Question pour consultation

Bonjour,

J'aurais besoin de votre avis sur ma situation professionelle:

En février 2020 (après des études en hotellerie tourisme), j'ai été embauchée au sein d'une entreprise en CDI au poste de chargée de clientèle. (nous l'appellerons Entreprise A)

J'ai reçu la promesse d'embauche et je devais commencer quelques semaines plus tard.

Le COVID est malheureusement arrivé entre temps et je n'ai jamais pu intégrer l'entreprise A (sachant que la majeure partie de l'activité était liée au secteur de l'hôtellerie). J'ai donc biensur compris la situation car ce virus a affecté tout le monde.

Les mois sont passés et j'ai enchainé les missions d'intérim le temps que la situation s'améliore. Compte tenu de l'évolution de la situation, j'ai finalement trouvé un poste en CDI au sein d'une autre entreprise (entreprise B) spécialisée dans un autre domaine.

Je commence la formation au sein de l'entreprise B et je me réjouis d'enfin avoir un poste stable. Après quelques jours, je reçois un appel de l'entreprise A (après un an sans nouvelles de leur part) me demandant si j'étais toujours en recherche car les recrutements ont repris.

Je demande un entretien avec le manager de l'entreprise A afin d'avoir plus d'informations.

J'explique que j'ai déja un CDI mais que je préfère tout de même le poste qu'ils me proposent; j'explique bien qu'il faut absolument qu'ils soient surs d'eux cette fois ci car je ne veux pas démissionner d'un CDI si au final, ça n'aboutit pas.

Je demande aussi plus d'information concernant l'activité car l'hôtellerie n'a pas repris à ce jour et je souhaite donc comprendre comment il est possible qu'ils recrutent de nouveau.

Le manager m'explique que l'activité a repris grâce à de nouveaux contrats effectués avec des entreprises d'autres domaines etc... qu'ils ont retrouvé leur chiffre d'affaire d'avant COVID grâce à tous ces contrats. Il m'assure aussi qu'ils sont surs d'eux.

Après réflexion, j'accepte la proposition et on m'envoie une promesse d'embauche. Je commence dans 3 semaines et je démissionne de l'entreprise A après seulement 3 jours de formation.

Après deux semaines et demi d'attente, je suis sensée commencer mardi 6 avril.

Hier (jeudi 1er avril), je reçois à 11h52 un mail automatique m'invitant à signer le contrat sur la plateforme docu sign. Je signe donc le contrat.

Le même jour, je reçois un appel à 14h25 de la RH. Je pense alors qu'on va me donner plus d'information sur mes horaires ou éventuellement sur les conditions de travail (télétravail ou pas après le discours du président).
Avec beaucoup d'étonnement, on m'annonce que malheureusement, l'entreprise ne pourra donner suite.

Je suis tout simplement sans voix suite à cette nouvelle. J'ai attendu et j'ai arreté toutes mes recherches. J'ai démissionné d'un autre poste et je me retrouve aujourd'hui sans travail.
On m'annonce en plus cette nouvelle à la toute derniere minute ce qui m'a fait perdre 3 semaines (alors que j'aurais pu prendre mes dispositions et reprendre mes recherches).

Je souhaite donc savoir si ce qui a été fait est légal et si il y'a des solutions possibles de mon côté pour avoir des dommages et intérêts.

Je tiens à préciser que sur la promesse d'embauche est explicitement écrit le poste, la date de prise de mes fonctions, la rémunération, le salaire et le lieu de travail.

Merci d'avance pour votre retour,

Yasmine

PS: j'ai mis un montant approximatif mais j'aimerais voir avec vous ce qu'il est possible d'obtenir. Merci beaucoup!
Question posée le 2 avril 2021
1 réponse
Maître Mourad Battikh

Réponse de Maître Mourad Battikh

Avocat à Paris

Chère Madame,

Comme convenu, étant donné la particularité de votre cas, nous vous proposons une consultation juridique avec un avocat expert en droit social.

Très cordialement,

Cabinet Battikh & Associés

Réponse du 2 avril 2021