Lorsque vous êtes salarié, vous recevez un salaire tous les mois ainsi qu'une fiche de paie. Comment décrypter ce document ? Explications !

Comment bien lire votre fiche de paie ?

Temps de lecture : 6 min
Par Agathe Andorin — Mise à jour le 12/05/2021

L’ESSENTIEL

  • Lorsque vous travaillez, votre employeur a l’obligation de vous fournir une fiche de paie, pour attester de votre travail et de votre rémunération.
  • Cette obligation concerne tous les employeurs du secteur privé, ainsi que l’administration publique.
  • Une fiche de paie doit contenir des mentions obligatoires : les éléments d’identité concernant l’employé, l’employeur, le salaire et les cotisations salariales et patronales.

En France, un bulletin de salaire, ou fiche de paie, est un document fourni par l’employeur attestant du salaire versé au salarié, il détaille le salaire net versé et la partie socialisée du salaire via les cotisations diverses. Le bulletin de salaire est généralement délivré mensuellement.

Mais comment lire votre fiche de paie ? Comment faire si vous avez perdu des fiches de paie ? Pas d’inquiétude, on répond à toutes vos questions sur le sujet !

Comment lire une fiche de paie ?

Pour bien lire votre fiche de paie, il faut la découper en quatre parties.

1️⃣ Première partie : les éléments d’identité vous concernant ainsi que votre employeur. Voici ce qui doit être indiqué :

EmployeurEmployé
– Le nom de la société qui vous emploie
– L’adresse du siège social de l’entreprise
– Son code APE indiquant son secteur d’activité
son numéro SIREN (ou son code NAF)
– La convention collective applicable.
– Votre nom et prénoms
– L’emploi que vous exercez au sein de l’entreprise
– Votre numéro au sein de l’entreprise, aussi appelé « matricule RH »
– Votre classification, c’est-à-dire le niveau hiérarchique que vous occupez
– Et votre classification conventionnelle.

2️⃣ Deuxième partie : le salaire brut. Le premier chiffre qui apparaît sur votre fiche de paie est celui du “salaire brut”. Il indique la rémunération à laquelle vous avez le droit, mensuellement, pour le travail accompli sur la période de travail, avant la déduction des différentes cotisations sociales.

3️⃣ Troisième partie : les cotisations sociales et patronales. Si le salaire brut est le premier chiffre que l’on vous indique dans les premières lignes de votre bulletin de salaire, il ne correspond pas au salaire que vous allez toucher à la fin du mois.

En effet, de ce montant seront déduites différentes cotisations qui vont venir amputer une partie de ce salaire brut. Ces cotisations permettent d’assurer le fonctionnement des prestations sociales pour pouvoir en bénéficier dans le futur (retraite, maladie, etc). Vous allez payer des cotisations salariales, et votre employeur des cotisations patronales.

4️⃣ Quatrième partie : le passage du salaire brut au net. Il faut pour cela déduire du salaire brut l’ensemble des charges salariales et des taxes prélevées.

💡 Bon à savoir : pour convertir votre salaire brut en net, utilisez notre simulateur gratuitement !

Fiche de paie fonctionnaire

🇫🇷 Si vous travaillez dans la fonction publique, sachez qu’aucun texte ne définit les mentions obligatoires du bulletin de paie des agents de la fonction publique.

Toutefois, votre bulletin de paie doit au moins comporter les informations suivantes :

  • nom et adresse de l’employeur, et éventuellement le service d’affectation de l’agent
  • identifiants de l’employeur auprès de l’Insee : code APE et n°SIRET
  • nom, grade, échelon et indice majoré détenu par l’agent
  • période et nombre d’heures de travail auxquels se rapporte la rémunération
  • montants bruts du traitement de base et des autres composants de la rémunération selon la situation de l’agent
  • montant de la rémunération brute totale
  • montant, assiette et taux des cotisations à la charge de l’agent et de l’administration employeur
  • nature et montant des autres versements (prise en charge des frais de transport public ou de frais de transports personnels notamment) et retenues (saisie sur salaire par exemple)
  • montant de la rémunération nette effectivement reçue par l’agent
  • date de paiement de cette somme
  • montant total versé par l’administration employeur (rémunération brute + cotisations à la charge de l’administration employeur)
  • et le montant du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Votre rémunération comprend, selon votre situation individuelle professionnelle, les éléments suivants :

  • traitement indiciaire de base
  • l’indemnité de résidence
  • supplément familial de traitement
  • la nouvelle bonification indiciaire
  • les primes et indemnités
  • les remboursements de frais
  • et enfin les avantages en nature.

💡 Bon à savoir : dans la fonction publique d’État, les bulletins de paye et les états annuels indiquant le montant annuel du revenu imposable sont dématérialisés. Vous pouvez donc les consulter en ligne en cliquant ici !

Comment obtenir des fiches de paie perdues ?

📝 Lorsque vous signez votre contrat de travail, votre employeur s’engage à vous rémunérer et à fournir des fiches de paie.

Le bulletin de salaire est un document essentiel qui justifie de votre activité et des revenus perçus dans ce cadre. Celui-ci est à conserver tout au long de votre vie. Il pourra, en effet, vous être demandé pour tout type de démarche administrative. En cas de perte de ce document, vous pourrez éventuellement en obtenir une copie.

La façon la plus simple d’obtenir un duplicata de son bulletin de salaire est d’en faire la demande directement auprès de son employeur ou ancien employeur.

Celui-ci a l’obligation de garder une copie des fiches de paie de ses salariés pendant une période d’au moins cinq ans. Il pourra ainsi vous fournir un double du document ou, à défaut, une attestation prouvant que vous avez effectivement travaillé pour lui pendant une période donnée.

Vous ne souhaitez pas contacter votre ancien employeur ? 🤔

Pas d’inquiétude, d’autres solutions existent :

  1. Faire une demande auprès de votre caisse de retraite.

Votre caisse de retraite dispose normalement de toutes les informations relatives à votre carrière. Pour justifier d’une période travaillée, vous pouvez ainsi demander votre relevé de carrière.

  1. Faire une demande auprès de l’URSSAF.

En effet, chaque employeur est tenu de transmettre à l’URSSAF chaque année, les informations relatives à chacun de ses salariés : identité, périodes d’emploi, salaires, cotisations. Vous devez donc dans ce cas vous tourner vers l’Urssaf dont dépend ou dépendait votre employeur. La demande se fait par courrier.

  1. Faire une demande auprès de votre établissement bancaire.

Si vous ne parvenez toujours pas à remettre la main sur vos bulletins de salaire, vos relevés bancaires constituent également une autre alternative.

En effet, vous y trouverez les différents virements effectués par vos employeurs dans le cadre de vos activités. Vous pourrez ainsi prouver avoir travaillé sur telle ou telle période et la rémunération perçue. Si vous n’êtes pas en possession de vos relevés bancaires, votre banque pourra vous éditer des relevés de virement.

Fiche de paie à remplir gratuite

🧾 Lorsque vous rémunérez un employé, vous êtes tenu de lui fournir une fiche de paie, aussi appelé bulletin de salaire, en ligne ou sous format papier. 

Le document doit comporter diverses mentions obligatoires, comme le salaire brut, le salaire net à payer, les congés payés, les heures supplémentaires ainsi que les différentes cotisations et contributions sociales.

Pour éviter de faire des erreurs, on vous propose un modèle de bulletin de salaire ci-dessous ! 👇

Modèle de fiche de paie

Vous souhaitez obtenir de l'aide pour bien lire votre fiche de paie ?

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Décrypter votre fiche de paie