L'image représente un instrument médical.

Covid-19 et arrêt de travail : quelles sont vos démarches ?

Temps de lecture : 5 min
Par Clémentine Vaure — Mise à jour le 30/03/2020
🆕✅ Mise à jour du 25/03/20 : le décret adaptant temporairement les conditions et modalités d’attribution de l’indemnité complémentaire prévue à l’article L. 1226-1 du code du travail et modifiant, à titre exceptionnel, les dates limites et les modalités de versement des sommes versées au titre de l’intéressement et de la participation a été adopté.

Ce décret prévoit alors que l’indemnité complémentaire versée par votre employeur n’est plus conditionnée à votre ancienneté (en principe, il faut justifier d’au moins 1 an d’ancienneté dans l’entreprise).

L’ESSENTIEL

  • Si vous êtes contraint de rester chez vous pour garder vos enfants, vous pouvez demander un arrêt de travail. Cependant, certaines conditions doivent être remplies.
  • Si vous êtes une personne à risque, il est recommandé que vous respectiez le confinement. Par conséquent, vous pouvez également demander un arrêt de travail.
  • Si vous avez les symptômes du coronavirus, vous devez consulter un médecin pour qu’il vous prescrive un arrêt de travail.

Face à l’épidémie de Covid-19, vous devez rester chez vous pour garder vos enfants ? Et vous vous demandez alors si vous pouvez obtenir un arrêt de travail ?

Vous êtes une personne à risque et vous vous demandez si vous pouvez arrêter de travailler ?

Vous avez des symptômes du coronavirus, et vous vous demandez comment vous pouvez obtenir un arrêt de travail ?

Pas de panique, on répond à toutes vos questions ! 😃

Pouvez-vous demander un arrêt de travail pour garder vos enfants ? 

👩‍👧‍👦 Face à l’épidémie de Covid-19, votre assistante maternelle peut décider d’arrêter de prendre la garde de vos enfants ou votre nounou peut arrêter de venir travailler chez vous.

Dans ce cas, vous êtes contraint de rester chez vous pour garder vos enfants

Dans un premier temps, vous devez contacter votre employeur pour exposer votre situation. 🗣

Ensuite, votre employeur doit déclarer votre arrêt de travail, via la page employeur du téléservice « declare.ameli.fr » de l’Assurance Maladie. 🖥

💡 Cependant, pour bénéficier de cet arrêt de travail, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • vos enfants doivent avoir moins de 16 ans le jour du début de l’arrêt ;
  • vos enfants doivent être scolarisés dans un établissement fermé ;
  • si vous obtenez un arrêt de travail pour garder vos enfants, votre conjoint ne peut pas demander un second arrêt de travail ;
  • le télétravail ne doit pas être possible.

🚨ATTENTION🚨  : ce régime ne s’applique pas aux agents de la fonction publique

⏱ Cet arrêt de travail est d’une durée de 14 jours à compter de la date de l’arrêt que votre employeur a déclaré.

Vous êtes une personne à risque : pouvez-vous demander un arrêt de travail ?

⚠️ Vous êtes considérée comme une personne à risque lorsque vous êtes susceptible de développer une forme grave d’infection du Covid-19. Une personne est considérée  » à risque » si elle est âgée de plus de 70 ans, ou si elle est enceinte par exemple.  

Par conséquent, si vous êtes une personne à risque, il est recommandé que vous restiez chez vous pendant le confinement. 🏠

Dans ce cas, vous pouvez faire une demande d’arrêt de travail auprès de l’Assurance maladie via le télé-service « declare.ameli.fr ». 🖥

Vous êtes atteint du virus covid-19 : quelles sont vos démarches pour avoir un arrêt maladie ?

🌡🤧 Si vous présentez des symptômes du Covid-19, vous devez faire appel à votre médecin traitant afin qu’il vous prescrive un arrêt de travail. 👩🏻‍⚕️

Bon à savoir🔎 : vous pouvez demander une téléconsultation afin d’éviter tout risque de contamination. 👨🏽‍💻 

🗣☎️ Si vous n’arrivez pas à joindre votre médecin, vous pouvez appeler le 36-46, et en cas d’aggravation de vos symptômes le Samu centre 15.

⏱ Votre arrêt maladie est alors valable pour une durée de 20 jours. Cependant, vous pouvez demander une prolongation.

Quel est le montant de l’indemnité durant votre arrêt de travail ? 

Si vous êtes en arrêt de travail, vous allez percevoir des indemnités journalières de votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).  💵

En principe, vous percevez ces indemnités après un délai de carence de 3 jours.Face à à l’épidémie de Covid-19, le délai de carence est supprimé. ⏱❌

Par conséquent, vous percevez immédiatement vos indemnités journalières

💡 Le montant de vos indemnités correspond à 50% de votre salaire journalier, calculé à partir de la moyenne de vos 3 derniers salaires bruts mensuels

Admettons que vous percevez un salaire de 1600 euros brut mensuel. Pour obtenir le montant de vos indemnités journalières, il faut suivre les étapes suivantes.

✔️ Vous devez multiplier votre salaire brut mensuel par 3, soit 1600 x 3 = 4800. Cette somme constitue l’assiette de calcul du montant de vos indemnités journalières.

✔️ Il faut ensuite diviser la somme obtenue par le nombre de jours dans 3 mois, soit 91,25 jours. Il faut alors faire le calcul suivant : 4800/91,25 = 52,6 euros bruts journaliers.

✔️ Pour obtenir le montant d’indemnités journalières, il faut alors diviser par 2 le montant de votre salaire brut journalier car le montant de vos indemnités journalière correspond à 50% de votre salaire brut journalier. Il faut alors faire le calcul suivant : 52,6/2 = 26,3 euros bruts journaliers.

 ➡️ Par conséquent, vous allez percevoir des indemnités journalières d’un montant de 26,3 euros brut.

⭐️⏱ Ces mesures spécifiques au coronavirus s’appliquent jusqu’au 30 avril 2020

Avostart, pour obtenir toutes les réponses à vos questions juridiques

Besoin d'aide ?

Obtenez une réponse d'expert en moins de 24 heures


Besoin d'aide ? Obtenez une réponse d'expert en moins de 24h