Se faire assister d’un avocat a un coût. Dans le cadre d’une procédure de divorce, les frais les plus lourds à engager par les époux sont les honoraires d’avocat. Il est donc légitime de se demander si divorcer sans avocat est possible. Peut-on divorcer sans avocat ? On vous donne la réponse.

 

Sommaire

 

Image_Preview_Divorcer_Sans_Avocat

Quel est le rôle de l’avocat dans une procédure de divorce ?

L’avocat est un acteur clé dans une procédure de divorce :

Est-il possible de divorcer sans avocat ?

Est-il possible de divorcer sans avocat dans un divorce par consentement mutuel ?

Une procédure de divorce ne peut être lancée sans une requête de divorce. Or une telle requête doit nécessairementêtre rédigée et déposée par un avocat. Même dans une procédure de divorce par consentement mutuel il est donc impossible de divorcer sans avocat.

Ainsi, bien qu’en principe le divorce par consentement mutuel ne nécessite pas l’intervention d’un juge, celle d’un avocat est nécessaire.

Bon à savoir : lorsque le divorce par consentement mutuel a lieu avec l’intervention d’un juge, les époux peuvent faire le choix de recourir à un avocat commun pour réduire les frais du divorce. Cela n’est toutefois pas possible dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel sans juge.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à poser une question sur notre site, nos avocats sont là pour vous répondre !

Est-il possible de divorcer sans avocat dans un divorce contentieux ?

L’intervention d’un avocat est cruciale à deux stades :

Ainsi, quelle que soit la procédure de divorce envisagée et le degré d’entente entre les époux, l’intervention d’un avocat est nécessaire.

Une question ? N’hésitez pas à solliciter de l’aide sur l'espace Avostart dédié au divorce ou à vous adresser à un avocat spécialisé.

Rédacteur : Marie Serre, diplômée d'un Master 1 en Droit privé général à l'Université Paris II Panthéon-Assas. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.