Le salarié en danger au travail.

Le droit de retrait du salarié

Temps de lecture : 4 min
Par Clémentine Vaure — Mise à jour le 19/03/2020

L’ESSENTIEL

  • Le droit de retrait permet au salarié de se retirer de son poste de travail en cas de danger.
  • Pour exercer son droit de retrait, le salarié doit respecter plusieurs conditions : le danger doit être grave et imminent pour la vie et la santé du salarié et l’employeur ne doit pas avoir mis en place les mesures nécessaires pour prévenir le danger.
  • Si vous vous sentez en danger sur votre lieu de travail, vous devez le signaler à votre employeur.

Vous êtes salarié et vous vous sentez en danger sur votre lieu de travail ? Vous ne savez pas comment réagir ? Pas de panique, rassurez-vous, vous pouvez quitter votre lieu de travail. Cependant, vous devez respecter certaines conditions. On vous explique tout ! 💪🏻

Droit de retrait définition 

⚠️🆘 Le droit de retrait est la possibilité pour le salarié d’arrêter son activité professionnelle en cas de danger. 

📌 Pour exercer son droit de retrait, le salarié doit respecter plusieurs conditions

  • il faut un motif raisonnable de penser que la situation présente un danger grave pour la vie et la santé du salarié ; 
  • le salarié peut exercer son droit de retrait si les systèmes de protection sur son lieu de travail sont défectueux ;
  • l’exercice du droit de retrait ne doit pas entrainer une nouvelle situation de danger pour les autres salariés.

Bon à savoir 🔎 : si vous respectez ces conditions et que vous exercez votre droit de retrait, votre employeur ne peut pas vous sanctionner et ne peut pas refuser de vous verser votre salaire !

⚠️ En revanche, vous risquez une sanction disciplinaire, si vous cessez de travailler sans justification.

🚨 Votre employeur peut alors prononcer à votre encontre un blâme, un avertissement, une mise à pied disciplinaire

 📣 Dès que vous vous sentez en danger sur votre lieu de travail, vous devez le signaler à votre employeur

➡️ 🗣 Vous pouvez également informer le Comité social économique (CSE)

Bon à savoir 🔎 : vous n’avez pas besoin de l’accord de votre employeur pour exercer votre droit de retrait. 

⏱ ❌ Le droit de retrait n’est pas limité dans le temps ! Il s’exerce tant que le danger persiste sur votre lieu de travail. 

Exemples droit de retrait 

Plusieurs situations peuvent justifier l’exercice du droit de retrait

✔️ Lorsque vous vous exposez à des produits chimiques dangereux pour la santé

✔️ Lorsque le camion de l’entreprise a un système de freinage défectueux et que votre employeur n’a pas encore pris en charge les réparations, vous pouvez refuser de conduire ce camion. 

✔️ Si vous travaillez dans un local insalubre, non chauffé et soumis à des émanations de gaz, vous pouvez exercer votre droit de retrait. 

✔️ Si vous travaillez dans des locaux qui risquent de s’effondrer, vous pouvez exercer votre droit de retrait. 

✔️ 😷🌡 Si votre employeur souhaite vous envoyer dans une zone à risque pour raison professionnelle, vous pouvez exercer votre droit de retrait. Une zone à risque peut correspondre à un pays ou une région, où le taux de contamination du coronavirus (SARS-CoV-2, Covid-19est très élevé

⛔️ATTENTION ⛔️ : si vous êtes victime de harcèlement moral sur votre lieu de travail, il n’est pas recommandé d’exercer votre droit de retrait.

💡 N’hésitez pas à faire un signalement auprès de votre employeur pour faire cesser ces agissements

Coronavirus et droit de retrait 

Pouvez-vous quitter votre poste de travail en raison de l’épidémie du coronavirus (SARS-CoV-2, Covid-19) ? 😷🌡

Pour exercer votre droit de retrait, vous devez respecter les conditions énoncées précédemment.

☑️  Vous devez être face à un danger grave et imminent pour votre vie ou votre santé.

☑️  Et votre employeur ne doit pas avoir mis en place les mesures de protection nécessaires

😷⚠️ Par conséquent, si votre employeur a respecté les consignes sanitaires préconisées par le gouvernement (mise en place du télétravail si possible, mise à disposition de gel hydro-alcoolique, mise à disposition de masque de protection dans le secteur médical…), vous ne pouvez pas exercer votre droit de retrait.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits