L'Administration fiscale traite le montant de la pension alimentaire comme un revenu et le soumet donc au régime de l'impôt sur le revenu.

Pension alimentaire : Impôt 2020

Temps de lecture : 4 min
Par Valine Trinh — Mise à jour le 04/02/2020

La pension alimentaire est un montant versé par un parent à la personne qui a la garde de ses enfants (en général, l’ex-conjoint). Ce montant a pour objet de couvrir les besoins de la vie courante des enfants.

L’Administration fiscale traite le montant de la pension alimentaire comme un revenu et le soumet donc au régime de l’impôt sur le revenu.

Votre ex-conjoint vous a versé une pension alimentaire et vous vous demandez si vous devez déclarer ce versement à l’Administration fiscale ? Vous avez versé une pension alimentaire et voulez savoir si le montant versé est déductible d’impôt ? On vous explique les grandes lignes.

Déclaration impôt : Pension Alimentaire

📝 Si vous recevez une pension alimentaire (ex., de la part de votre ex-conjoint ou de l’un de vos parents si la pension vous est versée directement), vous devez déclarer ce montant au moment de la déclaration de vos revenus.

Le montant que vous devez déclarer est celui qui correspond au montant qui peut être déduit par la personne qui vous a versé la pension (ex., il existe un plafond pour la déduction de pension versée à une personne majeure).

Déclarer pension alimentaire : Quelle case ?

Vous devez remplir la case « pension alimentaire perçue » de votre déclaration d’impôt (sauf si cette pension est versée à un établissement hospitalier ayant la garde de vos enfants.

Si votre enfant est un majeur rattaché, vous devez remplir la case « personne à charge« .

⚠️ Il faut veiller à effectuer cette déclaration manuellement car le montant de la pension alimentaire n’est, en principe, pas inscrit sur la déclaration pré-remplie.

Cas d’exonération de l’impôt sur le revenu

Dans certains cas, vous n’avez pas à déclarer le montant que vous avez reçu au titre de la pension alimentaire, notamment lorsque

  • la personne qui vous a versé la pension ne déduit pas le montant de cette pension de ses revenus ;
    💡 Dans un tel cas, le montant de cette pension sera imposée au nom du parent qui l’a versée. 😉
  • vous majeur, atteint d’un état d’infirmité et n’avez pas de ressources.

Déduction de la pension alimentaire

Sous certaines conditions, vous pouvez déduire le montant que vous avez versé à votre ex-conjoint au titre de la pension alimentaire.

Conditions de déductibilité de la pension alimentaire

Pour pouvoir déduire le montant de la pension alimentaire que vous avez versée,

  • vous devez être imposé séparément de votre conjoint ;
  • vous ne devez pas avoir la garde de vos enfants ;
    💡 Si vous avez la garde alternée de vos enfants, vous pouvez bénéficier d’une majoration du nombre de parts (i.e., l’enfant compte comme une personne à charge pour le calcul de votre quotient familial) mais vous ne pouvez pas déduire la pension alimentaire versée.
  • vos enfants sont mineurs ou majeurs et ne sont pas rattachés à votre foyer fiscal.

⚠️ Que vos enfants soient majeurs ou mineurs, si le montant de votre pension alimentaire a été fixée par le juge aux affaires familiales, vous ne pouvez pas déduire plus que ce montant. Si, en revanche, le montant n’a pas été fixé par jugement, vous pouvez déduire le montant de la pension alimentaire qui tient compte des besoins de vos enfants.

⚠️ L’Administration fiscale peut vous demander de prouver que vous avez bien versé cette pension alimentaire, que vos enfants avaient bien besoin de ce montant, ou encore de votre lien de filiation avec les enfants. Conservez donc bien vos justificatifs. 😉

Cas de la pension alimentaire versée à un majeur étudiant

Si vos enfants sont majeurs, la déduction est plafonnée à un certain montant.

Le plafond applicable dépend de plusieurs facteurs, notamment

  • si vos enfants vivent chez vous, vous pouvez déduire le montant de 3,500 euros, au titre de l’hébergement, sans aucun justificatif.
    💡 Si vous avez versé un montant supérieur à 3,500 euros, il faudra le justifier. Dans tous les cas, la déduction est plafonnée à 5,888 euros pour les revenus 2018.
    💡 Le plafond sera calculé au prorata de ces montants dans le cas où l’hébergement n’a duré que quelques mois.
  • si vos enfants ne vivent pas chez vous, il faudra distinguer selon
    • s’il est marié ou lié par un PACS. Dans ce cas, le plafond est de 11,776 euros pour les revenus 2018.
    • s’il n’est pas marié. Dans ce cas, le plafond est de 5,888 euros pour les revenus 2018.

⚠️ Ces plafonds varient chaque année.

Déduire la pension alimentaire : Quelle case ?

Pour pouvoir déduire le montant de la pension alimentaire versée, vous devez remplir la rubrique « charges déductibles« .

💡 Si le montant de la pension alimentaire a été fixée par un jugement datant d’avant 2006, veillez à bien remplir la case « autres pensions alimentaires versées sur décision de justice définitive avant 2006« . Ces pensions sont automatiquement majorée de 25 % pour la déduction du revenu global. 😉

Avostart, pour obtenir toutes les réponses à vos questions juridiques

Besoin d'aide ?

Obtenez une réponse d'expert en moins de 24 heures


Besoin d'aide ? Obtenez une réponse d'expert en moins de 24h