La maison que je loue est humide et mon bailleur refuse de faire des travaux

Nous habitons une maison en location avec mon compagnon depuis plus d'un an. Nous avons remarqué qu'un mur de notre maison était pas du tout étanche et laissait passer toute l'humidité. Nous avons donc des immenses taches sur le mur, il fait extrêmement froid en hiver, impossible de chauffer la maison etc. Nous avons pris des photos et avons envoyé à l'agence immobilière qui en a parlé au proprio. Un expert est mêm venu pour tout autre chose et nous a bien dit que cétait du "cache misère" mais n'a rien certifié ni mis sur papier. Il l'a dit à l'agence et conclusion : ils n'ont pas de solution. Or j'estime que le paiement de notre loyer justifie la location d'un bien sain. Que faire pour que la propriétaire fasse des travaux?

Merci par avance
Question posée le 26 août 2020
1 réponse
Maître Hashtag Avocats

Réponse de Maître Hashtag Avocats

Avocat à Paris

Madame, Monsieur,

Vous êtes locataires d’une maison dans laquelle l’un des murs présente des signes d’humidité. L’agence immobilière s’occupant du bien a été contactée par vos soins mais n’a pas pris de mesures afin de faire cesser le trouble.

Légalement, les propriétaires ont l’obligation de fournir un logement décent à leurs locataires, et il est tenu d’effectuer les réparations importantes. Les locataires ont également des obligations telles que celle d’entretenir leur logement.

Vous pouvez continuer à essayer d’obtenir une solution à l’amiable en envoyant tout d’abord une lettre recommandée avec accusé de réception expliquant les défauts de la maison et leurs conséquences en demandant au propriétaire d’intervenir et d’effectuer des travaux.

Si suite à cette lettre les travaux ne sont pas engagés, vous pouvez faire constater l’humidité par un huissier de justice, par le service hygiène et santé de votre commune. Vous pouvez également refaire venir l’expert afin qu’il écrive un rapport constatant la présence d’humidité.

Vous pourrez alors envoyer une mise en demeure d’effectuer des travaux joignant la preuve de l’humidité dans la maison aux propriétaires.
Si vous n’obtenez pas de réponse dans les deux mois, vous pourrez alors saisir le juge afin d’obliger le propriétaire à effectuer des travaux pour qu’il respecte ses obligations légales.

Vous êtes toutefois tenus de continuer à payer vos loyers mais vous pourrez éventuellement obtenir du juge des réductions de loyer ou des indemnités si celui-ci estime que vous n’êtes pas à l’origine du problème d’humidité et que vous avez pris correctement soin de votre logement.

Très cordialement

Réponse du 26 août 2020