Avant de mourir, il est possible d’exprimer ses dernières volontés pour transmettre un héritage à ses proches. Cette transmission volontaire se fait souvent par le biais d'un testament.

Testament olographe, testament authentique, testament mystique… Plusieurs options existent en matière de testament, et s’y retrouver peut parfois être difficile.

Quelles sont les options en matière de testament ? Est-ce possible de rédiger un testament sans passer par un notaire ? Nous vous présentons pas à pas les différents types de testaments qui existent aujourd’hui en France.

 Types de testaments

Le testament olographe

 

Afin de protéger ses héritiers et leur patrimoine, il est possible de rédiger un testament seul, sans recourir à un notaire. On parle alors de testament olographe. Pour être valable, ce dernier doit :

  • Avoir été entièrement rédigé à la main, et jamais à l’ordinateur (même en partie).

  • Comporter une date précise, contenant obligatoirement le jour, le mois et l’année de rédaction. Bon à savoir : la précision est particulièrement utile pour des raisons de preuve, notamment pour distinguer le testament le plus récent lorsque plusieurs testaments sont retrouvés.

  • Être signé par le défunt.

  • Une fois que l’on a rédigé son testament olographe, il est possible de le confier à un notaire afin qu’il le conserve dans son étude et l’enregistre au fichier central des dispositions de dernières volontés (FCDDV).

Du fait de son faible coût et de la simplicité de son régime, ce testament est largement majoritaire aujourd’hui, puisque choisi par environ 80% des français. Toutefois, rédiger un testament olographe n’est pas sans risque. Le testament conservé chez soi peut facilement être détruit ou perdu (il est donc recommandé d’opter pour la conservation chez le notaire), et il arrive qu’il ne soit pas découvert.

A noter : bien qu’il soit possible de trouver un modèle de testament en ligne, il est préférable de faire appel à un avocat spécialisé par téléphone ou à un notaire pour rédiger le testament. Cela permet de garantir que le testament soit valide et bien interprété après son décès.

Le testament authentique

  

Il est également possible de rédiger son testament avec l’aide d’un notaire : on parle alors de testament authentique.

  • La personne qui souhaite créer son testament va dicter ses dernières volontés au notaire, et ce en présence de 2 témoins ou d’un autre notaire.

  • Une fois rédigé, le testament est lu par le notaire à haute voix.

  • Puis, le testament doit être signé par les personnes présentes (la personne concernée, le notaire ainsi que les témoins ou le second notaire)

  • Le testament sera ensuite enregistré par le notaire auprès du FDCCV.

Ce testament a pour avantage d’être conservé chez le notaire, ce qui garantit qu’en principe il ne sera ni perdu, ni détruit. De plus, l’intervention du notaire écarte tout risque de contestation. Toutefois, le testament authentique a un coût plus important que le testament olographe, notamment du fait des frais de notaire.

Bon à savoir : quel que soit le testament pour lequel vous optez, prenez dès maintenant connaissance des démarches en cas de décès, notamment la déclaration de décès.

Le testament mystique

 

Il est aussi possible de procéder à un testament mystique, c'est-à-dire “secret” :

  • Il s’agit d’un testament rédigé seul puis remis au notaire dans une enveloppe fermée et cachetée, en présence de 2 témoins.

  • Lorsque le testament lui est remis, le notaire dresse un procès verbal. Il va ensuite conserver le testament dans son étude, et l’enregistrer au FDCCV.

Le testament mystique est un testament bien moins courant, notamment car sa procédure est un peu plus complexe. Il est également plus coûteux que le testament olographe. Opter pour un testament mystique est plus risqué que pour le testament authentique, puisque le notaire ne pourra pas en vérifier l’exactitude juridique, l’enveloppe étant fermée.

À noter : sachez que'à ces 3 formes de testament prévues par la loi s'ajoute un 4ème type de testament, le testament international, mis en place par la Convention de Washington, à laquelle la France est partie.

Vous connaissez maintenant les options qui s’offrent à vous pour faire un testament !

Avostart a été créée pour permettre à tous d’avoir accès au droit via une information juridique sérieuse et de qualité. C’est pourquoi notre contenu est rédigé par des experts dotés d’une formation juridique.

Fiche pratique rédigée par Lou Blouin I Lou est diplômée d'une double maîtrise en droits français et anglais de King’s College London et de l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).