Pour chaque mois travaillé, vous obtenez des jours de congés payés. Pendant ces jours de vacances, vous continuerez de percevoir votre salaire. Même si tout salarié a droit à des congés payés, le calcul du nombre de jours varie en fonction des situations. Découvrez dans cette fiche pratique comment calculer la durée de vos congés payés.

 

Mini-sommaire 

  1. Calcul à partir de la période de référence

  2. Incidence des absences du salarié

     

     

 

Pour chaque mois travaillé, vous obtenez des jours de congés payés. Pendant ces jours de vacances, vous continuerez de percevoir votre salaire. Même si tout salarié a droit à des congés payés, le calcul du nombre de jours varie en fonction des situations. Découvrez dans cette fiche pratique comment calculer la durée de vos congés payés.

 

1. Calcul à partir de la période de référence

 

Tout salarié acquiert 30 jours ouvrables (ou 25 jours ouvrés) de congés payés par année travaillée. Cette année va du 31 mai au 1er juin de l’année suivante : c’est ce qu’on appelle la période de référence.

 

Les jours ouvrables sont tous les jours de la semaine à l’exception :

 

Les jours ouvrés sont les jours pendant lesquels votre entreprise est ouverte.

Une semaine comprend généralement six jours ouvrables et cinq jours ouvrés, car souvent on ne considère pas le samedi comme un jour de repos.

En d’autres termes, vous bénéficiez, par année, de 30 jours de congés payés par an. Chaque journée, du lundi au samedis inclus, compte pour un jour.

 

 Oui, les congés payés sont acquis par mois. Chaque mois travaillé (4 semaines de travail effectif), vous gagnez 2,5 jours ouvrables de congés payés.

Si vous avez récemment été embauché, vous pouvez prendre vos congés dès que vous avez acquis quelques jours.

 

 La première chose à faire est de lui en parler. Si votre employeur continue de vous refuser des jours de congés que vous estimez acquis, vous pouvez engager une action auprès du conseil de Prud’hommes. Un avocat peut vous assister dans toutes vos démarches et vous aider à recouvrer vos journées de congés payés.

 

2. Incidence des absence du salarié

 

Dans certaines situations, le salarié, même absent de son lieu de travail, acquiert des congés payés. Certaines de vos absences sont considérées comme du travail effectif et vous donnent donc droit à des congés payés.

 

Voici quelques exemples d’absences considérées comme du travail effectif :

 

 

 Voici quelques exemples d’absences qui ne sont pas considérées comme du travail effectif :

 

Date de mise en ligne : 20/06/2018.  

Rédacteur : Cyril Cloulas, diplômé de Sciences Po Paris.