Image_Preview_Main_Courante

Tout savoir sur la main courante

Temps de lecture : 4 min
Par Marie Serre — Mise à jour le 14/02/2020

L’ESSENTIEL

  • Vous avez la possibilité de dénoncer les faits dont vous avez été victime ou témoin auprès des autorités, sans que cela ne déclenche de procédure pénale.
  • Il vous suffit de déposer une main courante auprès du commissariat de police ou auprès d’une gendarmerie.
  • Contrairement au dépôt d’une plainte, la main courante n’a pas pour objectif d’enclencher des poursuites contre l’auteur soupçonné de l’infraction.
  • Pour faire une déclaration de main courante, vous devez simplement vous présenter au commissariat ou à la gendarmerie et leur expliquer les faits.
  • L’auteur des faits n’est pas nécessairement prévenu qu’une main courante a été déposée contre lui. Cela vous permet néanmoins de garder des preuves officielles des faits que vous lui reprochez.

Vous êtes victime d’un dommage et souhaitez marquer le coup sans aller jusqu’à porter plainte ? C’est possible ! Vous pouvez effectivement déposer une main courante, auprès d’un commissariat de police ou d’une gendarmerie. Les faits seront ainsi enregistrés par les forces de l’ordre, sans pour autant qu’il y ait des poursuites. Cela vous permet notamment de garder une trace officielle de ce qui vous est arrivé. Vous pouvez notamment vous en servir si les faits se reproduisent.

Qu’est-ce qu’une main courante ? En quoi se différencie-t-elle d’une plainte ? Comment déposer une main courante ? On fait le point !

Qu’est-ce qu’une main courante ?

💡 Une main courante est une simple déclaration de faits. Il s’agit de rendre compte à la police d’un événement dont vous avez été victime ou témoin. Le dépôt d’une main courante n’a pas nécessairement pour objet de dénoncer une infraction pénale.

Elle peut viser à faire constater un début d’infraction ou encore plus simplement le départ de son époux du domicile conjugal ou un trouble du voisinage par exemple.

👉 Contrairement à un dépôt de plainte, lorsque l’on dépose une main courante, ce n’est pas dans l’optique de poursuivre l’auteur des faits : il s’agit de faire constater un évènement particulier.

Cela n’a pas pour objet de lancer une procédure pénale à la différence d’une plainte. Elle vous permet de garder officiellement une trace de ce qu’il s’est passé, informations qui pourront éventuellement être utilisées par la suite.

📅 Les faits sont officiellement relatés et datés par l’agent de police. Cela constitue une preuve que la victime pourra mobiliser lors d’une éventuelle procédure ultérieure, pénale ou non.

Déposer une main courante pour menace

Pour faire une déclaration de main courante, vous devez vous présenter au commissariat le plus proche de chez vous. L’agent de police renseignera dans un registre les faits ainsi que la date et l’heure à laquelle ils ont été commis, votre identité ainsi que celles de personnes concernées.

À noter 📝 : vous avez également la possibilité de vous adresser à une gendarmerie pour faire officiellement constater des faits particuliers. Si les gendarmes ne sont pas habilités à prendre les mains courantes, ils consigneront votre déclaration dans un procès verbal.

Le principal intérêt de déposer une main courante est de vous constituer une preuve.

Par exemple 🔦 : si vous avez déposé une main courante contre votre conjoint qui a quitté le domicile conjugal, la main courante servira de preuve en cas de divorce. Ainsi, n’oubliez-pas de demander une copie de la déclaration et de la conserver précieusement.

Une convocation suite à une main courante ?

💡 Une main courante est une déclaration de fait. Elle se limite donc à constater un évènement et pourra éventuellement être mobilisée comme preuve dans une procédure à venir. L’auteur des faits n’est pas nécessairement prévenu qu’une main courante a été déposée contre lui.

En principe, le dépôt d’une main courante ne donne pas lieu à une enquête, l’auteur des faits n’est pas poursuivi.

👮🏻 Toutefois, par exception, il arrive que la police ou la gendarmerie déclenche elle-même une procédure pénale contre l’individu à l’origine des évènements déclarés s’ils constituent une infraction.

Comment retirer une main courante ?

👉🏻 Comme précisé ci-dessus, aucune enquête ne sera déclenchée sur la base de la main courante. Par conséquent, si vous avez déposé une main courante et que vous souhaitez vous rétracter, vous pouvez retourner au commissariat pour  » retirer votre main courante ».

Cependant, une main courante n’a aucun effet juridique. Il parait alors impossible de retirer une main courante.

Contrairement à une plainte, la main courante ne vise pas à lancer des poursuites à l’encontre de l’auteur des faits. Par conséquent, le retrait d’une plainte a des conséquences.

⚠️ Effectivement, si vous souhaitez retirer une plainte, les poursuites engagées ne sont pas systématiquement arrêtées. Le Procureur de la République décide de poursuivre ou non la personne soupçonnée d’avoir commis l’infraction.

Cependant, si le retrait de la plainte fait suite à une médiation pénale réussie ou à une composition pénale exécutée, les poursuites sont arrêtées.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits