L'image représente un chercheur spécialisé en coronavirus

Le coronavirus : ce qu’il faut savoir

Par Clémentine Vaure — Mise à jour le 03/03/2020

L’ESSENTIEL

  • Le coronavirus est un virus dont les symptômes peuvent apparaitre 14 jours après avoir été en contact avec une personne infectée.
  • Afin de minimiser les risques de contamination, votre employeur peut vous imposer le travail à distance.
  • Si vous êtes en arret maladie à cause de ce virus, vous percevez des indemnités journalières sans délai de carence.
  • Lorsque vous revenez d’une zone à risque, vous devez rester chez vous pendant 14 jours. Dans ce cas, vous percevez une indemnité journalière.

Le coronavirus, ce fameux virus dont tout le monde parle mais dont personne ne connait réellement les enjeux. 

Vous vous demandez quelles sont les conséquences de ce virus sur votre travail ? Votre employeur peut-il vous forcer à rester chez vous ? Est-ce que vous pouvez refuser à votre tour de vous déplacer par peur d’être contaminé ? 

Pas de panique, on vous rassure et on répond à vos interrogations. 😁

Le coronavirus : « une grosse grippe »

Avant de répondre à vos interrogations concernant les conséquences du virus sur vos conditions de travail, nous tenons à faire le point sur ce nouveau virus. 🧐

Le corona virus (2019-nCoV) qui a commencé en Chine en fait presque oublier les autres virus ! 😯

En effet, il ne faut pas oublier que la grippe saisonnière a déjà fait 22 morts en France depuis le début de cette année 2020, que le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) a été à l’origine d’une épidémie en 2002, ou encore que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers-CoV) est une épidémie qui sévit depuis 2018. 

De plus, la gravité d’un virus dépend majoritairement de son taux de mortalité.  💀

En effet, le taux de mortalité du coronavirus est seulement de 3%, il est donc moins dangereux que le Sras, avec un taux de mortalité de 15%.

🚑 Le Sras a contaminé 8096 personnes et a fait 774 morts selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé.

👨🏻‍⚕️ Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de la Pitié-Salpétrière AP-HP précise ainsi qu’« Il faut être vigilant mais il ne faut pas être inquiet » et «  il s’agit d’une grosse grippe (…) son évolution est bénigne pour la plupart des personnes ».  

En conclusion, rassurez-vous !✌️  La grippe sévit tous les ans, et personne ne s’en inquiète, de plus, certains virus sont plus virulents et nous ne paniquons pas pour autant. 

Mesures préventives imposées par votre employeur

⚠️ Afin de prévenir tout risque de contamination, votre employeur peut vous demander de travailler de chez vous, ou d’aménager votre poste de travail. 

Bon à savoir 🔦 : votre employeur peut vous ordonner de  

  • 👨🏼‍💻  travailler à distance de chez vous, ou
  • 🏝 de modifier vos dates de congés payés

Si aucune de ces solutions n’est possible, vous pouvez prendre contact avec l’agence régionale de santé pour qu’un médecin du travail vous déclare en arrêt de travail. 

🚨IMPORTANT🚨 : si vous n’avez pas d’arrêt de travail, et que votre employeur vous demande de rester chez vous, vous percevez tout de même votre rémunération !

L’isolement du salarié

Si vous avez voyagé en Chine, en Corée du Sud, en Iran ou dans une autre zone à risque, la loi prévoit que vous devez rester chez vous pendant 14 jours après votre arrivée en France. Durant ces 14 jours, vous devez surveiller votre température, l’apparition de toux, et de difficultés respiratoires. 

🚨ATTENTION🚨: limitez les sorties avant l’expiration de ce délai de 14 jours même si vous n’avez aucun symptôme. 

Durant ces 14 jours, vous bénéficiez d’une indemnisation identique à celle en cas d’arrêt de travail

Vous percevez alors cette indemnité sans délai de carence.⏱❌

Bon à savoir🔦: n’hésitez pas à informer votre employeur lorsque vous revenez d’une de ces zones à risque. 

Un arrêt de travail spécial Coronavirus

⚖️  Ce 31 janvier 2020, la loi a mis en place des mesures afin de faciliter les droits des personnes exposées au coronavirus

🚑🤧 Si vous avez des symptômes du coronavirus, dans un premier temps, vous devez alors rester chez vous.  

Ensuite, vous pouvez alors saisir l’agence régionale de la santé afin qu’un médecin vous délivre un arrêt de travail.

Dans ce cas, vous pouvez bénéficier immédiatement des indemnités journalières.  💵

En principe, les indemnités sont versées à partir du 4ième jour d’arrêt de travailPar conséquent, ce délai de carence ne s’applique pas ici ! ⌛️ ⛔️

Petit rappel👀: l’indemnité journalière est une aide accordée aux salariés en arrêt de travail pour compenser la perte de salaire. 

 📆 Vous pouvez alors bénéficier des indemnités journalières pendant un délai fixé à 20 jours

Refus du salarié de se déplacer

Vous devez vous déplacer dans une zone à risque et vous vous demandez si vous pouvez refuser ce déplacement ? 🤔

La réponse est oui, sauf raison impérative

⛔️ Il est conseillé de reporter vos déplacements non essentiels dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, en Corée du Sud, en Iran et à Singapour.

Si vous devez impérativement vous déplacer dans une de ces zones, vous devez respecter les consignes sanitaires du gouvernement. 👩🏻‍⚕️

Bon à savoir 🔦🚨 : si vous avez prévu des concerts, des conférences, des expositions, ou autres sachez que les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné sont interdits en France.

✔️ Il s’agit d’une mesure provisoire pour éviter tout risque de contamination. 

🆘 🍻 Nous ne sommes pas les seules à paniquer… Vous n’allez pas y croire !  La bière Corona souffre aussi avec le coronavirus !

Effectivement, les fameuses blagues sur les réseaux sociaux qu’on a tous vu concernant l’association de la bière Corona et du virus commence à nuire à la marque… ☹️

Pour tout savoir sur la thématique : Arrêt maladie

Indiquez votre email pour recevoir les informations juridiques indispensables sur : Arrêt maladie

Besoin d'aide ? Obtenez des conseils d'avocats en moins de 24h