Ma femme a porté plainte contre moi, peut-elle la retirer ?

Bonjour,

Ma femme a porter plainte contre moi pour menace de mort réitéré alors que je ne l’ai jamais menacer elle était énerver et à dis des choses qui sont pas vrai sous la pression des policiers sont père a aussi charger la barque en témoignant dans son sens.

Aujourd’hui et après une GAV des plus humiliantes j’ai eu un rappel à la loi pour des choses que j’ai pas faites

Je dois passer dans 4 jours devant le délégué du procureur je ne sais pas quoi faire accepter l’injustice ? Ou passe en jugement sachant que ma femme m’a appeler en larmes en me disant regretter ses mensonges mais comme j’avais lancer la procédure de divorce et comme elle pensait que j’avais quelqu’un elle a peter un câble et pensait plus qu’à me le faire payer,

Si elle retire sa plainte on a peur que ça se retourne contre elle sachant qu’elle a pas la nationalité française et que ça pourrait l’empêcher de l’avoir au futur ou qu’ils pensent qu’elle agi sous pression alors que c’est pas vrai elle a menti et je lui ai pardonner ses mensonges mais ils pourraient me charge encore plus croyant que c’est moi qui lui dit de faire ça alors qu’au contraire moi je lui dis tkt pas j’assumerai ta connerie mais elle me dit ma conscience me lache pas je dors pas etc ...
Quel est le risque de ce rappel à la loi pour menace de mort réitère pour moi c’est une espèce de carton jaune ? C inscrit au casier b1 apparemment ?
Ç’est injuste pour moi d’accepter quelque chose que j’ai pas fait mais en même temps je veux pas que la justice se retourne contre ma femme pour quelque chose qu’elle a fait sous le coup de la colère

Y’a t’il un risque si elle va retirer sa plainte au commissariat en disant qu’elle a partiellement menti et exagérer la chose car on est en divorce

Merci de vos réponses
Question posée le 1 octobre 2020
1 réponse

Bonjour,
Le rappel à la loi est une alternative aux poursuites la moins conséquente. En effet, il ne s'agit pas d'une condamnation, cela ne figurera pas sur le casier judiciaire. Néanmoins, en cas de divorce il peut y avoir des conséquences sur le plan civil.
Si vous contestez une telle décision et qu'il est attesté que la procédure en cours n'est liée qu'aux mensonges de votre femme, celle-ci peut éventuellement être poursuivie sur le fondement de la dénonciation calomnieuse.
Votre bien dévoué,

Réponse du 2 octobre 2020