L'image illustre le délai de carence

Délai de carence et chômage 2020

Temps de lecture : 4 min
Par Clémentine Vaure — Mise à jour le 19/10/2020

L’ESSENTIEL

  • Lorsque votre contrat de travail est rompu, vous devez vous inscrire à Pôle Emploi afin de percevoir l’allocation chômage.
  • Cependant, vous ne percevez pas immédiatement l’allocation chômage : effectivement, il sera nécessaire de patienter durant un « délai de carence ».
  • Pour le décompte de ce délais, tous les jours de la semaine sont pris en compte, y compris le samedi, le dimanche et les jours fériés.
  • En principe, le délai de carence est de 7 jours. Cependant, un différé indemnités congés payés ou un différé indemnités spécifiques peut allonger le délai de carence.
  • Il en va de même pour l’indemnité chômage versé suite à une rupture conventionnelle. A nouveau, le différé dépend de la hauteur de l’indemnisation perçue.

Vous venez de vous faire licencier, ou vous vous êtes mis d’accord avec votre employeur pour faire une rupture conventionnelle ? Vous vous demandez alors comment vous pouvez toucher le chômage ?  Alors, vous devez vous inscrire à Pôle Emploi ! Mais sachez que vous ne touchez pas immédiatement votre allocation chômage. Rassurez-vous, on vous explique tout ! 

Le différé d’indemnisation Pôle emploi

Qu’est-ce que le délai de carence ?

⚠️ Lorsque vous vous inscrivez à Pôle Emploi, vous ne percevez pas immédiatement votre allocation chômage.

Un délai de carence (aussi appelé « délai d’attente ») s’applique quel que soit le type de rupture (licenciement, rupture conventionnelle, démission).

Le versement de vos indemnités ne s’effectue qu’après un certain délai suivant votre inscription à Pôle Emploi.

💡 Ce délai est de 7 jours calendaires (tous les jours de la semaine sont pris en compte dans le délai, y compris le samedi, le dimanche et les jours fériés).

Cependant, ce délai peut être allongé si vous avez perçu des indemnités au moment de votre rupture de contrat de travail. 

🚨 2 différés d’indemnisation peuvent influencer sur le délai de carence : 

  • différé congé payé ; 
  • différé spécifique.

Recours versement chômage

Si vous ne percevez pas votre allocation chômage à la fin du délai d’attente, vous pouvez tenter de régler le litige à l’amiable :

⚖️  Si le recours amiable est sans succès, vous pouvez envisager une procédure devant le tribunal administratif ou le tribunal civil, selon le litige.

Calcul du délai de carence

🚨 S’il vous reste des congés payés à la rupture de votre contrat de travail, vous devez rajouter le montant des congés payés au délai de carence de 7 jours.  

Par conséquent, le versement de vos allocations chômage est reporté à l’expiration d’un autre délai, celui du différé congés payés. 

🤓 Pour calculer le nombre de jours à ajouter au délai de 7 jours, il faut faire le calcul suivant :

Montant des indemnités compensatrices de congés payés / salaire journalier de référence 
=
nombre de jours à rajouter au délai de carence

💡 Depuis le 1er avril 2020, le différé congés payés sera limité à 30 jours maximum. 

 Voici un exemple pour comprendre le calcul : 

Indemnités compensatrices de congés payés 500 euros
Salaire journalier de référence 70 euros
Délai de carence 7 jours
Délai final 500/70 = 7
7+7 = 14 jours

✅ Selon cet exemple, vous percevez alors vos allocations chômage à la fin du délai de 14 jours. 

Indemnité transactionnelle et délai de carence Pôle emploi

💡 Ce différé correspond à un délai d’attente supplémentaire pour percevoir vos allocations chômage. Il s’agit des indemnités supra-légales. Ces indemnités s’ajoutent également au délai de carence de 7 jours.

Les indemnités supra-légales correspondent aux indemnités dont le montant est supérieur à celle des indemnités légales.

Par exemple, vous pouvez obtenir des indemnités supra-légales lorsque vous effectuez une rupture conventionnelle.

 🚨 ATTENTION : les indemnités légales de licenciement ne sont pas prises en compte pour le délai de carence

⚠️ Bon à savoir : les indemnités allouées par le juge ne sont pas prises en compte.

Pour calculer le nombre de jours à ajouter au délai de 7 jours, il faut faire le calcul suivant :

Montant des indemnités supra-légales / 94,4 
=
nombre de jours à rajouter au délai de carence

⏱ Le différé des indemnités supra-légales est limité à 150 jours.

On reprend l’exemple précédent pour comprendre le calcul des indemnités supra-légales : 

Délai final (différé indemnité congés payés + délai de carence)14 jours
Indemnités supra-légales5000 euros
Différé indemnités supra-légales5 000/94,4 = 53
Délai d’attente total 53 + 14 = 67

✅ Si on suit l’exemple, vous percevez alors vos allocations chômage à la fin du délai de 67 jours. 

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits