On parle de « travail à temps plein » lorsque la durée de travail prévue dans votre contrat est égale à 35 heures par semaine.

Tout savoir sur le travail à temps plein

Temps de lecture : 6 min
Par Agathe Andorin — Mise à jour le 03/02/2021

L’ESSENTIEL

  • Quand vous travaillez à temps plein, votre durée de travail est en principe de 35 heures par semaine.
  • Cette durée de travail équivaut également à 151,67 heures par mois, et à 1607 heures par an.
  • Même si vous travaillez à temps plein, votre employeur ne doit jamais vous faire travailler plus de 10 heures par jour, sauf dérogations.
  • Votre employeur est tenu de respecter votre temps de repos quotidien de 11 heures consécutives par jour. Il doit aussi respecter vos 24 heures consécutives de repos par semaine.

Vous travaillez « à temps plein » lorsque la durée de travail prévue dans votre contrat est égale à la durée légale du travail, c’est-à-dire 35 heures par semaine.

Le travail à « temps plein », ou à « temps complet » est le dispositif de travail le plus fréquent. Mais à quoi correspond réellement un temps plein ? Comment sont calculées les heures de travail et de repos ? Pas d’inquiétude, on vous explique tout sur le travail à temps plein !

Temps plein : définition

Si vous êtes salarié à temps plein, votre contrat de travail vous impose classiquement une durée légale de travail de 35 heures par semaine.

En travaillant à temps plein, vous travaillez donc :

  • 35 heures par semaine
  • 151,67 heures par mois
  • et 1607 heures par an.

Votre contrat de travail doit impérativement mentionner votre durée de travail.

Des durées maximales de travail, quotidienne et hebdomadaire existent également. Vous ne devez pas travailler au-delà des durées maximales prévues, sauf si votre convention collective ou accord de branche le prévoit.

En effet, en tant que salarié à temps plein, vous ne pouvez pas travaillez plus de :

  • 10 heures par jour
  • 48 heures sur une même semaine (ou 44 heures par semaine en moyenne sur une période de 12 semaines).

Les heures de travail que vous effectuez au-delà de la durée légale (ou conventionnelle) sont considérées comme des heures supplémentaires. Elles donnent lieu à une rémunération majorée.

Temps plein : combien d’heures annuelles ?

En tant que salarié à temps plein, vous travaillez à un rythme de 35 heures par semaine. Selon le Code du travail, cette durée équivaut à un total de 1607 heures de travail par année.

Cette durée de 1607 heures annuelles est le résultat d’un calcul particulier effectué par l’administration.

C’est parti pour vous expliquer ce calcul ! 🤓

Pour avoir le nombre d’heures annuelles réalisées par un salarié, il faut d’abord calculer le nombre de jours de travail réalisés par an.

Une année compte 365 jours. Les samedis et dimanches correspondent à 104 jours. De plus, il y a en moyenne 8 jours fériés par an qui ne tombent pas un samedi ou un dimanche. Enfin, tout salarié a droit à 5 semaines de congés payés par an, ce qui équivaut à 25 jours. En partant de ces informations, il faut donc calculer :

Nombre de jours dans une année – (nombre de samedi et dimanche + nombre de jours fériés ne tombant pas un dimanche ou un samedi + congés payés)

On calcule donc :

365 – (104 + 8 + 25) = 228 jours.

Ainsi, un salarié travaille en moyenne 228 jours par an. Il faut ensuite convertir ces jours de travail effectués en semaines de travail. En partant du principe qu’en tant que salarié, vous travaillez 5 jours par semaine, on calcule donc :

Nombre de jours de travail par an ÷ nombre de jours par semaine

Cela donne :

228 ÷ 5 = 45,60 semaines.

Ensuite, on doit convertir ces 45,60 semaines annuelles en heures de travail. Cela donne la formule suivante :

Nombre de semaines par an x nombre d’heures par semaine

Cela donne :

45,60 x 35 = 1 596 heures par an.

L’administration arrondit ce résultat à 1 600 heures de travail par an. Elle y ajoute ensuite la journée de solidarité que les salariés doivent effectuer, qui équivaut à 7 heures.

Ainsi, le résultat final de ce long calcul équivaut à 1 607 heures de travail par an pour un salarié à temps plein !

Combien d’heures de travail par jour pour un temps plein ?

Quand vous travaillez à temps complet, votre employeur fixe vos horaires de travail. Cependant, il ne doit jamais vous faire travailler plus de 10 heures par jour.

⚖️ Si votre employeur vous demande de travailler plus longtemps que cette durée maximale, vous pouvez saisir le Conseil de prud’hommes. Il risque alors une condamnation pour travail dissimulé. Il pourra alors être condamné à :

  • 3 ans d’emprisonnement
  • et une amende de 45 000 euros.

Votre employeur peut néanmoins vous faire travailler plus de 10 heures par jour en cas de dérogation spéciale. Ainsi, votre employeur peut vous faire travailler davantage dans différents cas :

  • à sa demande, sous réserve de l’accord de l’inspecteur du travail
  • en cas d’urgence liée à un surcroît temporaire de l’activité de votre entreprise
  • si une convention ou un accord d’entreprise ou d’établissement prévoit le dépassement de la durée de 10 heures de travail quotidien.

En cas d’augmentation de l’activité ou pour des motifs liés à l’organisation de l’entreprise, la durée maximale quotidienne de travail est limitée à 12 heures par jour de travail effectif.

N’oubliez pas que tout salarié doit bénéficier d’un repos hebdomadaire et quotidien.

⏱ Ce repos hebdomadaire doit être d’au moins 24 heures consécutives durant chaque période de 7 jours de travail.

À ce repos s’ajoute une obligation de repos quotidien de 11 heures consécutives.

👉 Par conséquent, ces deux repos additionnés équivalent à un repos hebdomadaire obligatoire d’au moins 35 heures consécutives.

Ce repos hebdomadaire s’applique en principe à tout salarié dès lors qu’il a travaillé 6 jours dans une semaine. De plus, cette règle est valable pour les travailleurs à temps plein, comme pour les travailleurs à temps partiel.

Temps plein et temps partiel : quelles différences ?

Il existe plusieurs différences entre un contrat de travail à temps partiel et à temps plein.

⏱ Le salarié à temps partiel est celui dont la durée du travail est inférieure à celle d’un salarié à temps plein. Le salarié à temps partiel doit donc travailler moins de 35 heures par semaine.

💸 Par conséquent, un salarié à temps partiel aura une rémunération inférieure celle d’un salarié à temps plein, à qualification égale. En effet, l’employeur calcule la rémunération du salarié à temps partiel au prorata de sa durée de travail.

De plus, lorsqu’un salarié à temps partiel effectue plus d’heures de travail que prévu, on ne parle plus « d’heures supplémentaires » mais « d’heures complémentaires« .

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits