Que faire après un refus de rupture conventionnelle par mon entreprise

Bonjour
Je souhaite quitter mon emploi après 9 années au service de mon entreprise. Celle-ci m'a refusé la rupture conventionnelle.
N'ayant pas d'autre emploi en vue, je me trouve contrainte à faire un abandon de poste !

1. Quelles en sont les différentes étapes ?
2. Lorsque j'aurais ma lettre de licenciement, combien de jours devrais-je attendre encore avant de pouvoir toucher mes premières indemnités de chômage ?
3. Que représente le montant de cette indemnité ? 60 % du salaire ? Plus, moins ??
Merci d'avance pour vos réponses à ces 3 questions
Question posée le 17 août 2020
Statut : nouvelle réponse reçue
2 réponses
Maître Marie Grangé

Réponse de Maître Marie Grangé

Avocat à Villeneuve-d'Ascq

Madame,

Vous n'êtes pas "contrainte" de faire un abandon de poste et d'ailleurs, je ne vous le conseille pas.

En effet, même si vous ne vous présentez plus au travail, votre employeur peut prendre son temps pour vous licencier....

Dans l'intervalle, vous ne percevrez ni salaire ni indemnité pole emploi.

D'autres solutions existent.

Je vous invite à me contacter afin que nous puissions échanger de vive voix sur votre situation.

Cordialement,

Votre bien dévouée,

Réponse du 18 août 2020

Réponse de l'Équipe Avostart

Bonjour,

Merci pour votre question.

Je comprends que vous souhaitez obtenir des informations sur l'abandon de poste.

Au préalable, il convient de souligner que l'abandon de poste n'est pas une démission et l'employeur n'est pas obligé d'entamer une procédure de licenciement.

L'abandon de poste crée des risques pour l'employé :
📌 Le salaire de l'employé qui abandonne son poste voit son salaire suspendu et en même temps, l'employeur n'est pas obligé d'entamer une procédure de licenciement. L'employé peut alors rester longtemps sans salaire.
📌 Lorsque l'absence cause un préjudice à l'employeur, celui-ci peut demander des dommages et intérêts à l'employé.
📌 L'abandon de poste constitue une faute grave. Le licenciement pour faute grave ne donne pas droit au versement d'indemnités de licenciement.

💡 Bon à savoir : Un salarié qui abandonne son poste, s'il se fait licencié par son employeur, pourra bénéficier de l'allocation d'aide au retour à l'emploi. L'employeur n'étant pas obligé de procéder au licenciement, il est impossible de déterminer un délai précis entre l'abandon de poste et le versement de l'ARE.

N'hésitez pas à contacter notre service client au 01.84.80.89.85. pour tout complément d'information.

L'équipe Avostart

Réponse du 18 août 2020