L'image représente une personne qui fait une simulation de chômage en calculant ses indemnités d'allocation d'aide au retour à l'emploi.

Simulation chômage : comment calculer le montant des allocations?

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 06/05/2020

L’ESSENTIEL

  • Si vous perdez votre emploi de façon involontaire, l’assurance chômage vous indemnise afin de compenser en partie votre perte de revenus.
  • Vous recevrez ainsi une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) par Pôle emploi.
  • Le montant de cette indemnisation est calculé en fonction du revenu que vous avez perçu au cours des 12 mois qui ont précédés votre perte d’emploi.
  • En principe, le versement de l’ARE par Pôle emploi débute 7 jours après la fin de votre contrat de travail.
  • Si vous avez perçu une indemnité de rupture de contrat supérieure au montant légal, ce délai peut être allongé davantage. On parle alors d’un différé spécifique.

Si vous perdez votre emploi de façon involontaire, vous pouvez bénéficier de l’assurance chômage. Cette assurance vous donne droit à l’allocation d’aide au retour à l’emploi. Elle est versée par Pôle emploi et doit compenser en partie votre perte de salaire. Mais quelle sera exactement le montant de votre allocation ? Voilà comment calculer l’allocation que vous allez toucher !

Simulation chômage : calculer son salaire journalier de référence (SJR)

💰 Il s’agit d’une allocation dont le montant dépend du salaire que vous avez touché avant la perte de votre emploi. Pôle emploi utilise, pour cela, votre salaire journalier de référence (SJR), qui sert de base au calcul.

Le SJR correspond généralement à vos salaires des 12 derniers mois avant votre dernier jour de travail. Ainsi, plus votre salaire était élevé, plus votre allocation sera élevée.

Or, toutes les rémunérations ne sont pas prises en compte dans le SJR.

✔️ Voilà les différentes rémunérations prises en compte dans le calcul du SJR :

  • votre salaire fixe mensuel ;
  • vos heures supplémentaires dans la limite de 208h par mois ;
  • votre salaire variable ;
  • vos différentes primes et gratifications.

❌ En revanche, ne sont pas pris en compte dans ce calcul :

  • vos indemnités de licenciement ou de rupture du contrat de travail ;
  • les congés payés ou les congés maladies ;
  • vos indemnités de rupture ou de non-concurrence ;
  • votre prime de participation ;
  • les notes de frais.

Cela correspond au salaire de référence, autrement dit au total des salaires que vous avez gagné au cours des 12 derniers mois. Pour obtenir le salaire journalier de référence, vous devez faire le calcul suivant :

Salaire de référence / (nombre de jours travaillés x 1,4)

Exemple 🔦: au cours des 12 derniers mois, vous avez travaillé 365 jours et gagné 1 600 € par mois.

Il faut tout d’abord calculer votre salaire de référence, qui correspond au total de vos revenus des 12 derniers mois.

1 600 € x 12 = 19 200‬ €

Votre salaire de référence est donc de 19 200 €. A partir de ce salaire de référence, il faut ensuite calculer le salaire de référence journalier (SJR).

19 200‬ € / (365 x 1,4) = 37.57 €

Votre SJR est donc d’environ 37,57 €.

Simulation chômage : calculer son indemnité de chômage

👉 Pôle emploi appliquera ensuite à votre SJR deux formules différentes :

Calcul n° 1 :40,4 % du SJR + 20 € par jour
Calcul n° 2 : 57 % du SJR

Pôle emploi retiendra le montant qui vous est le plus favorable. Ce montant correspond alors à votre allocation d’aide au retour à l’emploi.

Cette indemnisation vous sera versée une fois par mois, selon le nombre de jours du mois en question.

Bon à savoir 📝: depuis la réforme de 2019, si vous recevez une allocation dont le montant est supérieur à 84,33 € par jour, ce montant est diminué à partir du 7e mois d’indemnisation. Cela correspond à un salaire mensuel antérieur d’environ 4.500 €.

Le montant ainsi calculé correspond au montant brut de votre allocation.

Exemple 🔦 : si on reprend l’exemple précédent, il faut appliquer les deux méthodes de calcul au SJR de 37,57 €.

Calcul n° 1 (37,57 x (40,4 / 100)) + 12 = 27,17
Calcul n° 237,57 x (57 / 100) = 21.41

En vue de ces résultats, Pole emploi prendra en compte le premier résultat, car il est plus favorable que le second. Dans cette hypothèse, vous recevrez une allocation de 27,17 € par jour travaillé dans le mois.

Ainsi, si un mois contient 25 jours ouvrés, votre ARE correspond à 27,17 x 25 = 679.25 €.

Attention ⚠️: le résultat du calcul correspond l’ARE brut. Pour obtenir le résultat net, vous devez y soustraire les cotisations de retraite qui sont en principe de 3%.

A cela s’ajoutent la Contribution sociale généralisée (CSG) et la Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) si votre ARE brute est supérieure à 51€ par jour.

Quelle est la date de début des indemnisations Pôle emploi ?

📅 En principe, vous devez patienter 7 jours à compter de la rupture du contrat de travail avant que votre ARE vous soit versée.

A ce délai de 7 jours s’ajoutent les délai normaux d’attente avant que le virement apparaisse sur votre relevé de compte bancaire.

De plus, si vos indemnités de rupture du contrat de travail excèdent le montant prévu par la loi, alors un différé d’indemnisation spécifique s’appliquera à vous. Ce différé s’ajoute à la période d’attente de 7 jours.

Attention ⚠️: les indemnités qui ont été fixées par un juge, en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse ou lorsque l’employeur n’a pas respecté la procédure de licenciement ne sont pas prises en compte dans ce calcul.

Votre différé spécifique se calcule de la manière suivante :

Différé spécifique = montant des indemnités supra légales ÷ 95,8

La durée maximale du différé spécifique est de 150 jours, ou de 75 jours en cas de licenciement pour motif économique.

Exemple 🔦: vous avez perçu une indemnité de licenciement qui dépasser l’indemnité prévue par la loi de 2 500 €.

2 500 / 95,8 = 26

Pôle emploi ne vous versera donc votre ARE qu’après 26 + 7 = 33 jours.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits