Paiement pension alimentaire de 700€ pour ma fille de 4 ans

Bonjour, j'ai une fille de trois ans (bientôt 4 ans fin décembre). Son père et moi, nous sommes séparés depuis sa naissance. Il vit en France à Paris et moi en Guyane française à Cayenne. Ma fille a toujours vécue avec moi. Depuis peu, j'ai refait ma vie sauf que son père n'aime pas cela et fait du chantage etc. Il n'a pas payé la pension. C'était d'un accord à un accord, il versait 700 euros et j'ai demandé à ce qu'il versé que 500 que cela suffirait. Depuis que je suis en couple et attend un autre enfant. Monsieur à décidé de me mettre des bâtons dans les roues et versera la somme à mes parents alors que je suis en froid avec eux. Or. C'est moi la mère, c'est moi qui m'occupe de ma fille, qui paye son école privée, qui paye tout... Merci de m'aider
Question posée le 27 juin 2020
2 réponses

Madame,

Je vous remercie pour votre question.

Si je comprends bien, aucun jugement n'a été rendu et votre accord était purement amiable.

Il serait donc opportun que vous saisissiez le juge aux affaires familiales afin qu'une pension alimentaire soit fixée et que le père de votre enfant la verse chaque mois (à vous et pas à vos parents). Vous pourrez aussi demander à ce que les frais de scolarité soient payés par moitié par chacun des parents.

À défaut de saisine du juge aux affaires familiales, vous n'avez aucun moyen de contraindre le père de votre fille à verser une pension alimentaire.

En espérant avoir répondu à votre question.

Réponse du 28 juin 2020

Bonjour Madame,

Conformément à la loi les parents doivent participer à l'entretien de leurs enfants «à proportion de leurs ressources» (art. 203 et suivants, art. 371-2, art. 373-2-2 et suivants du code civil).

En cas de séparation, cette obligation prend la forme d'une pension alimentaire due par le parent qui n'a pas la garde.

En premier lieu je vous invite à écrire sous forme de lettre recommandée à votre ex-conjoint débiteur de la pension alimentaire lui intimant de payer les arriérés de pension.

Ensuite, et si cet accord s'est fait à l'amiable entre les parents et qu'il n'est plus respecté par l'un d'eux, il faudra saisir le juge aux affaires familiales et faire fixer le montant de la pension.

Vous pourrez à cette occasion faire valoir les arriérés de pension alimentaire dus par le père de votre fille.

Cette étape est indispensable en cas de mésentente et pour permettre ensuite de procéder par voie d'huissier ou autre si la situation venait à se représenter.

Bien à vous,

Réponse du 3 juillet 2020