J'aimerais éviter le licenciement pour faute grave à cause d'un pass navigo

Bonjour,
Je suis en CDI dans une boite de conseil et mon employeur m'a envoyé une lettre d'entretien préalable au licenciement.
Première chose je n'ai pas fait de faute grave et ai toujours bien fait mon travail (preuve à l'appui pour mon travail bien fait avec capture d'écran + chiffres + témoignages). Cependant lors de mon embauche ils m'avaient fait signer une feuille volante indiquant que si on ne prévenait pas que l'on arrêtait son pass navigo c'était considéré comme une faute grave. Ils m'ont fait signer cette feuille en 1 seul exemplaire qu'ils ont gardé. Je n'ai donc pas la copie de ce document. J'ai été embauchée en Janvier pour un début de CDI en Février et ai arrêté mon abonnement navigo courant Février. J'aurais donc du normalement seulement être remboursée pour le mois de février. Après l’arrêt de mon pass je venais soit en scooter soit en metro avec des tickets. Actuellement j'utilise le métro depuis 1 mois mais avec un pass qu'on me prête donc sans justificatif.
Je n'ai jamais fais de démarche particulières pour bénéficier du remboursement suite à mon embauche j'avais seulement donné un justificatif de pass navigo en octobre en même temps que tous les autres documents nécessaires à l'écriture de mon contrat.
Que faire ?
est-ce légal de faire signer ce genre de close ?
Dois-je prévenir aujourd'hui que je viens de me rendre compte qu'on me remboursait et que je propose de rendre l'argent?
J'ai mon entretien préalable au licenciement ce jeudi. J'ai monté un dossier de 45 pages pour ma défense j'aimerais vraiment éviter le licenciement pour faute grave à cause d'un pass navigo ....
Merci d'avance pour votre aide!
Question posée le 20 octobre 2020
1 réponse
Maître Tristan Chaix

Réponse de Maître Tristan Chaix

Avocat à Lyon

Bonjour,

En premier lieu, il convient de vous préciser que vous ne connaissez pas les griefs que votre Employeur aurait à votre encontre, et qui vous seront expliqués lors de l'entretien.

Il me semble donc pas opportun de leur indiquer dès à présent que vous auriez bénéficié d'un remboursement indu de votre pass navigo alors que vous ne savez pas si votre Employeur vous le reproche.

Quant à la lettre signée comme quoi l'absence d'information de l'arrêt du pass navigo serait constitutif d'une faute grave, elle est bien évidemment abusive. Cela ne pourrait, à mon sens, légitimer à elle seule votre licenciement.

Je vous conseille donc d'aller à l'entretien avec un salarié de l'entreprise vous assistant, afin de comprendre ce qui vous est reproché, et éventuellement de fournir des explications.

Je reste à votre disposition pour toutes précisions éventuelles.

Bien à vous,

Maître Tristan CHAIX

Réponse du 20 octobre 2020