L'image représente une voiture qui passe au contrôle technique.

Le contrôle technique : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 10/09/2020

L’ESSENTIEL

  • Le contrôle technique a pour objet de contrôler le bon fonctionnement et la sécurité de votre véhicule.
  • Lors de ce contrôle, plus de 100 points sont vérifiés. Cette vérification concerne notamment les équipements de freinage, la direction, l’éclairage, la visibilité, etc.
  • Ce contrôle est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes et qui ont plus de 4 ans. Elle concerne donc la plupart des voitures particulières, des véhicules utilitaires et des camping-cars.
  • En cas de défaillance sur votre véhicule, le contrôle technique est refusé et, avant de vous soumettre à une contre-visite, vous devez effectuer les réparations nécessaires.
  • Il est interdit de conduire sans contrôle technique valide. A défaut, vous commettez une infraction, sanctionnée par une amende, un retrait de carte grise ainsi qu’une immobilisation du véhicule.

Tout propriétaire d’un véhicule doit régulièrement le faire passer au contrôle technique, contrôle obligatoire dont le but est d’assurer la sécurité de votre véhicule. Plus de 100 points sont alors contrôlés, et ce n’est qu’en l’absence de défaillances sur votre véhicule que vous pouvez continuer de circuler. Mais quels sont les points contrôlés lors d’un contrôle technique ? Que se passe-t-il si le contrôle technique vous est refusé ? Que risquez-vous en conduisant sans contrôle technique valide ? On vous explique tout ce que vous devez savoir !

Qu’est-ce qui est contrôlé lors d’un contrôle technique ?

🚗 Le contrôle technique correspond à un contrôle complet du véhicule, lors duquel la sécurité du véhicule est contrôlée. Pour cela, plus de 100 points sont vérifiés, ce qui garantit le bon fonctionnement du véhicule ainsi que de ses dispositifs de sécurité.

Le contrôle technique a donc pour but d’éviter, tant pour vous que pour les autre usagers de la route, que votre véhicule représente un danger. Pour cette raison, il doit être renouvelé tous les 2 ans.

Quels sont les véhicules concernés ? 🤷

Tout véhicule de plus de 4 ans et de moins de 3,5 tonnes doit passer le contrôle technique pour pouvoir circuler. Cette obligation concerne ainsi la plupart des voitures particulières, des véhicules utilitaires et des camping-cars.

💡 Lors du contrôle technique, différents points vont être vérifiés :

  • l’identification du véhicule, dont notamment la fixation des plaques d’immatriculation
  • les équipements de freinage, dont notamment le bon fonctionnement de vos frein
  • la direction, dont notamment l’absence de jeu
  • la visibilité, dont notamment le bon état de votre pare-brise
  • l’éclairage et les équipements de signalisation, dont notamment le bon fonctionnement de l’ensemble de vos feu
  • la liaison au sol, dont notamment le bon état de vos pneus
  • la structure et carrosserie, dont notamment la bonne ouverture et fermeture de vos portière, votre capot et votre coffre
  • les équipements, dont notamment le bon fonctionnement de votre avertisseur sonore (klaxon)
  • les organes mécaniques, dont notamment la bonne fixation de votre pot d’échappement
  • la pollution et niveau sonore, dont notamment l’absence de fumée anormalement opaque.

🔦 Ci-dessous, nous vous proposons une check-list qui récapitule les points à vérifier avant de vous rendre au contrôle technique. Il vous suffit, pour cela, de cliquer sur l’image ci-dessous :

Contrôle technique refusé et contre-visite

🚙 Lors d’un contrôle technique, il se peut que des défaillances soient constatées. Le contrôle technique risque alors de vous être refusé, ce qui rend nécessaire une contre-visite.

Vous devez, dans ce cas, effectuez au plus vite les réparations demandées, avant de retourner au centre de contrôle pour une nouvelle vérification.

📊 Les défaillances se distinguent en 3 catégories, selon leur gravité :

  • les défaillances mineures, qui n’ont pas de conséquences sur la sécurité et l’environnement et qui ne nécessitent donc pas de contre-visite
  • les défaillances majeures, qui peuvent avoir un impact sur la sécurité et pour lesquelles une contre-visite doit être effectuée dans un délai de 2 mois
  • et les défaillances critiques, qui représentent un véritable danger pour la sécurité et qui ont pour effet d’interdire la circulation du véhicule, la réparation devant être faite immédiatement.

Attention ⚠️: en cas de défaillance majeure, si vous ne respectez pas le délai de 2 mois pour effectuer les réparations et la contre-visite, il sera nécessaire de repasser le contrôle technique, plus cher que la simple contre-visite.

En l’absence de défaillances, votre contrôle technique est validé pour les 2 prochaines années.

Bon à savoir 📝: vous pouvez vérifier l’échéance de votre prochain contrôle technique sur votre carte grise.

Quelles sont les conséquences de rouler sans contrôle technique ?

👮 Un véhicule auquel l’obligation de contrôle technique s’applique n’a le droit de rouler qu’avec un contrôle technique en cours de validité. A défaut, le conducteur commet une infraction au code de la route.

Effectivement, le défaut du contrôle technique est sanctionné par une contravention de classe 4. Vous risquez donc une amende :

Type de l’amendeModalités
Minorée90 €
L’amende est minorée lorsque vous payez dans un délai de 3 jours lorsque l’avis de contravention vous a été transmis en main propre et 15 jours si vous avez reçu l’avis de contravention par courrier.
Forfaitaire135 €
Majorée375 €
Si vous ne payez pas l’amende dans le délai de 45 jours, elle amende sera majorée.

👉 En plus de cette amende, les forces de l’ordre peuvent :

  • vous retirer votre certification d’immatriculation
  • immobiliser votre véhicule.

Attention ⚠️ : vous avez reçu un avis de contravention alors que vous n’avez pas conduit avec un contrôle technique périmé ? Vous pouvez alors contester l’amende. Pour cela, vous disposez d’un délai de 45 jours.

🔎 Qu’est-ce qui est contrôlé lors d’un contrôle technique ?

Lors d’un contrôle technique, plus de 100 points différents sont contrôlés sur votre véhicule. Ces contrôles concernent notamment l’identification du véhicule, le système de freinage, la direction, etc. En savoir plus

❌ Que faire en cas de refus du contrôle technique ?

En cas de défaillances découvertes sur votre véhicule, le contrôle technique vous est refusé. Vous devez alors faire les réparations nécessaires, avant de passer une contre-visite auprès du centre de contrôle. En savoir plus

🚗 Quelles sont les conséquences de rouler sans contrôle technique ?

Le fait de conduire sans contrôle technique valide constitue une infraction de classe 4. Vous risquez alors une amende, un retrait de la carte grise ainsi qu’une immobilisation de votre véhicule. En savoir plus

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits