Entretien préalable à un éventuel licenciement sans cause réelle et sérieuse

Bonjour
Je suis convoqué à une réunion préalable à un licenciement pour avoir demandé à mon directeur si il avait effectué un test covid avant de revenir en présentiel sachant qu'il a été malade la semaine précédente sans allez se faire dépister
Merci d'avance
Question posée le 4 avril 2021
1 réponse
Maître Mourad Battikh

Réponse de Maître Mourad Battikh

Avocat à Paris

Chère Madame, Cher Monsieur,

Vous faites l’objet d’une convocation à un entretien préalable au licenciement dont le motif vous semble infondé.

L’entretien préalable a pour objectif d’instaurer un véritable échange, de chercher des solutions, une conciliation, afin d’éviter le licenciement.

Aussi, lors de l’entretien, vous avez la possibilité de vous faire assister. Votre employeur devra vous faire part de l’ensemble des motifs qui l’ont mené à envisager un éventuel licenciement à votre encontre.

À l’issue de l’entretien, votre employeur a la possibilité de procéder à un licenciement ou d’appliquer une sanction moins grave.

S'il s'avère que vous soyez licencié sans motif réel et sérieux, vous pourriez envisager une action contre votre employeur devant le Conseil de Prud'hommes, ce qui vous permettrait l'obtention d'indemnités conséquentes.

Le mieux étant de vous rapprocher d’un avocat afin de vous accompagner dans cette procédure et défendre au mieux vos intérêts.

Nous restons à votre disposition afin de vous accompagner dans vos démarches.

Bien à vous,

Battikh & Associés

Réponse du 6 avril 2021