L'allocation journalière du proche aidant : faisons le point !

L’allocation journalière du proche aidant : faisons le point !

Temps de lecture : 4 min
Par Nazlie Ainouddine — Mise à jour le 23/08/2021

COMPRENDRE L’ALLOCATION JOURNALIERE DU PROCHE AIDANT

L’ESSENTIEL

  • L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) est une aide financière versée au proche aidant d’une personne en situation de handicap ou victime d’une perte d’autonomie particulièrement grave.
  • Elle s’adresse aux salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants ou chômeurs indemnisés, qui cessent de travailler ou réduisent leur activité professionnelle pour s’occuper de leur proche.
  • Elle est versée par la Caisse d’allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole.

Vous avez entendu parler de l’allocation journalière du proche aidant ? En tant que proche aidant, vous vous demandez si vous pouvez en bénéficier ? Sous quelles conditions ? Pendant combien de temps ? Quelles sont les démarches à accomplir ? Soyez rassuré(e), nous répondons à l’ensemble de vos interrogations sur l’allocation journalière du proche aidant juste ici.

L’allocation journalière du proche aidant : comment ça marche ?

💰 L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) est une prestation financière versée aux personnes qui arrêtent de travailler ou qui diminuent leur activité professionnelle pour s’occuper de leur proche en situation de handicap ou atteint d’une perte d’autonomie d’une certaine gravité. Elle est accordée sous conditions.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Le versement de l’allocation journalière du proche aidant n’est pas automatique. En effet, pour en bénéficier vous devez remplir les conditions suivantes :

  • habiter en France de façon stable et régulière ;
  • être salarié, fonctionnaire, travailleur indépendant, voyageur représentant et placiers, stagiaire d’une formation professionnelle rémunérée ou chômeur indemnisé ;
  • avoir préalablement demander un congé de proche aidant à votre employeur ou avoir réduit votre activité professionnelle ou avoir suspendu sa recherche d’emploi ou avoir interrompu son stage ;
  • entretenir un lien étroit et stable avec la personne aidée (conjoint, concubin, partenaire de PACS, ascendant, descendant ou personne âgée ou handicapée avec laquelle vous résidez et que vous aidez régulièrement et fréquemment).

De plus, la personne que vous aidez doit :

  • résider en France de manière stable et régulière ;
  • avoir un lien étroit avec vous ;
  • avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 % valablement reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ;
  • ou, avoir une perte d’autonomie au titre d’un classement dans les groupes iso-ressources I, II et III.

Les démarches à accomplir

Vous réunissez l’ensemble des conditions requises pour prétendre à l’allocation journalière du proche aidant ? Vous vous demandez quelles sont les démarches à faire pour en bénéficier ? Nous vous expliquons tout cela juste ici.

Le versement de l’allocation journalière du proche aidant n’est pas automatique. En effet, vous devez en faire la demande auprès de votre CAF ou de votre MSA.

Pour cela, vous devez remplir un formulaire téléchargeable sur le site de la CAF ou de la MSA si vous dépendez du régime agricole. Une fois complété, vous devez adressé votre formulaire accompagné des justificatifs demandés à la CAF ou à la MSA. Elle étudiera votre dossier.

Si vous êtes un salarié ou un agent de la Fonction publique, il importe que vous ayez effectué une demande de congé de proche aidant à votre employeur avant d’envoyer votre dossier complet à la CAF ou à la MSA.

🖋 A noter : chaque fin de mois, vous recevrez de votre caisse une attestation mensuelle à compléter soit par votre employeur ou par vous même selon votre situation professionnelle. Une fois remplie, vous devrez la retourner à votre caisse.

💡 Bon à savoir : le formulaire de demande de l’allocation journalière du proche aidant équivaut également à une demande d’affiliation automatique au régime de retraite pour les jours considérés. Dès lors, vous n’avez pas besoin de faire une demande d’affiliation à l’assurance vieillesse des parents au foyer du régime général.

Montant et durée de l’allocation journalière du proche aidant

💰 L’allocation journalière du proche aidant est versée mensuellement. Son montant varie en fonction de votre situation. En effet, son montant est de 43,83 euros par jour si vous êtes en couple. Enfin, il est à 52,08 euros par jour si vous êtes une personne vivant seule.

Par ailleurs, sachez que vous pouvez également percevoir l’AJPA en cas de réduction de votre activité professionnelle. En effet, le montant de l’AJPA pour des demi-journées de réduction d’activité professionnelle est de 21,92 euros pour les personnes vivant en couple. Et, il est de 26,05 euros pour les personnes seules.

💡 Bon à savoir : les montants de l’allocation journalière du proche aidant sont revalorisés chaque année. La revalorisation a lieu le 1er avril.

La durée de versement de l’allocation journalière du proche aidant n’est pas illimitée. En effet, cette allocation est versée dans la limite de 66 jours pour l’ensemble de votre carrière professionnelle.

🖋 A noter : vous ne pouvez pas cumuler l’AJPA avec les indemnisations perçues au titre des congés maternité, paternité, adoption. De même, elle ne peut pas être cumulée avec la prestation partagée d’éducation de l’enfant de la PAJE ni l’allocation aux adultes handicapés et l’allocation journalière de présence parentale.

Vous souhaitez obtenir de l'aide pour demander votre allocation journalière du proche aidant ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Demander votre allocation journalière du proche aidant