Cette image représente deux personnes qui consomment de l'alcool et qui devront donc attendre avant de reprendre le volant.

Conduite et alcool : combien de temps avant de reprendre le volant ?

Temps de lecture : 6 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 15/04/2020

L’ESSENTIEL

  • Conduire sous l’emprise d’alcool est très dangereux et vous risquez des sanctions : retrait de points, de permis, amendes, prison …
  • L’emprise d’alcool est calculée en fonction du taux d’alcool dans votre sang ou dans l’air que vous expirez.
  • Attention aux permis probatoires : pour vous, le seuil de tolérance est de 0 verres !
  • Le taux d’alcoolémie autorisé pour prendre le volant est de 0,5g/L de sang, soit de 0,25mg/L d’air expiré pour les détenteurs d’un permis définitif.
  • Un calcul existe pour déterminer approximativement combien de temps vous devez attendre après votre dernier verre, avant de reprendre le volant.

En conduisant en état d’ébriété, vous représentez un grand danger pour vous et les autres, et vous commettez une infraction lourdement sanctionnée ! Pour cette raison, il est important de savoir a partir de quel moment vous avez le droit de reprendre le volant, après le dernier verre que vous avez bu. Vous souhaitez savoir dans combien de temps vous pourrez reprendre le volant en toute légalité ? On vous explique comment le savoir !

Calculer le temps d’élimination de l’alcool

🚗 Conduire sous l’emprise d’alcool est très dangereux et vous risquez des sanctions, car il s’agit d’une infraction au Code de la route. Pour cette raison, il est important pour vous, en tant que conducteur, de savoir à quel moment vous avez le droit de reprendre le volant après avoir consommé de l’alcool.

Les seuils d’alcoolémie à respecter

L’emprise d’alcool est mesurée à l’aide de seuils d’alcool dans votre sang ou dans l’air que vous expirez. Vous devez donc tout d’abord connaitre les seuils d’alcoolémie à ne pas dépasser.

En tant que conducteur détenteur d’un permis définitif, le taux d’alcoolémie autorisé pour prendre le volant est de 0,5g/L de sang, soit de 0,25mg/L d’air expiré. En dépassant ces seuils, vous vous rendez coupable d’une contravention.

Si, en revanche, vous dépassez les 0,8g/L de sang, autrement dit les 0,4mg/L d’air expiré, alors vous commettez un délit.

Attention : ces seuils sont abaissés pour les jeunes permis, qui sont soumis à un principe de zéro tolérance. En tant que jeune permis, vous n’avez donc droit à aucun verre d’alcool.

Le calcul du temps d’élimination de l’alcool

Après avoir ingéré un verre d’alcool, il faudra patienter quelques instants avant que le taux d’alcool dans le sang soit au maximum. Effectivement, ce taux aura atteint son maximum au bout d’environ 30 minutes si vous êtes à jeun et au bout d’une heure après un repas.

C’est à partir de ce moment là que vous pourrez calculer le temps d’élimination moyen d’alcool.

Attention ⚠️ : ce calcul est purement indicatif. Votre taux réel pourra effectivement varier selon la nourriture que vous avez consommé, selon les médicaments que vous prenez, selon votre état de fatigue, selon votre corpulence…

Or, les femmes et les hommes n’éliminent pas l’alcool à la même vitesse :

  • si vous êtes un homme, vous éliminez environ 0,10g/L à 0,15g/L de sang chaque heure ;
  • si vous êtes une femme, vous éliminez environ 0,085g/L à 0,10g/L de sang chaque heure.

Pour connaître votre taux d’alcoolémie approximatif, vous pouvez effectuer le calcul suivant :

  • pour les hommes :
(volume de la boisson ingérée en ml x degré d’alcool en pourcentage x 0,8)
/
(0,7 x votre poids en kg)
  • pour les femmes :
(volume de la boisson ingérée en ml x degré d’alcool en pourcentage x 0,8)
/
(0,6 x votre poids en kg)

Exemple de calcul

Vous êtes une femme, pesez 70 kg et avez bu 2 verres de vin. Un verre de vin comporte 142 ml (donc 2 verres font 284 ml) et contient 12 ° d’alcool. Vous avez ingéré le dernier verre d’alcool il y a une heure et vous n’êtes pas à jeun.

Donc, il faudra dans un premier temps calculer votre taux d’alcoolémie actuel, suivant la formule indiquée plus haut, ce qui donne :

(284 x 0,12 x 0,8) / (0,6 x 70) = 0,64

Votre taux d’alcoolémie est alors de 0,65g/L de sang. Vous n’avez donc plus le droit de prendre le volant.

Il faudra ensuite calculer combien de temps vous allez approximativement mettre pour éliminer cet alcool de votre sang. Or, vous éliminez au moins 0,085g/L de sang par heure. Le calcul à faire est le suivant :

(taux d’alcoolémie) / (taux d’élimination)

Appliqué à notre exemple, cela donne :

0,65 / 0,085 = 7,5

Ainsi, vous devrez attendre 7 heures et 30 minutes pour retrouver un taux d’alcoolémie équivalent à 0.

Pour arriver simplement en dessous du seuil légal et pouvoir reprendre le volant en toute légalité, vous devrez donc attendre une heure et 45 minutes.

Comment éliminer l’alcool dans le sang ?

❌ Boire du café, prendre de l’aspirine, ingurgiter de l’eau en grandes quantités … Toutes ces astuces ne fonctionnent pas, dans la réalité. Il n’y a pas de petite astuce ou de remède miracle qui vous permettrait d’éliminer plus rapidement l’alcool de votre corps.

Effectivement, l’alcool est éliminé par votre foie à 95%. Les 5 % restant sont pris en charge par les reins et les poumons. Or, vous ne pouvez pas impacter sur le travail de ces organes afin de les aider à éliminer plus rapidement l’alcool.

Seul le temps vous permettra de reprendre le volant en toute légalité.

Bon à savoir : il n’est pas non plus utile de diluer l’alcool avant de le boire. Le seul facteur qui compte ici est la quantité d’alcool que vous absorbez réellement. La dilution ou le type d’alcool n’y changent rien.

Il faut donc toujours être prudent, ne prenez pas de risques inconsidérés ! Il faut savoir que l’alcool au volant est la principale cause des décès sur la route. En prenant le volant en état d’ivresse, vous représentez un danger pour vous, pour vos proches et pour les toutes les autres personnes sur la route.

Egalement, si vous dépassez le seuil légal, vous risquez notamment un retrait de 6 points sur votre permis et une amende allant jusqu’à 45 000 euros. En cas de récidive, vous risquez la suspension de votre permis ainsi qu’une peine de prison. Egalement, votre assurance auto peut refuser de vous indemniser en cas d’accident.

Ainsi, en cas de doute, préférez patienter un peu avant de reprendre le volant.

A noter : après avoir perdu votre permis de conduire pour manque de points, vous avez la possibilité de le récupérer par différents moyens.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits