Licenciement d'un travailleur handicapé / reconversion professionnelle

Bonjour, je vous remercie pour votre réponse par rapport à mon 1er message.
J'ai dû coup quelques questions supplémentaires en rapport à votre reponse.
- Qu'est qu'un conseillé juridique ?
Un syndicat !!
- Négocier une rupture conventionnelle est impossible pour moi car la politique du X dans lesquel je travaille, c'est qu'il ne font pas de rupture conventionnelle. Cela ne doit probablement pas jouer en leur faveur !
- Et pour l'aménagement de licenciement, n'est pas exactement la même chose qu'une rupture conventionnelle ? Et si se n'est pas la même chose, quelle est la différence avec la rupture conventionnelle ?
- La reconversion professionnel envisageable en prenant attache avec le pôle emploi, cela veut dire .... Que même en étant employé en cdi, pôle emploi peut m'aider ?
Ou est qu'il faut que je demissionne !
Quitte à me retrouver sans emploi et sans revenu pour que pôle emploi me vienne en aides ?
- car j'ai déjà pendant ma carrière pris contact avec pôle emploi. Mais malheureusement, cela n'a servi à rien !
La 1ere fois on m'a répondu que j'avais un travail et que je n'étais donc pas prioritaire.
Et la 2ème fois, on m'a simplement noté l'adresse d'un site Web sur un petit bout de papier.
( site web du gouvernement et de la formation. )
Formation. Gouv. Fr je crois !
En bref, " débrouille toi ! "
Question posée le 11 janvier 2021
1 réponse
Maître Hashtag Avocats

Réponse de Maître Hashtag Avocats

Avocat à Paris

Madame, Monsieur,

Merci de votre retour.

Les faits sont en effet délicats, nous tâcherons d'y répondre de la manière la plus précise possible.
Par conseiller juridique, nous entendons soit un avocat, soit un délégué syndical qui est susceptible de mener les négociations avec vous et votre direction.

Le fait que votre employeur refuse catégoriquement les ruptures conventionnelles ne facilite pas les choses, la rupture conventionnelle étant la situation semblant la plus avantageuse et la plus rationnelle dans votre situation. Peut-être un délégué syndical ou un conseiller juridique justement peut mener les négociations, par un courrier initial, afin de tenter d'obtenir une rupture conventionnelle.

Par aménagement du licenciement, nous entendions les pratiques, souvent litigieuses, vous menant à un licenciement. Comme signifié dans notre réponse précédente, nous ne pouvons vous conseiller sur les pratiques litigieuses à mener afin de vous faire licencier.

Pôle emploi peut en effet vous conseiller pour mener des recherches, même en étant en CDI. Veuillez noter que vous ne serez pas prioritaire dans cet accompagnement, comme Pôle emploi vous l'a indiqué.

Finalement, dans le contexte actuel, lié à la crise sanitaire, nous comprenons bien sûr qu'il soit impensable de démissionner et ainsi de ne pas obtenir d'allocations chômage ou d'indemnités. Pour autant, il semblerait, au regard des faits exposés, sauf à mener des négociations poussées avec votre direction, qu'aucune autre alternative ne soit envisageable pour changer de métier et se reconvertir.

Nous nous tenons à votre entière disposition pour vous accompagner,

Réponse du 12 janvier 2021