L'image représente une personne qui souhaite mettre fin à son contrat de travail qui ne le satisfait pas pendant la période d'essai.

Fin de période d’essai à l’initiative du salarié : comment faire ?

Temps de lecture : 6 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 15/09/2020

L’ESSENTIEL

  • La période d’essai, qui correspond aux quelques premières semaines d’un contrat de travail, vous permet de rompre facilement votre contrat de travail.
  • Ainsi, si les tâches attribuées ne vous conviennent pas, vous avez la possibilité de mettre fin à votre contrat de travail de façon simplifiée.
  • Pour cela, vous devez simplement avertir votre employeur de votre décision. Aucune formalité ne s’impose à vous pour cela.
  • Cependant, pour des questions de preuve, il est préférable de lui envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception.
  • Vous devez ensuite respecter un préavis de 24 ou 48 heures. Ce délai dépend de la durée de votre présence au sein de l’entreprise.

La période d’essai est souvent imposée par l’employeur en début d’un contrat de travail. Néanmoins, elle peut également vous être utile à vous en tant que salarié. Effectivement, durant cette période, qui vous permet de tester si les fonctions exercées vous conviennent et que le poste vous plaît, vous avez la possibilité de mettre facilement et rapidement fin au contrat de travail.

Mais devez vous respecter un délai de préavis avant de quitter votre poste ? Comment faire part à votre employeur de votre décision ? Pas d’inquiétude, on vous explique ce que vous devez savoir !

Pouvez-vous mettre fin à votre contrat de travail pendant la période d’essai ?

💡 La période d’essai est une période durant laquelle le salarié et l’employeur peuvent apprécier leur nouvelle collaboration. Effectivement, elle permet à l’employeur de voir si vous convenez au poste pour lequel vous avez été engagé. Néanmoins, elle vous permet également à vous, en tant que salarié, de vérifier que le poste correspond à vos attentes.

Ainsi, si les conditions de travail ou les tâches qui vous sont confiées ne vous conviennent pas, vous avez vous-aussi la possibilité de mettre fin à votre période d’essai.

Bon à savoir 📝 : à la suite de votre période d’essai, votre contrat de travail commence automatiquement. Effectivement, si ni vous, ni votre employeur ne mettez fin à la période d’essai, le contrat de travail prend le relais. Dans ce cas, pour mettre fin à la relation de travail, il sera nécessaire pour votre employeur de suivre la procédure de licenciement.

De la même manière, si vous souhaitez quittez votre poste à l’issue de la période d’essai, vous devez avoir recours à une démission, qui est soumise à des exigences moins souples que la rupture d’une période d’essai.

⏳ Or, cette période d’essai ne doit être que temporaire. Effectivement, elle est très encadrée par la loi et notamment sa durée maximale est précisément déterminée.

Attention ⚠️ : elle n’est aucunement obligatoire. Pour qu’une période d’essai existe dans votre contrat de travail, cela doit nécessairement être prévu par ce dernier. Votre contrat doit effectivement préciser, d’une part, son existence, et d’autre part, sa durée.

On distingue alors selon qu’il s’agit d’un CDD et un CDI :

Durée de la période d’essai d’un CDD

👉 La durée maximale de la période d’essai d’un CDD dépend de la durée prévue du contrat de travail :

Durée du CDDDurée de la période de préavis
Moins de 6 moisUn jour par semaine de travail (au maximum de 2 semaines)
Par exemple : pour un CDD d’un mois, votre période de préavis pourra durer au maximum 4 jours.
Plus de 6 moisUn mois de préavis
CDD sans terme précisLa durée de préavis devra être calculée en fonction de la durée minimale prévu pour le CDD.

Durée de la période d’essai d’un CDI

👉 Lorsque vous signez un CDI, la durée maximale de la période d’essai dépend du poste pour lequel vous êtes engagé. Effectivement, si vous êtes engagé en tant que :

  • employé ou ouvrier, votre période d’essai est d’au maximum 2 mois renouvelables
  • technicien ou agent de maîtrise, votre période d’essai est d’au maximum 3 mois renouvelables
  • cadre, votre période d’essai est d’au maximum 4 mois renouvelables.

Quel délai pour mettre fin à une période d’essai ?

La rupture du contrat de travail est en principe libre durant la période d’essai et vous n’avez pas à en justifier la raison. Cependant, il est important de savoir que vous devez respecter un délai de prévenance avant de quitter votre poste.

Effectivement, ce délai de prévenance doit permettre à l’employeur d’organiser votre départ au sein de l’entreprise.

📅 Largement plus court pendant la période d’essai, ce délai dépend de la durée que vous avez déjà passé au sein de l’entreprise :

Durée de présence du salariéDélai de prévenance
Moins de 8 jours24 heures
Plus de 8 jours48 heures

Bon à savoir 📝 : en cas de litige avec votre employeur, vous avez la possibilité de saisir le conseil des prud’hommes, tribunal compétent pour les questions liées à votre contrat de travail.

Comment quitter son travail en période d’essai ?

La rupture d’une période d’essai est beaucoup plus souple que la démission dans le cadre d’une relation de travail définitive. Effectivement, une procédure est alors à respecter, ce qui n’est pas le cas lorsque vous êtes encore en période d’essai.

Attention ⚠️ : notamment dans le cadre d’un CDD, la loi encadre très largement la démission. Il peut alors s’avérer très difficile de démissionner d’un CDD, ce pourquoi la période d’essai est alors très importante.

Ainsi, il n’est théoriquement pas nécessaire de respecter une formalité particulière pour la rupture de la période d’essai. Cependant, il est recommandé d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre employeur. Cela vous permet de conserver une preuve de la date à laquelle votre employeur a reçu votre lettre.

L’envoi d’une telle lettre vous permet de conserver une preuve de la date à laquelle votre employeur a reçu votre lettre, ce qui vous sera utile dans le cadre d’un éventuel litige avec votre employeur.

Bon à savoir 📝 : voilà un modèle de lettre que vous pouvez compléter et utiliser le modèle de rupture de la période d’essai ci-dessous. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Modèle de lettre de rupture de la période d’essai à l’initiative du salarié
❓ Est-il possible pour un salarié de mettre fin à la période d’essai ?

En tant que salarié, vous avez la possibilité de mettre fin librement à votre contrat de travail durant votre période d’essai. En savoir plus

📅 Quel délai est à respecter lorsque vous mettez fin à votre période d’essai ?

Lorsque vous voulez mettre fin à votre période d’essai, vous êtes tenu de respecter un délai de prévenance. Ce délai dure au maximum 48 heures. En savoir plus

📝 Comment mettre fin à son contrat de travail pendant la période d’essai ?

Aucune formalité ne vous est imposée pour mettre fin à votre contrat de travail au cours de votre période d’essai. Cependant, pour des raisons de preuve, il est préférable d’envoyer un courrier LRAR à votre employeur. En savoir plus

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits