Chaque salarié acquiert, en travaillant, des journées de congés payés. Il peut ensuite les “prendre”, c’est-à-dire les dépenser pour en profiter. La prise des congés payés répond à certaines règles que le salarié doit respecter. Quand pouvez-vous prendre vos congés payés ? Comment le faire ? Que faire si vous n’avez pas pris toutes vos journées pendant l’année ? Cette fiche pratique vous dit tout.

Mini-sommaire

  1. Quand prendre des congés payés ?

  2. Comment poser des congés payés ?

1. Quand prendre des congés payés ? 

Vous ne pouvez prendre vos congés payés qu’une fois que vous les avez acquis. Tout salarié gagne 2,5 jours ouvrables de congés payés par mois, soit 30 jours ouvrables par an.

Oui, c’est possible depuis la loi Travail de 2016

Gardez cependant à l’esprit que vous pouvez uniquement prendre les congés que vous avez déjà acquis ! En pratique, vous devrez donc attendre d’avoir travaillé un mois. Vous aurez alors acquis 2,5 jours ouvrables de congés payés.

En règle générale, vous devez prendre vos congés avant la fin de la période de référence, c’est-à-dire avant le 31 mai de l’année.

Attention, dans certaines professions, la date de fin de la période de référence est différente (par exemple, dans le BTP, 31 mars).

En principe, tout jour de congé non pris avant la fin de la période de référence est perdu. Pourtant, ne désespérez pas !

⧫ Vous n’avez pas pu prendre vos congés à cause de votre employeur

⧫ Vous n’avez pas pu prendre vos congés à cause d’un arrêt maladie survenu

  avant le premier jour des congés déposés.

2. Comment poser des congés payés ? 

Sauf exception, c’est toujours l’employeur qui décide des dates de congé des salariés. Dans les faits, néanmoins, les salariés formulent des demandes, que l’employeur accepte ou non.

Le code du travail ne prévoit pas de procédure précise. La plupart des entreprises disposent d’une procédure interne.

Si ce n’est pas le cas de votre entreprise, soyez attentif à formaliser votre demande en envoyant à votre direction ou service RH une lettre de demande de congés payés.

Attention, assurez-vous de bien avoir l’autorisation de votre employeur avant de partir en vacances. Sinon, vous prenez le risque que votre absence soit considérée comme un abandon de poste !

Il faut distinguer entre deux situations :