Je veux quitter mon emploi pour inaptitude sans avoir à démissionner

Je suis en arrêt de travail pour anxiété incapacitante du à mon travail depuis le 25 mars 2020 jusqu'au 26 juin 2020. Mon médecin psychiatre ne veut plus me prolonger, malgré les démarches qui sont en cours auprès de mon employeur pour quitter mon poste en CDI, médecine du travail, inspection du travail et conseil en évolution professionnel.

Mon entreprise m'as refusé ma demande de rupture conventionnel au motif qu'il ne conçoit pas de devoir versé une prime de licenciement.

Je lui ai évoqué le fait de passer par l'inaptitude mais il peut contester l'avis d inaptitude et ce n'est pas sure qu'il me soit prononcé et cela laisse un passé lourd dans ma carrière.

Lui me propose oralement de faire un abandon de poste et qu'il réagirait rapidement à mon licenciement pour faute grave et que je pourrais bénéficier du chômage et de l'accès a la formation pour me reconvertir dans une autre branche.

Quels sont les démarches pour lui, pour moi et combien de temps cela peut prendre ?

Nous avons aussi évoquer le fait que je démissionne mais souhaitant me réorienter comment puis je bénéficier d'accès à une formation et un minimum de revenu parce que mes maigre économie ne vont pas tenir très longtemps ?

J'ai bien contacté le conseil en évolution professionnel ce mardi ou mercredi pour pouvoir bénéficier du chômage malgré une démission mais n'es pas de réponse de leur part et la procédure est je pense longue et n'es plus beaucoup de temps pour prendre une décision mon arrêt de travail ce terminant le 26 juin inclus

cordialement
Question posée le 19 juin 2020
1 réponse

Réponse de l' Équipe Avostart

"Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

💡A savoir : Ne plus se présenter sur son lieu de travail peut-être constitutif d’un abandon de poste.

L’employeur a alors le choix entre :

  • un licenciement pour faute réelle et sérieuse ouvrant droit à des indemnités de licenciement
  • un licenciement pour faute grave qui prive le salarié de ses droits

    ⚠️Attention : Il est important de considérer que lors de son absence le salarié doit attendre que l’employeur le licencie pour obtenir rémunération et allocation chômage.

    Il arrive que certains employeurs imposent à leur salarié de démissionner en faisant pression sur l'employé.

    Qui contacter ?🤷‍♀️
    L'employé peut alors alerter les instances compétentes (délégué du personne, inspection ou médecin du travail) afin d'expliquer la situation.

    ⚠️Comment procéder en cas de démission sous contrainte ?

    Lorsque le salarié démissionne sous contrainte, il est possible de saisir le Conseil des Prud'hommes et de demander la requalification de la démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse, aussi appelé licenciement abusif.

    Bon à savoir:Ainsi, l'employé pourra espérer obtenir des indemnités de la part de son employeur.


    Pour plus d’information, n'hésitez pas à contacter notre service client au 01.84.80.89.85.

    L'équipe d'Avostart."
Réponse du 19 juin 2020