Préparation pour entretien licenciement lundi 28 et recours aux Prud'hommes

Bonjour,

En juillet 2020, mon CEO est licencié. Il est remplacé par un CEO d'une filiale qui me propose un café en terrasse pour m'annoncer que je ne fais plus partie de l'"aventure". Il me dit d'y réfléchir et de choisir le licenciement qui me convient le mieux pendant mes congés.
De retour, je lui dis souhaiter un licenciement économique avec le CSP. Il me répond ne pas maîtriser ces sujets et qu'il en informe la DRH du groupe qui l'assiste.
De là, je reçois seulement aujourd'hui un courrier (via un outil de messagerie pour me convoquer à un entretien préalable le lundi 28/09.).
Je souhaite bénéficier de ce licenciement puis ensuite envisager un recours au prud'homme pour licenciement abusif et sexiste.
Il m'a en effet donné comme unique raison que mon salaire était trop élevé comparé à mon collègue masculin et que lui seul resterait au poste et gérerait mes comptes clients (je suis Directrice de Clientèle). Ensuite, une autre femme a déjà été licencié pour faute grave (elle n'en avait commise aucune) et nous ne sommes plus que 2 en poste sur 10 salariés.
Je ne vais pas tout détailler ici, mais j'aimerai savoir si cela suffit pour monter un dossier.
Merci par avance pour votre aide.
Séverine
Question posée le 18 septembre 2020
1 réponse

Réponse de Maître Emilie TADEO

Avocate à Paris

Bonjour,

Il est très difficile de vous donner une réponse complète à votre question, en l'état.
Cela étant, le licenciement économique ne peut pas être "choisi" par le salarié.
Le motif économique est défini par l'article L. 1233-3 du code du travail comme un motif non inhérent à la personne du salarié, résultant d'une suppression ou transformation d'emploi ou d'une modification, refusée par le salarié, d'un élément essentiel du contrat de travail, consécutives notamment à des difficultés économiques, à des mutations technologiques, à la cessation d'activité de l'entreprise ou à une réorganisation de celle-ci nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité.
Dès lors que l'employeur ne réunit pas ces conditions, le licenciement économique est sans cause réelle et sérieuse et vous pourrez saisir les juridictions prud'homale pour le contester.
Quoi qu'il en soit, il est très important de réunir dès à présent tous les éléments permettant de démontrer que leur décision est déjà prise concernant la rupture de votre contrat de travail.
Je reste disponible si besoin.

Réponse du 21 septembre 2020