Mon employeur ma dénoncé pour un pv a la volée pour usage d un telephone

Je viens de recevoir un pv a la volée pour usage du téléphone au volant en date du 1er aout apres avoir été dénoncé par mon employeur, cependant ce jour la d autre personne on utiliser mon véhicule de société en empruntant la meme route plusieurs fois ou l infraction a été constaté. Que pui je faire pour contester ce pv svp ? Ou pour au moin demandé la preuve que c etait bien moi a ce moment la ?
Question posée le 14 août 2019 | 1 réponse
Contraventions / PV
Equipe Avostart
Equipe Avostart

 Paris

Bonjour, nous vous remercions pour votre question.

La démarche s’effectue sur le site de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI). Une fois sur la page d’accueil, il faut cliquer sur la rubrique « Désignation et contestation » et renseigner les informations suivantes : le numéro de contravention (10 chiffres) ou la référence de l’amende forfaitaire majorée (12 chiffres) ; votre nom de famille ou raison sociale ; la date de l’avis de contravention ; le numéro d’immatriculation du véhicule. En fonction du motif de la réclamation, le conducteur devra transmettre de façon numérisée la copie : du permis de conduire ; de l’attestation d’assurance en cours de validité au moment de la constatation des faits ; du récépissé du dépôt de plainte dans le cas d’une usurpation d’identité ; du document attestant que la consignation a été réglée en cas de contestation d’une amende forfaitaire majorée. Une fois la contestation validée, un accusé d’enregistrement téléchargeable et imprimable est envoyé. L’état d’avancement du dossier peut être suivi en ligne. Si la réclamation est recevable, l’officier du ministère public pourra soit classer la contravention sans suite, soit renvoyer le demandeur devant le tribunal d’instance. Ce dernier peut soit déclarer celui-ci pénalement responsable de l’infraction et le contrevenant devra payer l’amende accompagnée d’une pénalité ; soit prononcer la relaxe. Si la contestation n’est pas recevable, l’officier du ministère public en avisera le contrevenant par courrier. Le délai pour contester est : de 45 jours pour un avis de contravention ; de 3 mois pour avis d’amende forfaitaire majorée ; ces délais sont allongés d’un mois pour les avis envoyés à l’étranger.

Pour plus d’information, n'hésitez pas à contacter l'un de nos conseillers au 01.84.80.89.85. L'équipe Avostart

Réponse du 14/08/2019

Besoin d'échanger plus en détails avec un avocat ?

Nous vous proposons une consultation juridique de 20 minutes par téléphone avec un avocat, au cours de laquelle vous pourrez discuter en profondeur des détails de votre situation, en toute confidentialité.

Démarrer ma consultation juridique
Vous êtes avocat ?
Répondre à cette question vous permet d'augmenter votre visibilité en ligne et de prendre contact avec l'internaute.
Répondre à la question