Succession internationale

Mon père était domicilié en France et est décédé récemment. Il la laissé des biens en Algérie et mes frères me disent que nous sommes obligé de passer par la loi islamique pour le partage ce qui désavantage mes soeurs et moi-même.
Pouvez-vous me dire si nous sommes obligés de passer par cette loi? Car moindre était domicilié en France et payé ses impôts ici.

Merci d'avance,
Question posée le 04 juillet 2019 | 1 réponse
Nationalité
Equipe Avostart
Equipe Avostart

 Paris

Bonjour, nous vous remercions pour votre question.

Conformément à la convention fiscale entre la France et l'Algérie, le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impots (BOI-INT-CVB-DZA-50-20120912) dispose "En application des alinéas a) et b) du paragraphe 1 de l'article 23, les biens immobiliers tels qu'ils sont définis à l'article 6 de la convention qui font partie de la succession d'un résident d'un État contractant et qui sont situés sur le territoire de l'autre État sont imposables dans cet autre État. Il en est de même des actions, parts ou autres droits dans une société ou une autre personne morale dont l'actif est principalement, c'est-à-dire pour plus de 50 %, constitué, directement ou par l'interposition d'une ou plusieurs autres sociétés ou personnes morales, d'immeubles ou de droits portant sur des immeubles".

Pour plus d’information, n'hésitez pas à contacter l'un de nos conseillers au 01.84.80.89.85. L'équipe d'Avostart

Réponse du 10/07/2019

Besoin d'échanger plus en détails avec un avocat ?

Nous vous proposons une consultation juridique de 20 minutes par téléphone avec un avocat, au cours de laquelle vous pourrez discuter en profondeur des détails de votre situation, en toute confidentialité.

Démarrer ma consultation juridique
Vous êtes avocat ?
Répondre à cette question vous permet d'augmenter votre visibilité en ligne et de prendre contact avec l'internaute.
Répondre à la question