Conciliation pour réviser une pension alimentaire et représentation par avocat

Bonjour,
j'ai demandé une révision de la pension alimentaire versée à la mère de mes enfants en juillet 2020.nous étions d'accord car j'ai demissionné d'une de mes 2 activités professionnelles donc des revenus en baisse.ceci en juin 2020.
Or finalement ne sachant pas qu'il fallait les 2 signatures , mon ex conjointe a reçue une convocation au tribunal , et donc moi aussi , pour février 2021 !
Du coup j'ai envoyé le dossier complet avec les justif' mais me sentant dans mon bon droit , j'ai baissé les montants des virements depuis.
En effet je donnais déjà plus que le barème et en plus je fais la totalité des kms soit plus de 500 kms tous les 2 WE..
Je trouve dommage d'aller au tribunal alors qu'à notre séparation nous n'avons même pas été convoqués.J'aimerais savoir siune conciliation pour enteriner les choses étaient possible , au lieu d'aller au TGI en février ?
Autre point , je lis sur ce site que dans notre cas l'assistance d'un avocat est obligatoire ?? Ce qui ne m'a jamais été mentionné par le tribunal , ni par courrier ni par téléphone
Merci de votre retour
Cordialement
Question posée le 5 janvier 2021
Statut : réponse reçue et évaluée
1 réponse
Maître Hashtag Avocats

Réponse de Maître Hashtag Avocats

Avocat à Paris

Madame, Monsieur;

Il est en effet possible de réviser le montant de la pension alimentaire à l'amiable, ceci étant, pour que cet accord amiable ait une valeur juridique il devra être homologué par le juge qui vérifiera lors de l'homologation que le nouvel accord soit conforme à la situation des deux parents et bien évidemment, dans l'intérêt de l'enfant (Article 373-2-7 du code civil)

Pour le faire homologuer, il vous faut saisir le Juge aux Affaires Familiales (JAF) du Tribunal de Grande Instance (TGI) du domicile du parent devant payer la pension ou du lieu de résidence de l'enfant.

Concernant la nécessité d'un avocat pour la révision d'une pension alimentaire, n'est pas obligatoire mais est recommandée.

Nous nous tenons à votre disposition ;

Réponse du 6 janvier 2021