Du licenciement pour inaptitude

J'ai reçu des menaces de mort au travail et mon patron ne reconnaît pas c'est acté de la.part de mon collègue, en plus il veux me virer avec des fausses accusations. Je suis en arrêt maladie a cause de problème psychologique a cause de cette situation. J'ai peur que le.medecin du travaile dit que ça ne suffit pas pour être licencié pour inaptitude
Question posée le 16 mars 2021
1 réponse
Maître Marie Grangé

Réponse de Maître Marie Grangé

Avocat à Villeneuve-d'Ascq

Monsieur,

Je comprends que vous êtes en arrêt maladie du fait de l'impact des menaces de votre collègue sur votre santé mentale.

En outre, votre employeur semble ne pas reconnaître la réalité des menaces proférées.

Vous évoquez le fait que l'employeur souhaite "vous virer" en se fondant sur de fausses accusations.

Il apparaît ensuite que vous vous demandez si le fait d'être à ce jour en arrêt maladie du fait de ces circonstances pourrait vous permettre d'être licenciée pour inaptitude.

Or, le licenciement pour inaptitude n'est peut-être pas le choix le plus stratégique dans votre cas.

Il apparaît que votre employeur souhaiterait rompre votre contrat et que vous ne souhaitez pas continuer à travailler pour cet entreprise.

A ce titre, je vous conseille plutôt de demander une rupture conventionnelle à votre employeur dans un premier temps tout en restant en arrêt maladie.

Suite à cela, si celui-ci refuse, vous pourriez éventuellement envisager d'être licenciée pour inaptitude.

Néanmoins, comme vous l'avez compris, ce type de licenciement implique l'aval du médecin du travail ce qui n'est jamais évident.

Il pourrait par exemple proposer à votre employeur de vous reclasser sur un autre poste.

Cordialement,

Votre bien dévouée,

Réponse du 17 mars 2021