01 84 80 89 85 Appel gratuit • A votre écoute du lun-ven de 9h30 à 13h et 14h à 19h30
Maître Jean-Richard NORZIELUS

Maître Jean-Richard NORZIELUS

RICHARD AVOCAT
Avocat(e) depuis 11 ans
Exerce à Paris

Maître Jean-Richard NORZIELUS est un avocat compétent en droit des Affaires et commercial qui exerce à Paris depuis 2008. Accepte le paiement échelonné

Domaines de compétences

Maître Norzielus est compétent(e) dans les domaines suivants :

Affaires et commercialBaux commerciaux et professionnelsCession de fond de commerceContentieuxDivorce et séparationDroit des contrats commerciauxImmobilierPénalPénal des affairesPénal généralPrud'hommeResponsabilité civileTravail

Langues parlées

Anglais

Services proposés

Au cabinet de l'avocat

Paiement en plusieurs fois

Sur Avostart

Information juridique gratuite sur Avostart
Maître Norzielus répond gratuitement aux questions juridiques simples posées sur Avostart. Posez vous aussi votre question, réponse d'un avocat expert sous 24h.

Modes de paiement acceptés en cabinet

Chèques Espèces

Fiche d'informations sur Me Norzielus

Cabinet

Me Jean-Richard Norzielus
Cabinet RICHARD AVOCAT
79, rue d'Amsterdam
75008 Paris

Divers

Assermenté(e) le 03/12/2008

Site Internet

http://www.maitre-norzielus.fr

Téléphone

01 78 90 59 48

Réseaux sociaux

Réponses de Me Norzielus aux utilisateurs Avostart

Bonjour,

Vous risquez d'être poursuivi pour coups et blessures involontaires. La sanction pourrait être une amende, l'indemnisation de la victime par votre assurance, et éventuellement une suspension, voire une annulation de votre permis de conduire.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Il faut adresser en urgence un fax au tribunal indiquant que, d'une part, vous vous constituez partie civile et que, d'autre part, vous demandez à être indemnisé (il faut chiffrer le montant de votre préjudice).

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Il faut faire appel à un huissier pour qu'il procède à une saisie sur ses comptes.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Si votre employeur refuse de cesser ces agissements, il vous faudra saisir le conseil des prud'hommes pour travail dissimulé et non-respect du repos hebdomadaire.

Vous pouvez également déposer une plainte auprès d'un commissariat car le travail dissimulé est un délit pénal.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Pour réclamer le paiement de la pension alimentaire que votre père vous doit, il faut saisir le juge aux affaires familiales du Tribunal de grande instance de votre domicile.

Dans l'hypothèse où le jugement vous donnerait gain de cause, et que votre père n'exécuterait pas ses obligations, il vous est possible de déposer une plainte auprès du commissariat de votre domicile, car le défaut de paiement de la pension alimentaire est un délit pénal.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Dans votre cas d'espèces, il y a deux choses à faire : d'une part, saisir le conseil des prud'hommes compétent sur vos conditions de travail. D'autre part, simultanément, il faut déposer plainte contre votre employeur pour travail dissimulé, harcèlement moral, et atteinte à l'intimité de la vie privée.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Tout d'abord, il faut adresser un courrier de mise en demeure au garagiste, dans lequel vous faites état des dysfonctionnements constatés. Si, malgré cela, ce dernier ne réagit pas, il faudra l'assigner devant les juridictions civiles pour manquement de sa part aux garanties des vices cachés.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,

Etant spécialisé en droit pénal, je peux être en mesure de vous éclairer eu égard aux papiers qui vous sont demandés dans votre convocation.

Cordialement,
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,
Il faut assigner ce propriétaire devant le tribunal d'instance pour vice du consentement.
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,
Cela dépend de l'emploi que vous exercez. Il y a des emplois pour lesquels le CDD est l'usage, auquel cas, il n'y a pas d'abus de la part de l'employeur. En revanche, si l'emploi que vous exercez n'est pas soumis à cet usage, il faut saisir le conseil des prud'hommes et demander une requalification de votre contrat en CDI. Vous pourrez même toucher une indemnité de requalification s'élevant à un mois de salaire.
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bien sûr. Si vous avez les preuves incontestables que vous avez effectué les heures pour lesquelles l'employeur ne vous a pas payé, vous pouvez saisir le conseil des prud'hommes pour obtenir gain de cause.
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus
Bonjour,
En principe, la rupture du contrat de travail pendant la période d'essai est libre sauf en cas de motif disciplinaire. Cela veut dire que l'employeur n'a pas à justifier les raisons pour lesquelles il rompt le contrat de travail pendant la période d'essai. Ce droit n'est sanctionné qu'en cas d'abus. Il appartient au salarié qui s'estime injustement congédié de prouver que l'employeur a commis un abus en rompant le contrat pendant la période d'essai.
Maître Jean-Richard NORZIELUS
Me Norzielus

Confrères de Maître Norzielus

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus