Se faire assister d'un avocat a un coût. Dans le cadre d’une divorce, les frais les plus lourds à engager par les époux sont les honoraires d’avocat.

Il est donc légitime de se demander si divorcer sans avocat est possible. Peut-on divorcer sans avocat ? On vous donne la réponse.

 

Sommaire

 

Image_Preview_Divorcer_Sans_Avocat

Quel est le rôle de l’avocat dans une procédure de divorce ?

 

L’avocat est un acteur clé dans une procédure de divorce :

  • L’avocat a un rôle de conseil de l'époux tout au long de la procédure de divorce :
    • Il le renseigne en amont sur les enjeux d’un divorce afin que l’époux soit conscient de tout ce qu’implique un divorce.
    • Il l’aide ensuite à déterminer le type de divorce le plus en adéquation avec sa situation personnelle et le conseille sur le terrain des effets du divorce (prestation compensatoire, garde des enfants…).
  • L’avocat a également une mission de rédaction de certains actes de procédure :
    • Rédaction de la requête de divorce : cette requête doit être rédigée par un avocat, elle conditionne l’ouverture de la procédure de divorce.
    • Rédaction de la convention de divorce par consentement mutuel
    • Rédaction de l’assignation en divorce
    • Rédaction des conclusions
  • L’avocat représente son client devant le juge aux affaires familiales.

Est-il possible de divorcer sans avocat ?

 

Est-il possible de divorcer sans avocat dans un divorce par consentement mutuel ?

 

Une procédure de divorce ne peut être lancée sans une requête de divorce. Or une telle requête doit nécessairement être rédigée et déposée par un avocat. Même dans une procédure de divorce par consentement mutuel (ou divorce amiable) il est donc impossible de divorcer sans avocat.

Ainsi, bien qu’en principe le divorce amiable ne nécessite pas l’intervention d’un juge, celle d’un avocat est nécessaire.

Bon à savoir : lorsque le divorce amiable a lieu avec l’intervention d’un juge, les époux peuvent faire le choix de recourir à un avocat commun pour réduire les frais du divorce. Cela n’est toutefois pas possible dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel sans juge.

Est-il possible de divorcer sans avocat dans un divorce contentieux ?

 

Dans les divorces contentieux (divorce pour faute, divorce pour altération définitive du lien conjugal et divorce accepté), l'intervention d’un avocat est cruciale à deux stades :

  • Lors du lancement de la procédure : l’avocat doit rédiger et déposer la requête de divorce
  • Lors de l’audience devant le juge aux affaires familiales : l’intervention du juge aux affaires familiales est nécessaire lorsque le divorce ne se fait par à l’amiable. Lors de l’audience devant le juge aux affaires familiales, il est obligatoire pour les époux d’être assistés par un avocat.

Ainsi, quelle que soit la procédure de divorce envisagée et le degré d’entente entre les époux, l’intervention d’un avocat est nécessaire.

L'obligation de se faire assister d'un avocat allourdit le coût du divorce. Vous avez toutefois la possibilité de recourir à une aide financière : l'aide juridictionnelle.

 

Avostart a été créée pour permettre à tous d’avoir accès au droit via une information juridique sérieuse et de qualité. C’est pourquoi notre contenu est rédigé par des experts dotés d’une formation juridique.

Fiche pratique rédigée par Marie Serre | Marie est diplômée d'un Master 2 en Droit privé général à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.