier pour faute grave votre salarié qui ne justifie pas la prolongation son arrêt maladie, car vous avez eu connaissance de son arrêt maladie initial. 

Si votre salarié ne se présente pas à son poste après une absence pour motif médical, et que vous n’avez pas organisé la visite médicale de reprise obligatoire, vous ne pouvez pas non plus le licencier pour faute grave. 

Indemnité de licenciement pour absence injustifiée

Si votre salarié cesse de se présenter à son poste de travail, et qu’il ne justifie pas son absence, cet abandon de poste peut vous amener à le licencier pour faute grave

⛔️ Le licenciement pour faute grave ne permet pas à votre salarié de percevoir une indemnité de rupture.

⚠️IMPORTANT⚠️: si votre salarié est licencié pour faute grave, il a tout de même droit à l’allocation chômage.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits