Etre visible sur internet est aujourd’hui un enjeu essentiel pour l’avocat souhaitant développer sa pratique.

Pour cela, optimiser les termes utilisés sur internet est devenu indispensable pour l’avocat, que ce soit sur son site internet, ses réseaux sociaux ou sur ses différents profils en ligne. Comment ? En identifiant les requêtes des internautes telles qu’ils les conçoivent et les formulent, puis en les intégrant systématiquement dans ses contenus.

Voici 3 conseils marketing avocat pour rendre son cabinet plus visible sur internet.

#1    Recherchez et identifiez les requêtes de vos clients potentiels

 

Avant de se lancer dans l’élaboration d’un contenu, il est essentiel d’identifier les termes utilisés par vos prospects pour formuler leurs requêtes sur Google et les autres moteurs de recherche. D’abord, comment vos prospects perçoivent-ils leur problème juridique ? Ensuite, comment les traduisent-ils en langage naturel ?

Un parent souhaitant divorcer tout en conservant la garde de son enfant formulera généralement sa requête avec ces éléments, plutôt que chercher un avocat en droit de la famille. De même, un jeune conducteur ayant commis un excès de vitesse sous l’emprise de stupéfiants utilisera naturellement des termes concrets plutôt que de rechercher un “avocat en droit pénal”. L’idée est de se mettre à la place de vos prospects pour comprendre leurs requêtes telles qu’exprimées en langage naturel.

#2    Adaptez vos contenus à ces requêtes pour les rendre visibles

 

Une fois les requêtes de vos prospects identifiés, réutilisez-les dans vos contenus. Qu’il s’agisse d’un article ou d’une réponse apportée gratuitement à une question posée en ligne, appropriez-vous ces termes.

Au lieu de définir votre pratique de manière très large, mentionnez les problématiques sur lesquels vous êtes intervenu(e) et qui correspondent à ces requêtes. Vos contenus seront ainsi proposés par les moteurs de recherche à la personne qui utilisera ces mots clés.

Pour les prospects, l’utilisation de ces termes est également un vecteur de confiance : vous avez compris leur requête juridique et êtes capable d’y répondre.

#3    Positionnez-vous systématiquement sur ces requêtes

 

En plus d’être réutilisés dans vos contenus, les termes que vous aurez identifiés doivent également apparaître systématiquement dans tous vos canaux de communication.

Qu’il s’agisse d’un profil avocat, d’une page Google My Business ou de réponses apportées à des questions gratuites… votre cabinet gagnera à être visible sur les requêtes telles que formulées par vos clients potentiels.

Petit à petit, vous serez ainsi identifié comme un référent sur ces sujets et serez mieux positionné pour acquérir de nouveaux clients.

Legal Tech Insights I Raphaël Jabol, Online Marketing Expert