Que faire face à un potentiel refus de dispense partielle de préavis ?

voilà ma situation : je travaille au sein d'un grand magasin depuis plus de 6 mois et j'ai donc atteint la période d'1 mois de préavis. J'ai trouvé un nouvel emploi (meilleur salaire-poste-missions correspondant à mes études). Mon nouvel employeur a besoin que je fasse une passation la plus longue possible avant le départ de l'ancien employé le 10 octobre, mais que faire si mon employeur actuel refuse une absence de préavis ou une dispense partielle de préavis ?
Question posée le 12 septembre 2019
1 réponse

Réponse de l' Équipe Avostart

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

Sauf cas particuliers (par exemple, en cas de grossesse), dans le cadre d'une démission, le salarié doit, en principe, effectuer un préavis avant son départ effectif de l'entreprise. Le salarié a la possibilité de demander à son employeur, une dispense d'un tel préavis.

Si à la demande du salarié, l'employeur accepte, il n'y aura pas de préavis et l'employeur n'a pas à verser d'indemnités de préavis au salarié.

Si l'employeur refuse la dispense, le salarié devra effectuer le préavis, sous peine de devoir verser à son employeur une indemnité correspondant au montant de salaire qu'il aurait perçue s'il avait travaillé.

Si en revanche, une dispense de préavis est imposée par le salarié sans que le salarié ne le demande, l'employeur devra verser à ce dernier des indemnités compensatrices de préavis.

Pour plus d’information, n'hésitez pas à nous contacter au 01.84.80.89.85.

L'équipe d'Avostart.

Réponse du 13 septembre 2019