Suspension de permis suite à usurpation d'identité

Bonjour, je me suis fais contrôler suite à un contrôle routier, les agents de police m'ont informer que mon permis était suspendu, à mon plus grand étonnement, j'ai fait 12 heures de garde à vue. il s'avère que s'est un ancien ami qui a usurpé mon identité et s'es fait contrôler positif à l'alcoolémie de ce fait je ne peux plus conduire que dois-je faire ?
De plus arrivé au commissariat ils m'ont fait le test de stupéfiant où j'ai été positif,je suis donc convoquer pour un jugement dans 2 mois.
Question posée le 6 février 2020
Statut : nouvelle réponse reçue
1 réponse

Réponse de l'Équipe ekie

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

Pour contester un avis de contravention reçu sans en être à l'origine, un délai de 45 jours à compter de la date du PV permet d'effectuer des démarches de contestation en ligne ou par voie postale.

Comment prouver que le destinataire de la contravention n'en est pas l'auteur ?🤷‍♀️

📌Si le destinataire êtes victime d'une usurpation d'identité : il est nécessaire de transmettre le récépissé du dépôt de plainte pour usurpation d'identité

💡A savoir : Nul besoin de consigner le montant de l'amende pour que votre contestation soit recevable

📌Si vous contestez la contravention pour un autre motif : il est nécessaire d'exposer librement votre justificatif

💡A savoir : pour que votre contestation soit recevable, une consignation du montant de l'amende est réclamée.

N'hésitez pas à contacter notre service client au xx.xx.xx.xx.xx pour obtenir plus d'informations sur votre situation personnelle.

L'Equipe d'Avostart

Réponse du 6 février 2020