Licenciement d'une femme de ménage pour faute grave 2

Bonjour , suite à ma question concernant l'aide ménagère , j'ai suivi vos conseils . Envoi de la lettre recommandée permettant de la convoquer à un entretien préalable pour un éventuel licenciement pour faute
( vendredi 12/03) . Elle ne s'est pas présentée et depuis le 3 Mars , ma maman n'a plus aucune nouvelle de sa femme de ménage . Quelle devra être la suite à donner ? Puisque nous voulions l'informer de ce qu'on nous lui reprochons .
Merci pour votre réponse .
Question posée le 14 mars 2021
Statut : réponse reçue et évaluée
1 réponse
Maître Hashtag Avocats

Réponse de Maître Hashtag Avocats

Avocat à Paris

Madame,

L'employée de votre mère ne s'est pas présentée à son entretien préalable pour un éventuel licenciement pour faute prévu semble-t-il le 12 mars. 

Depuis le 3 mars, votre mère n'a plus de nouvelles de cette dernière.

La question qui se pose est celle de savoir quelle est la suite de la procédure de licenciement en cas d’absence de la salariée à l’entretien préalable audit licenciement ?

Lorsque l’employeur adresse au salarié la lettre de convocation à un entretien préalable aux conditions du code du travail à son article L.1232-2, c’est-à-dire par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) ou par lettre simple remis en main propre contre décharge du destinataire, un licenciement peut effectivement faire suite à une absence délibérée du salariée à l’entretien.

Dans l’hypothèse où le salarié ne s’est pas présenté - sauf cas de force majeure -,  l’employeur peut effectivement lui adresser une lettre de licenciement dans laquelle il aura exposé les faits qu’il reproche au salarié. 

La lettre de licenciement prend la forme d’une notification par lettre recommandée avec demande d’avis de réception.

Dans votre cas, on peut présumer que l’employée de votre mère n’a pas souhaité répondre à la convocation qui lui a été adressé. Sauf si elle venait à prouver le contraire, ce qui semble peu probable, votre mère peut tout à fait lui notifier une lettre de licenciement motivée, toujours par LRAR.

Restant à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches,

Bien cordialement,

Hashtag Avocats

Réponse du 15 mars 2021