l-assurance-vie-mixte

L’assurance-vie mixte : comment ça marche ?

Temps de lecture : 4 min
Par Nazlie Ainouddine — Mise à jour le 27/07/2021

COMPRENDRE L’ASSURANCE-VIE MIXTE

L’ESSENTIEL

  • L’assurance-vie mixte est une assurance alternative. Elle allie les garanties d’une assurance-vie et celles d’une assurance décès.
  • L’objectif est d’assurer le versement d’un capital à l’échéance du contrat à l’assuré souscripteur en cas de vie ou à ses bénéficiaires en cas de décès.
  • Plusieurs formules d’assurance-vie mixte existent selon le rapport entre le capital-vie et le capital-décès.

L’assurance-vie mixte est une forme d’assurance qui concilie deux contrats aux finalités différentes : l’assurance vie et l’assurance décès. L’objectif de l’assurance-vie mixte est de : garantir au souscripteur le versement d’un capital s’il est en vie ou à un bénéficiaire désigné au contrat en cas de décès de l’assuré. C’est le contrat d’assurance vie le plus courant.

Concrètement qu’est ce qu’une assurance-vie mixte ? Quel est son fonctionnement ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Aucune inquiétude à avoir, on vous éclaire !

L’assurance mixte : définition

💰L’assurance-vie mixte est le contrat d’assurance vie le plus courant. C’est un placement financier qui permet à un souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif est de percevoir un capital en cas de survie ou en cas de décès. Il permet de se constituer un capital pour l’avenir.

Ce type d’assurance marie donc deux garanties :

  • une garantie en cas de survie du souscripteur : c’est un contrat d’épargne permettant le versement à l’échéance d’un capital au souscripteur en cas de vie.
  • une garantie en cas de décès du souscripteur : c’est un contrat de prévoyance assurant le versement d’un capital au bénéficiaire désigné en cas de décès du souscripteur (héritiers réservataires, c’est-à-dire les enfants du défunt, conjoint survivant, concubin, frères, soeurs, etc.).

Les différents types d’assurance mixte :

Il existe plusieurs types d’assurances-vie mixtes. On vous cite les principaux.

👉L’assurance mixte ordinaire : l’assureur s’engage à régler le capital convenu avec le souscripteur soit à l’échéance du contrat si l’assuré est en vie soit lors du décès de l’assuré s’il a lieu avant le terme de son contrat.

👉L’assurance vie à terme fixe : ce type de contrat permet de constituer de manière progressive aux bénéficiaires désignés par le souscripteur un capital en effectuant des versements réguliers. Le souscripteur fixe l’échéance c’est-à-dire la date à laquelle le ou les bénéficiaires percevront le capital. Les primes ne sont plus dues lors du décès du souscripteur.

👉Vie universelle : il s’agit d’un contrat d’assurance-vie permettant au souscripteur, dans certaines limites, de moduler à sa convenance l’importance de l’épargne et du capital en cas de décès.

💡Bon à savoir : ces contrats sont soumis à la fiscalité propre à l’assurance tant pour la taxation des intérêts produits au moment du versement du capital ou de la rente au terme (les contrats de plus de 8 ans bénéficient d’un abattement de 4 600 € ou 9 200 € en cas d’imposition commune sur l’impôt sur le revenu ou d’un prélèvement libératoire au taux réduit de 7,5 %), que pour les capitaux recueillis par le ou les bénéficiaires.

Par ailleurs, comme tous les contrats d’assurance-vie, le contrat d’assurance-vie mixte ne fait pas partie de la succession du souscripteur.

L’assurance mixte : avantages et inconvénients

💰L’assurance-vie mixte offre de nombreux avantages au souscripteur. Par ce type d’assurance, le souscripteur bénéficie de deux garanties : une garantie épargne et une garantie prévoyance. Le souscripteur ne verse qu’une seule cotisation pour ces deux garanties. Pour autant, il ne paie pas une cotisation pour le prix de deux. Il paie bien pour deux garanties. Le coût de l’assurance-vie mixte est élevé. Cette cotisation finance des garanties en cas de vie et des garanties en cas de décès. Il y a un taux et un plafond différents des livrets classiques et assurances vie. Ils varient d’une banque à une autre.

Néanmoins, ce contrat ne fonctionne pas comme un double contrat. Le contrat d’assurance-vie mixte n’agit pas comme un contrat d’assurance-vie avec une contre-assurance lors du décès du souscripteur. Il ne permet pas un remboursement des cotisations versées majorées des intérêts. A terme, seule l’une des deux garanties sera appelée à jouer : l’épargne ou la prévoyance. Le souscripteur paie pour deux garanties mais une seule sera amenée à intervenir.

La cotisation pour l’assurance décès est à fonds perdus. Elle ne peut pas être rachetée. Elle est calculée en fonction de l’âge du souscripteur. Ainsi, plus le temps passe et plus sa part de cotisation se majore et son coût de plus en plus élevé. Il n’y a donc pas de rendement possible ni de constitution du capital au terme.

💡Bon à savoir : il est possible de résilier une assurance vie mixte. Pour en savoir plus, consultez notre guide juridique sur le sujet en cliquant ici !

L’ESSENTIELIl es

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits