Evaluation de motifs avant de tenter les Prudhommes

Bonjour Maître,
Je suis responsable Partenariats et Publicité pour une société d'édition. Je commercialise des espaces pubs ainsi que des produits digitaux et b to b.
J'ai plusieurs points à éclaircir:
- nous avons un nouveau collègue au sein de l'équipe depuis 7 mois, embauché au même poste que moi, il touche 2800€ brut de fixe + 7% de commission alors que je suis salariée de l'entreprise depuis presque 7 ans et demi avec 1700€ brut de fixe + 8% de commission; puis-je saisir les prud'hommes pour cela? ou levier de négociation pour une rupture conventionnelle?
- bulletin de salaire: je suis en activité partielle depuis le 1er avril dernier suite à la crise sanitaire (10% d'activité jusqu'au 31/05 puis 20% jusqu'à fin juillet). Ayant rentré des encaissements (4% de com) et du CA (4% de commission) en juin, j'ai eu la surprise de voir sur mon bulletin de salaire 75.72 heures travaillées au lieu des 30,33 réglementaires.. je n'ai donc pas été rémunéré sur mon CA ni mes encaissements, j'ai reçu uniquement mon salaire de référence + mes frais. Je précise qu'ils nous poussent à travailler comme si nous étions à temps complet.
Pour répondre à votre question, je ne demande pour l'instant aucune somme à mon employeur. J'attends d'avoir plus d'informations avant de tenter quoique ce soit.
Je vous remercie par avance pour votre retour et votre aide.
Question posée le 17 juillet 2020
1 réponse
Maître Marie Grangé

Réponse de Maître Marie Grangé

Avocat à Marcq-en-Barœul

Monsieur,

Je vous remercie pour vos deux questions.

Sur la rémunération : il convient de savoir si votre collègue nouvellement embauché est exactement dans la même situation que vous (même diplôme, même nombre d'années d'expérience dans le domaine etc....). De plus, il serait intéressant de savoir s'il existe des grilles de rémunération propre à votre entreprise.
En somme, il faudrait que je puisse étudier ces éléments pour vous répondre exactement et vous aiguiller vers le Conseil de prud'hommes ou vers une négociation en interne.

Sur l'activité partielle : Vous n'êtes évidemment pas censé travailler à temps complet (!!). Concernant vos encaissements et votre CA je vous invite, dans un premier temps, à en faire état au service RH ou au service paye de votre entreprise afin que la situation soit régularisée au plus vite.

Afin d'étudier votre problématique plus en profondeur, je vous invite à me contacter par mail à l'adresse suivante : marie.grange@avocatline.fr

Cordialement,

Votre bien dévouée,

Réponse du 20 juillet 2020