Lorsque vous n'avez pas suffisamment de trimestres au titre de votre assurance retraite, vous avez la possibilité d'en racheter.

Retraite : faut-il racheter des trimestres ?

Temps de lecture : 7 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 22/12/2020

L’ESSENTIEL

  • Le montant de votre pension retraite dépend de différents facteurs, et notamment du nombre de trimestres cotisés dont vous disposez.
  • Si vous n’avez pas validé assez de trimestres pour bénéficier du taux plein de retraite, vous avez la possibilité d’en racheter.
  • Le prix du rachat de trimestres est déterminé selon un barème, et dépend de votre âge, de votre revenu ainsi que l’option de rachat choisie.
  • On distingue le rachat au titre du taux seul (seul la décote est impactée) du rachat au titre du taux et de la durée d’assurance.
  • Vous avez la possibilité de déduire fiscalement le rachat de trimestres de vos revenus imposables.

Vous pouvez être tenté d’envisager un rachat de vos trimestres de retraite afin de pouvoir choisir votre date de départ à la retraite ou encore d’augmenter votre future pension de retraite. Cependant, avant de faire le choix d’un rachat de trimestres, il est important de bien s’informer sur ce projet, car il est n’est pas rentable en toutes circonstances. Mais quand est-ce qu’un tel rachat est avantageux ? Et quels sont les trimestres pouvant faire l’objet d’un rachat ? Pas d’inquiétude : on vous explique tout ce que vous devez savoir !

Le rachat de trimestres pour la retraite en 2020

Trimestres cotisés et départ à la retraite

💡 Un départ à la retraite déclenche en principe le versement d’une pension retraite mensuelle. Or, le montant de cette pension dépend de différents facteurs, et notamment du nombre de trimestres cotisés dont vous disposez.

Effectivement, le départ à la retraite est conditionné, dans la plupart des cas, à un certain nombre de trimestres cotisés.

📅 Le nombre exact de trimestres que vous devez avoir cotisés pour bénéficier de la retraite à taux plein dépend de votre année de naissance :

Votre année de naissanceNombre minimum de trimestres pour bénéficier de la retraite à taux plein
1952164
1953 – 1954165
1955 – 1957166
1958 – 1960167
1961 – 1963168
1964 – 1966169
1967 – 1969170
1970 – 1972171
à partir de 1972172

Si vous réunissez le nombre de trimestres requis pour le départ à la retraite à taux plein, vous avez la possibilité de partir à la retraite à partir de l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans, sans décote.

Bon à savoir 📝 : la retraite est « à taux plein » lorsque vous ne subissez aucune minoration du montant de votre pension retraite. Ce taux est fixé à 50 % de votre salaire annuel moyen, calculé selon vos 25 meilleures années de revenus.

Que faire en cas de trimestres manquants ?

🤷 Si ce n’est pas le cas, il vous est possible de :

  • partir à la retraite, avec une décote : dans ce cas, vous percevrez moins de 50 % de votre salaire annuel moyen, calculé selon vos 25 meilleures années de revenus
  • ne pas partir à la retraite tout de suite : vous devrez alors travailler encore quelques années, jusqu’à pouvoir partir à la retraite à taux plein à un certain âge, qui dépend de votre année de naissance.

👉 Une troisième possibilité s’offre alors à vous : il s’agit du rachat de vos trimestres. Effectivement, dans l’hypothèse dans laquelle il vous manque des trimestres pour pouvoir percevoir votre retraite, vous avez la possibilité de racheter un certain nombre de trimestres manquants.

🔦 Vous pouvez ainsi racheter 12 trimestres au maximum, lorsque :

  • vous avez fait des années d’études supérieures : ces années doivent avoir été validées par un diplôme, ou avoir été suivies dans une grande école, ou dans une classe préparatoire aux grandes écoles
  • vous avez des années incomplètes : il s’agit des années d’activité où moins de 4 trimestres de cotisations ont été validés. 

Rachat de trimestres pour la retraite : option 1 ou 2 ?

Le rachat de trimestres pour la retraite représente un coût, dont le montant dépend de :

  • votre âge au moment du rachat
  • votre revenu
  • l’option de rachat choisie.

Effectivement, vous disposez de deux options de rachat :

Option n° 1 : le rachat au titre du taux seul

👉 Moins couteuse que l’option n° 2, le rachat au titre du taux seul vous permet simplement de racheter la décote. Ce rachat n’a alors aucune incidence sur la durée d’assurance de laquelle vous bénéficiez.

Par exemple 🔦 : vous avez 60 ans, avez cotisé 157 trimestres et au cours de vos 25 meilleures années de revenus, vous avez gagné en moyenne 33 000 €.

Cependant, vous devez avoir cotisé 165 trimestres afin de percevoir votre retraite à taux plein. Il vous en manque donc, pour cela, 8. En partant à la retraite, vous subirez une décote de 1,25 % par trimestres, ce qui correspond à une décote totale 1,25 x 8 = 10 %. Autrement dit, votre retraite constituera non pas 50 % de votre revenu moyen, mais 50 % – 10 % = 5 %, c’est-à-dire 50 % – 5 % = 45 %.

Le montant de votre pension retraite correspondra alors à :

33 000 x 45 % x 157 / 165 = 14 130 € par an, autrement dit 1 177,5 € par mois.

Si vous souhaitez diminuer votre décote, autrement dit augmenter le montant de votre pension retraite, vous pouvez par exemple racheter 6 trimestres avec l’option de rachat au titre du taux seul. Il ne vous manquera alors plus que 2 trimestres pour avoir le nombre nécessaire de trimestres.

De cette façon, votre nouvelle décote sera de 2 x 1,25 = 2,5 %, ce qui correspond à 50 % x 2,5 = 1,25 %. La nouvelle décote correspond alors = 50 % – 1,25 % = 48,75 %.

Votre nouvelle pension de retraite correspond alors au montant suivant :

33 000 x 48,75 % x 157 / 165 = 13 915,91 € par an, autrement dit 1 275,62 € par mois.

Le rachat vous a ainsi permis d’augmenter votre retraite de 98,12 € par mois.

Option n° 2 : le rachat au titre du taux et de la durée d’assurance

👉 La seconde option de rachat est plus couteuse que la première option. Cependant, elle ne permet pas uniquement de racheter le taux mais également la durée d’assurance. Effectivement, votre nombre de trimestres validés se voit ainsi augmenté, ce qui a un impact direct sur le calcul du montant de votre pension retraite.

Par exemple 🔦 : reprenons le même exemple que celui utilisé lors de l’analyse de l’option n° 1. Dans cette hypothèse, vous avez 60 ans, avez cotisé 157 trimestres et au cours de vos 25 meilleures années de revenus, vous avez gagné en moyenne 33 000 €.

En rachetant 6 trimestres au titre du taux et de la durée d’assurance :

33 000 x 48,75 % x 163/165 = 15 892,5 par an, autrement dit 1 324,37 € par mois.

Le rachat vous a ainsi permis d’augmenter votre retraite de 146,87 € par mois.

À noter 📝 : le prix de rachat de vos trimestres est déterminé par ce barème.

Rachat de trimestres pour la retraite : déductible des impôts ?

💰 Afin de déterminer s’il est judicieux de procéder au rachat de certains de vos trimestres pour la retraite, il faut prendre en compte non seulement le prix du rachat mais également le fait que le rachat de trimestres est déductible du revenu imposable.

Ainsi, l’année de votre rachat, vous avez la possibilité de déduire fiscalement le rachat de trimestres des revenus bruts imposables. Sur votre déclaration d’impôts, il est donc nécessaire de déduire de vos revenus professionnels les sommes investies pour vos rachats de trimestres.

Attention ⚠️ : le rachat de trimestres ne peut plus être utilisé pour obtenir une retraite anticipée (par exemple, dans le cadre d’une retraite anticipée pour carrière longue).

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits