L'acquéreur peut il m'accuser de vices cachés ?

J'ai vendu un appartement en 2019. L acheteur qui est un professionnel de l'immobilier me dit que les murs cachaient des murs non sains alors que j'avais fait appel à un artisan pour faire les travaux. Est ce que le vendeur peut se retourner contre moi ? Que faire ?
Question posée le 28 novembre 2019
1 réponse
Maître Xavier Labergere

Réponse de Maître Xavier Labergere

Avocat à Paris

En présence d’un vice caché, l'acquéreur du bien immobilier ancien dispose d'un délai de 2 ans pour intenter l'action en garantie.

Ce délai ne commence pas à courir à partir de la vente ou de l'entrée dans les lieux, mais à partir de la découverte du vice : le point de départ est souvent constitué par le rapport d'expertise commandé par l'acquéreur.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes en région parisienne (0982394651).

Cordialement.

Réponse du 29 novembre 2019