La rente d'invalidité vous est versée, selon votre pourcentage d'invalidité, pour compenser votre perte de revenu.

Rente d’invalidité : quel montant et comment l’obtenir ?

Temps de lecture : 7 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 17/03/2021

L’ESSENTIEL

  • Lorsque vous êtes dans l’incapacité de travailler, vous avez la possibilité d’obtenir une rente d’invalidité pour combler la perte de votre revenu habituel.
  • Le montant de votre pension d’invalidité est calculé selon votre catégorie d’invalidité ainsi que le salaire que vous avez jusqu’à présent perçu.
  • Votre période d’invalidité est en partie prise en compte au titre des trimestres cotisés pour votre retraite.
  • Lorsque vous partez à la retraite alors que vous êtes en invalidité, votre rente d’invalidité s’arrête et vous bénéficiez dès lors d’une retraite pour inaptitude.
  • Si votre rente d’invalidité n’est pas suffisante, vous pouvez demander le versement d’une Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) auprès de la Sécurité sociale.

La rente d’invalidité, plus généralement appelée pension d’invalidité, est une aide financière qui vise à compenser votre perte de revenu lorsque vous êtes dans l’impossibilité de réaliser votre activité professionnelle. Mais quel en est le montant ? Quelles en sont les conséquences sur votre retraite ? Pas d’inquiétude : on vous explique tout ce que vous devez savoir !

Rente d’invalidité, quel montant ?

Pension d’invalidité, définition

💶 Lorsque vous êtes dans l’incapacité de travailler, vous avez la possibilité d’obtenir une compensation financière pour combler la perte de votre revenu habituel. Ainsi, lorsque vous êtes en état d’invalidité, vous avez la possibilité de demander à bénéficier de la rente d’invalidité.

Cette rente, aussi connue sous le nom de pension d’invalidité, vous est effectivement accordée dès lors que votre capacité de travail ou de gain est réduite d’au moins 2/3.

Plus précisément, elle est versée par l’Assurance Maladie afin de vous permettre de faire face aux difficultés engendrées par la perte de votre activité professionnelle en raison état de santé, que cette perte soit totale ou partielle.

⚠️ Attention à bien distinguer selon l’origine de l’invalidité ! Effectivement, si votre impossibilité de travailler est causée par un accident professionnel ou une maladie d’origine professionnelle alors vous avez la possibilité de bénéficier d’une rente d’incapacité. Ce n’est que lorsque l’invalidité a été causée par un accident ou une maladie d’origine non professionnelle que vous devez faire appel à la pension d’invalidité.

Origine de l’état de santéAide financière
Accident professionnel ou maladie d’origine professionnelleRente d’incapacité
Accident non-professionnel ou maladie d’origine non-professionnellePension d’invalidité

Comment est calculée la pension d’invalidité ?

💰 Le montant de votre pension d’invalidité est calculé selon votre salaire de référence. Autrement dit, ce sont vos salaires antérieurs qui détermineront combien vous allez percevoir au titre de votre pension d’invalidité.

Plus précisément, ce sont les revenus moyens annuels brut de vos 10 meilleures années qui sont prises en compte pour ce calcul. Ce montant doit être ensuite divisé par 12 afin d’obtenir votre salaire mensuel moyen.

C’est ce salaire mensuel moyen qui est ensuite utilisé par votre Caisse primaire d’assurance maladie pour calculer le montant exact de votre pension. Elle va déterminer ce montant selon votre catégorie d’invalidité (1ère catégorie, 2ème ou 3ème catégorie).

Bon à savoir 📝 : malgré cette aide financière, vos ressources sont trop faibles ? Dans ce cas, vous pouvez demander le versement d’une Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) auprès de la Sécurité sociale.

Tableau de pourcentage d’invalidité

Les différentes catégories d’invalidité

Le pourcentage d’invalidité est déterminé par le médecin conseil de la Caisse d’Assurance Maladie du salarié. Il s’agit d’une donnée essentielle pour calculer le montant de votre pension d’invalidité.

💡 Or, l’invalidité se divise en 3 catégories :

  • l’invalidité de 1ère catégorie : vous êtes alors encore capable d’exercer une activité professionnelle, mais ne pouvez plus exercer certaines tâches spécifiques
  • l’invalidité de 2ème catégorie : vous n’êtes alors plus capable d’exercer une activité professionnelle
  • et l’invalidité de 3ème catégorie : vous n’êtes alors plus capable d’exercer une activité professionnelle et avez, de plus, besoin d’une assistance par une autre personne pour accomplir certaines tâches de la vie quotidienne.

Comment est calculé votre pension d’invalidité selon ces différentes catégories ?

Catégorie d’invaliditéPourcentage de la pension d’invalidité
Pension d’invalidité de catégorie 130 % de votre salaire annuel moyen
Pension d’invalidité de catégorie 250 % de votre salaire annuel moyen
Pension d’invalidité de catégorie 350 % de votre salaire annuel moyen + majoration de 40 % si vous avez besoin de l’assistance d’une tierce personne

1️⃣ Pension d’invalidité de catégorie 1 :

Lorsque vous êtes en invalidité de catégorie 1, vous pouvez encore exercer une activité de travail rémunéré, même si votre poste doit potentiellement être aménagé car vous devez éviter certaines tâches particulières. Dans ce cas, votre pension d’invalidité correspond à 30 % de votre salaire annuel moyen (on vous explique plus haut comment est calculé ce salaire annuel moyen).

En tout état de cause, votre pension ne pourra pas :

  • être inférieure à 289,90 €
  • ni supérieure à 1 028,40 €.

2️⃣ Pension d’invalidité de catégorie 2 :

Lorsque vous êtes en invalidité de catégorie 2, vous ne pouvez plus exercer une activité professionnelle rémunérée. Dans ce cas, votre pension d’invalidité correspond à 50 % de votre salaire annuel moyen (on vous explique plus haut comment est calculé ce salaire annuel moyen).

En tout état de cause, votre pension ne pourra pas :

  • être inférieure à 289,90 €
  • ni supérieure à 1 714 €.

3️⃣ Pension d’invalidité de catégorie 3 :

Lorsque vous êtes en invalidité de catégorie 3, vous ne pouvez plus exercer une activité professionnelle rémunérée et avez besoin d’être assisté par une tierce personne pour réaliser certaines tâches de la vie quotidienne.

Dans ce cas, votre pension d’invalidité correspond à :

  • 50 % de votre salaire annuel moyen (on vous explique plus haut comment est calculé ce salaire annuel moyen)
  • cette pension est également majorée de 40 % en raison de votre besoin d’assistance par une tierce personne.

En tout état de cause, votre pension ne pourra pas :

  • être inférieure à 1 411,82 €
  • ni supérieure à 2 835,93 €.

Rente d’invalidité et retraite

Comment sont prises en compte vos périodes d’invalidité pour votre retraite ? 🤷

Pour votre retraite, vous devez cotiser un certain nombre de trimestres. Or, lorsque vous êtes en invalidité, cette période est en partie prise en compte au titre de ces trimestres. Effectivement, l’invalidité est considérée comme une période d’incapacité de travail.

Ainsi, un trimestre est validé pour 3 mensualités de paiement de la pension d’invalidité, dans la limite de 4 trimestres par année civile. Ces trimestres sont alors « assimilés » à des périodes de travail. De cette manière, les périodes d’invalidité sont effectivement prises en compte dans le calcul de votre retraite.

Bon à savoir 📝 : si votre invalidité est d’une durée supérieure à 60 jours consécutifs, alors vous pouvez également acquérir des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Pour cela, vous devez respecter 2 conditions :

  • votre invalidité doit avoir interrompu votre période de travail
  • et elle doit vous avoir permis de percevoir une rente ou pension d’invalidité.

Que se passe-t-il lorsque vous êtes en invalidité lors de votre départ à la retraite ? 📅

Une fois que vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, votre pension d’invalidité s’arrête. Désormais, vous percevrez votre retraite au titre de l’inaptitude au travail.

Si vous poursuivez votre activité professionnelle alors même que vous avez atteinte l’âge légal de départ à la retraite, vous continuez de bénéficier de votre rente d’invalidité jusqu’à votre départ à la retraite.

Bon à savoir 📝 : pensez à bien transmettre à votre caisse de retraite ainsi qu’à votre caisse de retraite complémentaire les justificatifs de prise en charge par la Sécurité sociale des périodes durant lesquelles vous n’avez pas travaillé. Cela vous permet de bénéficier de tous vos droits dès votre départ à la retraite.