l-assurance-décès

L’assurance décès : comment ça marche ?

Temps de lecture : 4 min
Par Nazlie Ainouddine — Mise à jour le 21/07/2021

COMPRENDRE L’ASSURANCE DECES

L’ESSENTIEL

  • L’assurance en cas de décès est un contrat d’assurance vie qui permet au souscripteur d’assurer l’avenir de ses proches.
  • Elle permet le versement d’un capital ou d’une rente aux proches en cas de décès du souscripteur pour faire face aux événements consécutifs à cette disparition.
  • Il existe plusieurs types d’assurances décès.
  • Ce contrat peut être à durée déterminée ou indéterminée.

Le contrat d’assurance décès est une forme d’assurance dont l’objet est de garantir le versement d’une certaine somme d’argent, d’un capital ou d’une rente à un ou plusieurs bénéficiaires désignés par le souscripteur.

Mais dans le concret, qu’est ce qu’un contrat d’assurance décès ? Comment ça fonctionne ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Pas d’inquiétude, on répond à l’ensemble de vos questions.

Assurance décès : définition

💰L’assurance décès est un placement financier qui permet le versement d’une certaine somme d’argent, d’un capital ou d’une rentre à un ou plusieurs bénéficiaires désignés par le souscripteur (héritiers réservataires, c’est-à-dire les enfants du défunt, conjoint survivant, concubin, frères, soeurs, etc.). Ce versement a lieu lors du décès du souscripteur.

Ce type d’assurance permet d’assurer l’avenir de ses proches en cas de décès prématuré de l’assuré. Cette assurance permet de garantir à ses proches un capital pour faire face aux conséquences financières de cette disparition.

Plusieurs options sont possibles pour la liquidation du capital :

  • le versement du capital dans sa totalité aux différents bénéficiaires désignés par l’assuré lors de la souscription de son son contrat,
  • le versement du capital aux bénéficiaires sous formes de rentes viagères : ce versement peut avoir lieu de manière immédiate ou différée, à une date prévue dans le contrat.

💡Bon à savoir : pour pouvoir souscrire à cette assurance, le souscripteur ne doit pas avoir plus de 60 à 70 ans. L’âge limite varie d’un assureur à un autre.

Les différents types d’assurance décès :

Il existe plusieurs formules d’assurance décès. Les assureurs mettent en place plusieurs formules en fonction des besoins des souscripteurs. On distingue les contrats d’assurance « temporaire décès » et les contrats d’assurance « vie entière ». Ces deux contrats sont les contrats les plus connus d’assurance décès. On vous explique.

👉 L’assurance temporaire « décès » : ce type de contrat est une assurance prévoyance limitée dans le temps. Il n’est valable que pour une période déterminée. Généralement cette période est d’une année. Elle est renouvelable par tacite reconduction. Le versement du capital décès est garanti uniquement pendant la période de couverture du contrat. Ainsi, pour que les proches de l’assuré puissent en bénéficier, le décès doit intervenir pendant une période prédéfinie lors de la souscription du contrat. Ce n’est pas un contrat d’épargne. L’assurance temporaire décès garantit également des revenus en cas d’invalidité du souscripteur.

⚠️Si le risque garanti, c’est-à-dire le décès de l’assuré, n’intervient pas pendant la durée fixée au moment de la signature du contrat, l’assureur ne versera aucune cotisation. Les cotisations du contrat ne sont pas récupérables.

👉 L’assurance vie entière : cette formule est à mi-chemin entre l’assurance vie épargne et l’assurance décès. Les garanties offertes par cette assurance sont acquises tout la vie entière. Les primes ne sont pas à fonds perdus. L’assurance vie entière assure le versement d’un capital ou d’une rente quelle qu’en soit la data du décès de l’assuré. Elle n’est pas illimitée dans le temps. Elle cesse à un âge fixé au moment de la souscription du contrat. L’assurance vie entière peut être à un effet immédiat ou différé.

Les garanties complémentaires

💡L’assuré peut s’il le souhaite compléter son contrat d’assurance par d’autres garanties. Ces garanties ne sont pas liées au risque de décès. Ce sont des garanties qui couvrent un risque particulier :

  • La garantie incapacité temporaire de travail

Cette garantie permet la prise en charge des échéances d’un prêt en cas d’incapacité de travail suite à une maladie ou un accident.

  • La garantie perte d’emploi

Cette garantie est un produit d’assurance qui couvre le licenciement. Elle est souvent proposée lors de la signature d’un contrat de prêt. En cas de perte d’emploi, c’est l’assurance qui prend le relais. C’est l’assurance qui rembourse le crédit pendant la période d’inactivité de l’assuré.

  • La garantie invalidité

Cette garantie couvre l’assuré si un accident ou une maladie diminue sa capacité à exercer une activité professionnelle.

💡A noter : certaines situations peuvent entrer dans le cadre des exclusions de garanties. Ces exclusions peuvent être légales. Parfois, elles dépendent du contrat. Dans ce cas, les garanties du contrat d’assurance décès ne s’appliquent pas.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits