Nous l’avons vu, certains foyers peuvent bénéficier du chèque énergie. Cette aide est fournie par le gouvernement aux foyers dont le revenu est modeste pour payer leurs dépenses d’énergie. En 2019, elle concerne près de 6 millions de foyers !

Mais alors, comment fonctionne le chèque énergie ? Quelles factures d’énergie peut-on payer avec le chèque énergie ? Peut-on régler des travaux avec le chèque énergie ? Voici nos explications.


Comment utiliser son chèque énergie

Quelles dépenses sont couvertes par le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie peut être utilisé par le foyer pour payer certaines dépenses :

  • La facture d’énergie, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles destinés à chauffer le logement, tels que le bois

  • Les charges de chauffage de la redevance, lorsque l’on vit dans un logement-foyer conventionné par APL

  • Certaines des dépenses liées à des travaux de rénovation énergétique du logement (par exemple, l’isolation des parois vitrées, l’acquisition d’équipement fonctionnant à l’énergie renouvelable ou solaire pour le chauffage ou l’eau chaude). Les travaux en question doivent être réalisés par des prestataires appartenant à la liste des professionnels certifiés “Reconnu garant de l’environnement” (RGE).

Bon à savoir : cette année, le remplacement de fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage peut ouvrir droit au crédit d’impôt.

Les entreprises concernées par le chèque énergie (par exemple, EDF, ENGIE ou encore Direct énergie) sont tenues de l’accepter comme mode de paiement.

Quelle procédure pour utiliser le chèque énergie ?

 
Si le chèque énergie est utilisé pour payer des factures d’électricité ou de gaz naturel, il existe plusieurs options :

  • Utiliser son chèque énergie pour payer en ligne sa facture d’électricité ou de gaz naturel.

  • Demander au prestataire de déduire automatiquement le montant du chèque énergie des factures à venir.

  • Envoyer son chèque énergie par courrier au fournisseur. Si l’on opte pour l’envoi postal, il faut joindre à son courrier un document attestant de références client et indiquer au dos du chèque son numéro client.

Si le chèque énergie est utilisé pour payer des commandes de combustible (fioul domestique, bois, etc), il suffit de remettre le chèque énergie au fournisseur.

Si le chèque énergie est utilisé pour payer des travaux de rénovation énergétique, 2 options s’offrent à vous :

  • Lorsque la date de fin des travaux est préalable à la date de fin de validité du chèque énergie : il suffit de l’utiliser pour payer la facture

  • Lorsque la date de fin des travaux est prévue pour une date ultérieure à la date de fin de validité du chèque énergie : il est possible de procéder à un échange du chèque énergie contre un chèque travaux d’une même valeur. Ce chèque travaux pourra être utilisé dans les 2 ans suivants la date de fin du chèque énergie, et ce seulement pour payer des travaux de rénovation énergétique. On ne pourra pas l’utiliser pour payer ses factures d’électricité ou de fioul.

Attention : le chèque énergie a une date de validité, qui est indiquée dessus. En principe, il peut être utilisé jusqu’au 31 mars de l’année suivant la date à laquelle il a été émis.

Vous connaissez maintenant la procédure pour utiliser votre chèque énergie ! Sachez que le gouvernement a mis en place d'autres aides visant à inciter les français à adopter des comportement allant dans le sens d'une meilleure protection de l'environnement : le bonus écologique et la prime à la conversion en sont deux exemples en matière automobile.


Avostart a été créée pour permettre à tous d’avoir accès au droit via une information juridique sérieuse et de qualité. C’est pourquoi notre contenu est rédigé par des experts dotés d’une formation juridique.

Fiche pratique rédigée par Lou Blouin I Lou est diplômée d'une double maîtrise en droits français et anglais de King’s College London et de l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).