L’usurpation d’identité sur Facebook : ce qu’il faut savoir

L’usurpation d’identité sur Facebook : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture : 4 min
Par Yu Zhou — Mise à jour le 15/07/2020

L’ESSENTIEL

  • L’usurpation d’identité constitue un phénomène répandu sur Facebook. En 2019, 5,4 milliards de faux comptes ont été détectés et supprimés.
  • Cette pratique consiste à créer un compte ou une page en utilisant des données personnelles d’une personne à son insu.
  • Lorsque vous êtes victime d’une usurpation d’identité, vous pouvez la signaler auprès de Facebook afin de supprimer le compte frauduleux.
  • De plus, l’usurpation d’identité constitue une infraction pénale. Ainsi, vous pouvez aussi porter plainte contre l’usurpateur.

5,4 milliards, c’est le nombre de faux comptes que Facebook a supprimé en 2019. Malgré les efforts de l’entreprise américaine, l’ampleur du phénomène reste préoccupante. Alors, que faire si vous êtes victime d’une usurpation d’identités sur Facebook ? Comment se défendre ? Quelles sont les sanctions encourues par la personne auteur de l’infraction ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir !

Qu’est-ce qu’une usurpation d’identité sur Facebook ?

💻 L’usurpation d’identité sur Facebook consiste à créer frauduleusement un compte ou une page en utilisant des données personnelles d’une tierce personne, d’une marque ou d’une organisation.  Voici une liste des informations qui font fréquemment l’objet d’une usurpation :

  • nom et prénom de la personne victime
  • nom de la marque ou de l’organisation
  • adresse mail
  • photos publiées
  • produits
  • ou toute autre information permettant d’identifier une autre personne.

🤕 Sur Facebook, l’usurpation de l’identité peut avoir des buts et des conséquences diverses. Elle peut viser à :

  • nuire à votre réputation
  • escroquer vos proches
  • diffuser de fausses nouvelles
  • inciter à la haine

🎉👎 En utilisant des données personnelles d’un tiers à leur insu, les fraudeurs vous font croire que vous êtes choisi pour recevoir un prix, ou que vos amis ont besoin d’un prêt d’argent pour une opération vitale. Parfois, ils s’engagent même dans une relation à distance avec vous dans le but de vous escroquer au fur et à mesure.   

💻 Sur Facebook ou Messenger, il est donc très important de toujours rester très vigilant! Vous ne pouvez pas être certain de l’identité de la personne avec laquelle vous discutez. Même si vous partagez des amis en communs avec cette personne, elle peut en fait être une personne complètement différente de celle qu’elle prétend être. En effet, vos amis ont peut-être accepté son ajout en se disant la même chose que vous !

Comment déclarer une usurpation d’identité sur Facebook ?

Lorsque vous vous apercevez que quelqu’un utilise vos informations personnelles sans votre accord, vous disposez de plusieurs options.

🖇️ Si vous êtes sûr qu’il s’agit d’une réutilisation frauduleuse de vos informations personnelles, il faudrait récolter et conserver tout justificatif qui peut être pertinent. Vous pouvez notamment :

  • prendre des captures d’écran du profil frauduleux
  • sauvegarder la conversation que vous avez eu avec cette personne
  • enregistrer les liens URL des pages sur lesquelles figurent vos informations.

💻 Ensuite, vous pouvez soumettre tous les justificatifs auprès de Facebook en suivant les démarches en ligne. Facebook se charge alors de l’enquête. Le site peut ainsi procéder à la suppression des informations et comptes mis en ligne par le fraudeur.

👮 En cas de besoin, vous pouvez aussi porter plainte contre l’usurpateur auprès d’un commissariat de police ou de la gendarmerie de votre choix.

Quelles sont les sanctions d’une usurpation d’identité sur Facebook ?

⚖️ L’usurpation d’identité constitue une infraction pénale. L’acteur de cette infraction peut être condamné à une peine de prison pour un an ainsi qu’à une amende de 15 000 euros.

L’usurpation d’identité peut également mener à :

  • une escroquerie (passible de 5 ans d’emprisonnement et 375 000 € d’amende)
  • une atteinte au droit des marques
  • ou bien une atteinte au droit d’auteur.

☎️ Lorsque vous estimez être victime d’une escroquerie, vous pouvez ensuite la signaler via une plateforme du gouvernement, ou contacter le le service « Info Escroqueries » au 08 05 80 58 17 (prix d’un appel local depuis un poste fixe, 0.06 €/minute depuis un téléphone mobile).