Mon patron me donne pas mes papiers de fin de contrat

Bonjour voilà mon conjoint a quitté sont emploie au mois de janvier en fesait abandon de poste n’ayant toujours pas les papiers nous avalons envoyer la d’émission au siège social au mois de juin il nous on fait attendre août pour nous dire de prévenir le magasin nous avons envoyer la démission au magasin tout cela en recommandé il on reçu la lettre mais ne reponde pas on t’il le droit de faire durée À ce point, et déplus il nous envoie des fiche de paie à 0€ On t’il le droit
Cordialement
Question posée le 11 septembre 2019 | 1 réponse
Abandon de poste
Equipe Avostart
Equipe Avostart

 Paris

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

En principe, sauf convention contraire, il n'existe pas de formalisme juridique particulier dans le cadre d'une démission. Celle-ci peut être orale ou écrite (bien que cette dernière forme soit recommandée à des fins de preuves). Il faut surtout que la volonté du salarié de démissionner soit claire et non équivoque et qu'elle ait été manifestée clairement à l'employeur.

Cet employeur est en principe celui figurant sur le contrat de travail et qui a juridiquement employé le salarié (et non celui de l'entreprise mère). En cas d'erreur sur l'adresse, il n'est pas exclu que le retard de la remise de la lettre entraîne un retard sur la procédure de démission (par exemple envoi attestations).

Dans tous les cas, conformément à l'article R. 1234-9 du Code du travail, l'employeur a l'obligation de délivrer à son employeur une attestation permettant au salarié d'exercer ses droits prévus à l'article L. 5421-2 du Code du travail.

Si après plusieurs courriers de relance, l'employé ne parvient toujours pas à obtenir son attestation employeur, il lui sera possible de saisir le Conseil de Prud'Hommes (CPH) compétent qui ordonnera à son employeur de remettre son attestation. Le cas échéant, le CPH sera également compétent pour ordonner le versement de dommages-intérêts au salarié si le retard est considéré abusif.

En outre, en application des articles R. 1238-7 du Code du travail et 131-13 du Code pénal, l'absence de délivrance de l'attestation par l'employeur par l'employeur est constitutive d'infraction pénale. Celui-ci encourt alors une peine d'amende pouvant aller jusqu'à 1.500 euros (employeur personne physique) et 7.500 euros (employeur personne morale) pour l'absence de délivrance d'attestation.

Pour plus d’information, n'hésitez pas à nous contacter au 01.84.80.89.85.

L'équipe d'Avostart

Réponse du 13/09/2019

Besoin d'échanger plus en détails avec un avocat ?

Nous vous proposons une consultation juridique de 20 minutes par téléphone avec un avocat, au cours de laquelle vous pourrez discuter en profondeur des détails de votre situation, en toute confidentialité.

Démarrer ma consultation juridique
Vous êtes avocat ?
Répondre à cette question vous permet d'augmenter votre visibilité en ligne et de prendre contact avec l'internaute.
Répondre à la question